Annecy 2017 – Demandez le programme !

La programmation du Festival international du film d’animation, qui se tiendra à Annecy du 12 au 17 juin prochain, a été annoncée fin avril à la Cinémathèque française, à Paris. Voici quelques temps forts à retenir côté festival, mais aussi côté marché puisque le Mifa, qui se déroule en parallèle du 13 au 16, est en pleine expansion.
annecy2017_OK.jpg

 

SÉLECTION OFFICIELLE

Avec des chiffres encore à la hausse cette année, la vitalité de l’animation n’est plus à prouver ! En effet, le festival a reçu 2 850 films, toutes catégories confondues (+5 % par rapport à 2016), en provenance de 95 pays. Au total, 217 films issus de 49 pays seront projetés ; 97 sont en compétition.

Côté courts métrages, ils sont au nombre de 87 : 11 dans la catégorie « Off-Limits », 21 dans la section « Perspectives » et 10 dans la section « Jeune public ». Un prix Jeune public et le prix de la Ville d’Annecy complètent cette année cette compétition.

Côté longs métrages, 23 films sont en sélection officielle : 13 hors compétition et 10 en compétition. Parmi ces derniers, une seule production française (ou plus exactement franco-belge), Zombillénium, d’Arthur de Pins, Alexis Ducord, qui sera projeté en cérémonie d’ouverture.
Les autres films sont : Dans un recoin de ce monde de Sunao Katabuchi ; Ethel and Ernest de Roger Mainwood, Royaume-Uni ; Big fish & Begonia de Xuan Liang (Tidus), Chun Zhang, (Breath), Chine ; La passion Van Gogh de Dorota Kobiela, Hugh Welchman, Pologne, Royaume-Uni ; A silent voice de Naoko Yamada ; Lou et l’île aux sirènes de Masaaki Yuasa, Japon ; Animal crackers de Tony Bancroft, Scott Christian Sava, Jaime Maestro, États-Unis et Have a nice day de Jian Liu ; Téhéran tabou d’Ali Soozandeh, Allemagne.

Signalons qu’un cristal d’honneur sera remis à Georges Schwizgebel, grande figure du cinéma d’animation suisse, auteur du Sujet du tableau primé à Annecy en 1989, L’Homme sans ombre en 2004 ou encore Chemin faisant en 2013.

 

LA CHINE, PAYS À L’HONNEUR

Depuis la création du Festival, ce sont quelque 85 films chinois qui ont été sélectionnés et projetés à Annecy. L’animation chinoise connaît en effet un fort développement. Des hommages à l’animation chinoise seront rendus sous différentes formes : des projections (La Princesse à l’éventail de fer des frères Wan, premier long métrage chinois d’animation), trois programmes de films des années 50, 60 et 80-90 ; Sun Xun, le magicien et le monde, une rétrospective Xu An, Xi Chen et le meilleur des courts métrages d’écoles.

 

VR@ANNECY, L’ANIMATION EN RÉALITÉ VIRTUELLE

Le Festival offre l’opportunité de tester pendant toute la durée de l’événement dix projets inédits en réalité virtuelle : deux projets par jour – court métrage d’animation ou clip animé. Parmi eux, on retiendra Saturn Barz de Gorillaz (vidéoclip, Passion Pictures / Google Spotlight Stories, Royaume-Uni/États-Unis) ; Vaysha l’aveugle (court métrage, ONF, Canada) ; Dear Angelica (court métrage, Oculus Story Studio, États-Unis). Primé au festival de Sundance, le film de Saschka Unseld présente pour la première fois des animations créées entièrement en VR avec le logiciel Quill.

 

L’ANIMATION ÉROTIQUE

Le festival s’enflamme avec un « érotisme animé », de Tex Avery avec son Putois amoureux (1948), à Raoul Servais avec Papillons de nuit (Grand prix du court métrage et prix Fipresci en 1998), en passant par Sylvia Kristel avec Topor et moi (2004), Florence Miailhe avec Matières à rêver (2008) ou encore Hefang Wei avec Le Banquet de la concubine (2012).

 

KEYNOTES, CONFÉRENCES, WORK IN PROGRESS, MAKING OF…

Plus de 100 experts internationaux, grands noms de l’industrie de l’animation, talents et studios seront présents. 

3 keynotes avec Kristine Belson, présidente de Sony Pictures Animation ; Eric Coleman, vice-président principal en charge de la programmation originale et directeur général, Disney Television Animation ; Glen Keane, réalisateur/animateur, Walt Disney Feature Animation, qui a travaillé sur tous les personnages emblématiques d’Ariel à Tarzan.

14 conférences dont :
– « Réalité virtuelle en production » en présence de Jérôme Mouscadet, réalisateur, Quentin Auger, directeur technique et Jean-François Ramos, producteur délégué, studio 100  animation, France ;
– « Les nouvelles donnes en fabrication » avec en première partie « Le pipeline, défis et enjeux » et en seconde partie « Redshift chez Blue Zoo » ;
– « Mac Guff : 30 ans et quelque… » en présence de Jacques Bled, président Illumination Mac Guff, France, Phlippe Sonzier et Rodolph Chabrier
– « Anatomie d’un studio : Mikros Image, en présence de Gilles Gaillard, directeur et Simon Thomas, codirecteur studio d’animation/directeur artistique, Mikros Image, France
– « VFX », en présence de Jimmy Kiddel et Jorge Andres Montiel Meurer, responsable de l’animation, The Mill, Royaume-Uni

3 making of dont celui de Mazinger Z de Toei Animation en présence de Go Nagai, le créateur de Goldorak et de Tumble Leaf, une animation en volume destinée aux enfants.

 

NOUVELLE DIMENSION POUR LE MIFA

Plus d’accrédités, plus de sociétés participantes, plus d’acheteurs, plus de pays représentés, un nouveau dispositif et un jour supplémentaire… Plus d’espace aussi avec le chapiteau principal du Mifa agrandi d’un étage de plus de 1 000 m², ce qui portera la superficie totale du Marché à 4 200 m². Une nouvelle rencontre complète l’offre habituelle, le Mifa Campus, qui s’adresse aux étudiants et professionnels débutants. Le 13 juin, étudiants, professionnels débutants et experts sont invités à se rencontrer autour de thématiques liées à la formation, au processus de création et au recrutement. Trois formats de rencontres sont proposés : workshop, retours d’expériences, chat with.

 

Informations détaillées sur le site annecy.org