Anaé: Optimisme à l’ordre du jour pour l’événementiel…

42% des agences répondent à plus d'appels d'offres,
37% des agences recrutent,
39% d'agences sont optimistes sur leur business et inventent de nouveaux formats...
7a228714f4820898f86713f5349e7364.jpg

 

 

En cette rentrée 2013, les agences restent lucides quant à l’environnement économique global qui impacte le business de manière significative… Néanmoins,  si elles prévoient une certaine stabilité dans l’évolution de leurs affaires dans l’avenir, 39% prévoient malgré tout une évolution positive !

 

Ces six derniers mois, 42% des agences ont répondu à un nombre d’appels d’offres en augmentation par rapport au dernier baromètre (mars 2013), le marché reste donc apparemment en phase de croissance…Mais il faut prendre en compte que dans le même temps, la mise en compétition s’intensifie et la concrétisation d’un projet n’est plus du tout une certitude. En conséquence, les négociations sur les prix restent très tendues…

 

Une autre tendance se confirme : le raccourcissement du délai moyen de réponse (souligné par 55% des répondants) ; La réactivité dans les agences et, par ricochet, de leurs prestataires est de plus en plus un facteur de réussite…

 

Les opérations de communication événementielle destinées à des publics internes tendent à se renforcer, soulignant le besoin des entreprises de mobiliser leurs collaborateurs. Les opérations événementielle « grand public » sont celles qui opèrent la plus belle part de progression ; en raison, notamment, de l’attrait accru des collectivités pour le média « événement » qui permet de générer l’attractivité et du trafic sur leur territoire.

 

Cette étude a été réalisée par l’Anaé (Association des agences de communication événementielle) qui fédère près de 60 agences oeuvrant pour le conseil, la conception, la création et la production d’opérations de communication événementielle.

 

www.anae.org