David Lynch à Paris, une nébuleuse d’images argentiques et numériques

Deux lieux parisiens donnent l'occasion de découvrir les photographies de David Lynch. Très différentes, tant au niveau de leur thématique que de leur technique, ces deux expositions sont une belle occasion de s'immerger dans les « images fixes » en noir et blanc du cinéaste, qui est aussi musicien et artiste plasticien.
DLynch.jpg

 

A la Maison européenne de la photographie qui lui a donné carte blanche, Lynch présente des « small stories ». « Les images fixes peuvent raconter des histoires. Et il arrive parfois que les histoires intéressantes soient de petites histoires. (…) Il est quasiment impossible de ne pas voir une sorte d’histoire émerger d’une image fixe. Et ça, je trouve que c’est un phénomène magnifique. » précise-t-il en préambule. Ces petites histoires, autour d’une quarantaine, multiplient les énigmes. Photographies argentiques, certaines résultent du montage de plusieurs images que Lynch a ensuite à nouveau photographié en chambre noire. L’hilarante bande-annonce que Lynch a concocté pour annoncer l’exposition ne révèle pas précisément ce processus mais laisse présager des tours de magie pour la réalisation des montages David-lynch-small-stories

 

A Montparnasse, la galerie Item présente une série de photographies numériques prises dans l’imprimerie d’art Idem qui jouxte le lieu et où Lynch vient travailler régulièrement. Deux modèles féminins sont photographiées et évoluent à travers l’atelier, apparaissant et disparaissant dans une sorte de ballet avec les machines d’imprimerie. Le contraste entre les corps nus et le métal des machines est particulièrement saisissant. La captation ultra-fine du mouvement des corps rendue possible par le numérique donne l’illusion d’apparitions et de disparitions magnétiques.

Cette exposition permet aussi de s’intéresser à cette incroyable imprimerie d’art qui a travaillé avec Matisse, Picasso et Chagall et où de grands artistes contemporains, de JR à David Lynch, viennent aujourd’hui se réinventer puisque Item est ouvert à toute proposition d’expérimentation.

 

  • David Lynch, Small stories jusqu’au 16 mars 2014, à la Maison européenne de la photographie 5/7 rue de Fourcy – 75004 Paris

www.mep-fr.org

 

  • David Lynch, « Women and Machines » Galerie Item, jusqu’au 29 mars 2014

51 rue du Montparnasse – 75014 Paris
www.itemeditions.com