Eurolight : plein cap sur la LED !

EUROLIGHT SYSTEM
a42a2aa6c7440291c38ba9adc5892a56.jpg

 

Suite à l’essor de la technologie LED, l’offre lumière des constructeurs et revendeurs spécialisés s’étoffe, donnant à ses utilisateurs l’envie de renouveler leur parc d’éclairage…

Spécialisée dans la vente d’éclairage ainsi que dans l’ingénierie et l’installation lumière de studio depuis 15 ans, EUROLIGHT SYSTEM a ainsi réalisé, en 2011, près de 95% de ses ventes grâce au LED.

« Nous avons très vite pris le virage de la technologie LED et nous somme devenus, je pense, l’un des acteurs principaux de ce marché en France voire en Europe sur ce créneau », témoigne David De Barros, Responsable Technique d’EUROLIGHT SYSTEM avant de poursuivre : « Au début, nous nous sommes positionnés sur une offre de petites sources : les minettes pour les caméras, les éclairages nomades et portatifs. Mais une nouvelle génération de projecteurs LED, de puissance supérieure, nous permet maintenant de répondre aux besoins de studios de télévision ou de production de taille beaucoup plus importante. »

 

Les éclairages LED ont un avantage indéniable : les besoins énergétiques et la surchauffe diminuent de façon conséquente. « Nous proposons maintenant des projecteurs LED qui peuvent remplacer avantageusement des projecteurs traditionnels, avec des puissances équivalentes à un 6000 W tungstène ou un 2500 W HMI. En plus, les éclairages LED consomment généralement entre 6 et 10 fois moins d’énergie« , explique-t-il. 

Pour les marchés de l’éclairage broadcast et cinéma, l’évolution représente aussi une véritable révolution en termes de sécurité : « Il n’y plus de dissipation thermique de fait, et donc, il n’y a plus de risque de brûlure quand on manipule. L’absence de lampe supprime aussi les risques d’explosion. »

 

EUROLIGHT SYSTEM, qui travaille principalement pour le marché de la télévision, aménage désormais des studios de productions 100% LED : «  Nous venons d’achever l’installation d’un plateau à la Réunion, qui faisait 17m x 25m avec une hauteur sous plafond de 6m. Ce studio aménagé pour France Télévisions a été conçu entièrement en LED. L’intégration a été prise en compte dès la conception du bâtiment ce qui a permis de limiter les coûts à l’investissement sur les climatisations et sur les points d’arrivée d’énergies. » Un projecteur LED coûte 3 à 4 fois plus cher qu’un projecteur traditionnel mais dans ce cas, le surcoût a été contrebalancé par la suppression du système de refroidissement. Des économies peuvent également être réalisée sur la structure grill, sous dimensionnée par rapport à un éclairage classique, puisque les éclairages sont beaucoup plus légers et compacts.

 

« La différence de prix diminue avec le marché qui s’étoffe. Notre offre produit débute à quelques centaines d’euros et pour 700 euros, nous proposons des projecteurs LED d’une puissance de 50 à 70 watts, ce qui équivaut à un 500, 600 watts en éclairage classique. Ce type d’éclairage est tout à fait adapté à des plateaux d’une trentaine de mètres carrés. »

 

Les lampes de 10 Kw classiques ont déjà disparu donc la puissance des lampes disponibles sur le marché va diminuer progressivement. À l’heure actuelle la seule alternative est la LED, alors que nous pensions que son avènement prendrait beaucoup plus de temps. Les fabricants garantissent des LED fiables pendant 50 000 heures d’utilisation ce qui signifie plus de 20 ans de travail à raison de 8h par jour : l’utilisateur aura envie de changer de projecteur avant que la LED ne soit arrivée en fin de vie.