Focus sur le GY-LS300 de JVC, un petit caméscope 4K à grand capteur

Qualité d’image 4K, ergonomie bien pensée, choix de monture,  technologie intelligente et capacités wifi sont au rendez-vous sur le GY-LS300. Ce fer de lance des technologies JVC intègre un grand capteur CMOS Super 35 mm et ne cache nullement ses ambitions de jouer dans la cours des grands.
JVC.jpeg

Compatible avec une grande variété d’optiques cinéma et photo grâce a une monture micro 4/3, le GY LS300 peut s’équiper d’un adaptateur qui permettra d’exploiter des optiques Super 35 ou Super 16.

Une fonctionnalité Variable Scan Mapping démultiplie, en outre, ses performances. En effet, quand une caméra à monture 4/3 est équipée d’une bague d’adaptation et d’un objectif Super 35, l’image subit souvent un vignetage. Avec le Variable Scan Mapping, il devient possible, depuis l’interface VSM de l’écran, de rogner artificiellement l’angle de vue afin de récupérer le champ d’origine de l’objectif, et ce sans destruction de résolution.

Une fois définis, les paramétrages de rognage peuvent être intégrés dans la gestion des profils utilisateur. L’opérateur, qui aura enregistré son réglage, sélectionnera ce profil quand il réutilisera sa configuration « adaptateur X / objectif X ».

Le GY-LS300C propose, en outre, des enregistrements J-Log pour une plage dynamique plus large  (jusqu’à 800 %), une option particulièrement intéressante en postproduction pour les projets cinématographiques. Les fichiers LUT REC709  « look up tables » sont disponibles en téléchargement sur le site JVC  (ainsi que les mise à jour du firmware).

 

Formats : des options bien pensées 

L’enregistrement en 4K UHD (3840 x 2160) s’effectue sur carte mémoire SDXC à 150 Mbps et au format QuickTime .mov. Le GY-LS300 est également capable de convertir les signaux UHD en HD classique, pour une transmission SDI / HDMI.

Pour les productions HD classiques, il propose un encodage 4:2:2 à 60p et 50 Mps et une large gamme de formats d’enregistrement, du .mov à l’AVCHD pour une compatibilité optimale avec tous les workflows. Un enregistrement continu et relai sont également de la partie grâce au double support de cartes (possibilité d’enregistrer sur des cartes SDHC et SDXC). Une connectique HDMI permet un monitoring en UltraHD.

 

Également un caméscope connecté…

Grâce à l’intégration d’un logiciel IP, le contrôle peut s’opérer depuis un smartphone, tablette ou ordinateur, et ce depuis n’importe où dans le monde, vous laissant ainsi la liberté de contrôler un zoom depuis Paris quand votre équipe tourne à  New York !

Enfin, le streaming géré par l’Advanced Streaming Technology de JVC propose un transfert performant des images.

 

 

En résumé, voici les principaux points forts du caméscope JVC GY-LS300…

– Nouveau capteur d’image CMOS 4K Super 35 mm
– Support d’objectif Micro Four Thirds
– Fonction Variable Scan Mapping, qui préserve l’angle de vue d’origine d’un grand nombre d’objectifs, dont les objectifs Super 35, MFT et Super 16
– Adaptateurs pour supports d’objectifs PL et EF disponibles
– Enregistrement en 4K Ultra HD (150 Mbps, 24p/30p) sur des cartes mémoire SDXC (UHS-I Speed Class3)
– Enregistrement 4:2:2 full HD (24-60p) à 50 Mbps
– Filtre ND 4 positions (CLEAr, 1/4, 1/16 et 1/64)
– Sorties HD-SDI (3G) et HDMI (sortie 4K uniquement via HDMI)
– Entrées audio XLR à 2 canaux avec alimentation fantôme
– Microphone canon fourni
– Double support SDHC/SDXC pour assurer une sauvegarde et un enregistrement double sans interruption
– Logiciel de streaming JVC avancé compatible avec USTREAM, Zixi et Wowza Streaming Engine
– Télécommande via réseau IP, monitoring à distance, traitement des métadonnées, clips FTP (nécessite une connexion réseau et un adaptateur adéquats)
– Affichage LCD couleur 3.5″(920 K de pixels) avec fonction smart focus
– Viseur couleurs 0.24″(1.56 M de pixels) avec fonction smart focus
– Télécommande filaire disponible
– 10 boutons de fonctions assignables
– Dispositif de transport inclus, ainsi qu’une batterie SSL-JVC50 7.4 V, un adaptateur AC et un microphone canon

En conclusion, un caméscope ultra polyvalent et flexible qui trouvera sa place dans la production broadcast, certes, mais aussi dans l’univers du cinéma.

Prix public : 3 325 € HT