Les coulisses des couleurs: étalonnage Baselight

Pacific Rim, une production de Warner Bros et Legendary Pictures réalisée par Guillermo del Toro, a vu sa postproduction effectuée dans les studios Warner Bros par Motion Picture Imaging (MPI). La chef coloriste, Maxine Gervais, a utilisé les outils d'étalonnage Baselight sur un ordinateur portable ainsi que sur un système Baselight EIGHT pour parfaire le rendu du film, du plateau de tournage jusqu'au résultat final.
91a3fd8ae5d32ee912c8819cabab1e0b.jpg

 

Pacific Rim a été tournée en 4K à l’aide de caméras RED, puis achevé en 2K et en 3D. Maxine Gervais a peaufiné les algorithmes de débayerisation à l’aide de Baselight avant de les transférer sur RED Tools pour une conversion groupée. Elle a également fait appel à Baselight, sur un ordinateur portable, sur le plateau de tournage afin de collaborer avec Guillermo del Toro ainsi que le directeur de la photographie, Guillermo Navarro. « J’ai vérifié que j’utilisais les bonnes courbes de couleurs, ainsi je savais ce que voulait le directeur photo, » explique Maxine Gervais.

 

« J’ai travaillé avec Maxine plusieurs semaines, et nous avons rapidement mis en place un langage commun, » ajoute Guillermo del Toro. « Nous souhaitions créer des visuels forts, rappelant l’aspect d’un tableau. À la fin du processus, Maxine et moi avions développé une communication presque instantanée. Les couleurs du film suivent un code très frappant et précis, et nous avons réalisé celui-ci de manière complète.« 

 

Une part importante du film s’appuie sur les effets spéciaux, créés par ILM. Le film ayant été tourné en 4K, Maxine Gervais a pu créer des plans rapprochés et recadrer les contenus filmés à l’aide de Baselight, avant d’envoyer les fichiers EXR bruts en vue du compositing. Tout l’étalonnage a été réalisé sur le composite final, en utilisant de nombreux masques pour atteindre l’isolation des couleurs exigée.

 

« La couleur est un outil essentiel au service de l’histoire, » indique Maxine Gervais. « Certaines des scènes présentent des couleurs très saturées, et nous avons pu conserver cet aspect saturé tout en conservant les bons tons de peau. Baselight me permet de créer facilement une séparation entre couleurs. »

 

Maxine Gervais est chef coloriste chez MPI depuis 2009, et a travaillé sur plusieurs films à grand succès. Elle est une adepte de Baselight, notamment de son importante puissance de calcul qui lui permet d’effectuer un étalonnage très complexe et sur plusieurs couches en temps réel. « Que l’on travaille en 2K ou en 4K, lorsque l’on présente son travail aux clients il faut pouvoir le modifier et l’afficher de manière instantanée, » explique-t-elle.

 

« Baselight est certainement l’un des meilleurs outils d’étalonnage, il m’apporte tout ce dont j’ai besoin, » conclut Maxine Gervais, « Je suis à présent tellement confortable avec Baselight que je n’ai même plus conscience des procédés que j’emploie, c’est aussi simple que de respirer.« 

 

Pacific Rim est sorti aux USA et dans les importants marchés étrangers le 12 juillet, et Maxine Gervais donnera une présentation intitulée « Les coulisses des couleurs de Pacific Rim » le 31 juillet 2013 au théâtre Saban, à Beverley Hills. Pour en savoir plus et vous inscrire, rendez-vous sur: www.behindthecolorsofpacificrim.eventbrite.com