NAB 2014 : Cintel Film Scanner UHD, un bijou technologique

Après s’être investie avec succès et beaucoup de bruit dans la production de caméras innovantes, la société Blackmagic Design complète son offre de matériel et se lance sur le territoire encore inexploré des scanners. Totalement en phase avec les exigences économiques et technologiques de l’écosystème numérique, le Cintel de Blackmagicpourrait bientôt occuper une place de choix dans les laboratoires de post-production…
Bandeau CintelOK.jpg

 

Le nouveau scanner de Blackmagic est pourvu d’un design qui ne laisse pas indifférent. Il peut se fixer au mur comme un tableau mais en plus d’être un bel objet, il exploite tout le potentiel de la technologie Thunderbolt 2 qui lui autorise une numérisation en temps réel de pellicules 35mm et 16mm jusqu’à 30 i/s en résolution Ultra HD.

Blackmagic Design a conçu cet outil performant en vue de palier à la pénurie de contenus Ultra HD qui risque de se profiler dans quelques mois, lorsque le taux de pénétration des téléviseurs UHD dans les foyers ne sera plus symbolique (Plus de 4% prévus d’ici fin 2014) … L’initiative devrait faciliter la vie broadcasters qui seront enfin prêts à se lancer dans l’aventure UHD.

 

Le nouveau scanner Cintel est en mesure de numériser du matériel négatif ou positif.  Conçu pour une installation murale, il s’appuie sur des développements de type aéronautique qui lui permettent de s’affranchir de toute vibration afin d’assurer un traitement homogène et fluide de la pellicule. Afin de conserver une pellicule propre, il est équipé de portes coulissantes, de rouleaux nettoyants ainsi que de servomécanismes numériques qui évitent la manipulation délicate des négatifs.

 

Le scanner Cintel bénéficie des avancées de Blackmagic Design en matière de traitement d’image et dispose d’une connexion Thunderbolt 2 haut débit qui lui confère une large bande passante.

 

Il est ainsi possible de connecterl’appareil à un ordinateur Mac et de transférer les images scannées directement dans un système d’étalonnage en temps réel. Un tel process optimise considérablement les workflows puisque l’on peut ainsi éviter l’étape d’une copie desfichiers après la numérisation.

 

Dans le passé, lorsque la pellicule représentait la meilleure façon d’obtenir des images de qualité pour la post-production, les télécinémas de Cintel et le logiciel de correction colorimétrique DaVinci  Blackmagic étaient les produits les plus couramment utilisés dans le monde entier. On assiste ici a une réactualisation de ces produits emblématiques car le scanner de films Cintel intègre une version complète du logiciel DaVinci Resolve. Les clients bénéficient de toutes les fonctionnalités d’étalonnage de DaVinci.

 

Ce scanner intègre une stabilisation d’image Image Mill intégrée, une fonction de réduction de grain, un couloir de film de 35mm (16mm vendu séparément), 2 bobines pour accueillir la pellicule, 4 rouleaux nettoyants, le logiciel DaVinci Resolve 11 et il est livré avec des pieds pour un montage éventuel à l’horizontal, sur un bureau.

 

Les mises à jour logicielles seront gratuites et il n’y aura pas de frais de transfert de licence dans le cas où un client souhaiterait vendre son scanner Cintel. Ces mises àjour logicielles de Cintel  s’opèreront via Thunderbolt 2 OS X.

 

 

 

Exposé pour la première fois sur le NAB, le scanner de film Cintel sera disponible sur le deuxième semestre 2014  (son prix devrait être de l’ordre de 29 995 $US).