Dans les coulisses de The Amazing Baby & me 2…

Alors que «The Amazing Spiderman 2», vient de sortir au cinéma, un spot publicitaire Evian a anticipé la sortie du blockbuster depuis déjà presqu’un mois : arrêt sur image sur « The Amazing Baby & me 2»…
Bandeau home amazing baby me 3.jpg

 

Après le succès du premier opus Evian, «Baby & me»,  où des adultes découvraient leur reflet en bébé (135 millions de vues sur internet au 31 décembre 2013), la marque a décliné le concept en s’attaquant au mythe du super héros avec Spider-Man… Le super héros tombe en arrêt dans une rue de New York en apercevant avec stupéfaction son reflet nano vêtu d’une combinaison-tricot layette.

 

On doit l’animation et les effets visuels du bébé super héros à la société Française Mikros Image qui, pour synchroniser ses mouvements avec ceux de Spider-Man, a mobilisé une équipe de 25 personnes…

 

Présente dès l’étape d’un tournage qui s’est déroulé à Los Angeles, l’équipe Mikros image a collaboré très en amont avec l’agence BETC sur le design du bébé. Pour parvenir à ses fins, L’équipe a travaillé pendant 6 mois en s’appuyant sur les logiciels 3D Maya, le moteur de rendu Arnold, et le logiciel de compositing Nuke.

 

Le design du bébé a initialement été livré en 2D par BETC avant que Mikros ne se charge de le modéliser en 3D.  Le studio avait pour mission de concevoir un bébé 3D qui plaise à tous. La taille des bras, des jambes, de la tête ont été révisés plusieurs fois jusqu’à obtenir le feu vert de l’agence et du client.

 

Dans la mesure où le cahier des charges exigeait de s’écarter de la tenue en lycra réservée à SpiderMan, Mikros s’est orienté sur un aspect “maille” qui se rapproche davantage de l’univers des enfants. Pour accentuer le décalage par rapport à la matière synthétique du costume de Spiderman, des “bouloches” ont même été rajoutées.

 

L’animation du bébé représente l’une des étapes décisives du film. Dès le départ, il a été décidé de peaufiner ses mouvements pour compenser le fait que ses émotions ne peuvent se déchiffrer sous son visage masqué; l’approche a nécessité 3 animateurs

 

La mise en lumière a été également une étape clé : une fois le bébé intégré aux plans avec la lumière, certaines proportions ont été révisées.

 

Pour appuyer la différence de taille des deux héros, l’animation triche sur la position du bébé de façon récurrente. Afin de maintenir l’aspect symétrique du “reflet”, Mikros a réfléchi à la chrorégraphie dès le tournage : quand spiderman fait un pas, si on reste logique le bébé devrait en faire 3, or le coté symétrique du reflet devait être observé. On peut néanmoins à certains moments relever des compromis de symétrie entre les deux personnages ce qui a permis de développer une personnalité propre au bébé.

 

 

 

 

 

Générique

 

Crédits


Agence : BETC

Directrice artistique : Agnès Cavard


Copyrighter : Valérie Chidlovsky
TV

Producteur : Fabrice Brovelli


Directeur Créatif : Filip Nilsson

 

 

Production : ACNE USA

Réalisation: Tomas Skoging


Producteur: Richard Bjorling


Monteur: Sam Danesi

 

 

MIKROS IMAGE

Effets visuels et VFX: Julien Meesters

Head of CG commercials : Benoit Holl


Responsable Production VFX: Fabrice Damolini


VFX Superviseur : Laurent Creusot

CG Superviseur : Guillaume Ho & Nicolas Rey


Producteur/Post Production VFX: Pascal Giroux


Previz : Baptiste Sola
Modeling

Vêtement : Thomas Haas
Shading

Texture : Paolo del Lucia


Responsable Animation : Alexandre Sauthier


Animateurs : Nicolas Cazaux, Augustin Paillard, Mickael Nauzin


Mise en lumière & compositing : Julien Haillot , Mathias Barday, Guillaume Ho


Compositing : Sébastien Podsialo


Rotoscopie: Jeremy Bouvier, Guillaume Noel


Flame artists : Laurent Creusot & Jao M’ Changama


Etalonnage : Jacky Lesfresne


Versioning : Elise Grison & Marie-Cécile Juglair


Assistant avid : Léa Latassa, Pauline Royo et Jean-Martin Mossu

 

Crédits images : Sony Pictures Imageworks / ACNE / Tomas Skoging / BETC