Abonnés

La pandémie polarise la consommation d’information

Depuis le début de la pandémie, la consommation d’information a progressé au global, mais de manière différenciée selon les individus et leurs habitudes préexistantes. Le contexte toujours incertain renforce la polarisation entre gros et petits consommateurs d’information, mais aussi entre les fournisseurs d’information jugée fiable.
Etude Verizon Media : pandémie et polarisation de la consommation d'information © DREtude Verizon Media : pandémie et polarisation de la consommation d'information © DR

La crise sanitaire a modifié en profondeur notre rapport à l’information. Une étude commanditée par Verizon Media révèle qu’en France, 86% des personnes passent plus de temps à consulter les médias qu’auparavant. 29% “consomment” plus d’information, et 22% ont diversifié leurs sources d’information. Pour 76% des personnes interrogées, cette consultation a lieu au moins une fois par jour.

Mais cette tendance à l’augmentation diffère fortement selon les profils et les habitudes individuelles : les “gros” consommateurs d’information (plus de trois fois par jour) ont accru leur consommation. Tandis que ceux qui s’intéressaient peu à l’information (mois d’une fois par semaine) ont …

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous dès maintenant

Accédez en illimité à tous les articles aux dossiers, aux magazines, aux newsletters exclusives…

Je m'abonne Déja un compte? Je me connecte

Articles connexes