Abonnés

Avec No Gravity sky is the limit !

Unique en son genre, No Gravity a fait le pari de faire de la prise de vue aérienne en ULM son cœur de métier. L’un de ses deux fondateurs, Jason Barrault, nous présente les avantages de ce moyen de captation avant toute chose très écoresponsable, il détaille également l’actualité de sa société qui travaille aussi bien pour le cinéma, la publicité que la télévision…
Jason Barrault a sillonné la France pour Fly View avec une Insta360 Pro 2. © DR

 

Assistant réalisateur de formation, Jason Barrault a commencé à piloter des ULM – aeronefs « Ultra Léger Motorisé » – par passion il y a vingt ans. Puis, il y a huit ans, ces appareils ont commencé à devenir très perfectionnés, il a alors a envisagé d’y embarquer des caméras de cinéma stabilisées… Et il a fondé sa société avec Damien Schneider, directeur de production.

Si ces passionnés d’images aériennes proposent aussi parfois des captations avec des drones, les avantages que l’on peut retirer des tournages en ULM leur apparaissent clairement incomparables.

 

En mars dernier No Gravity a tourné des …

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous dès maintenant

Accédez en illimité à tous les articles aux dossiers, aux magazines, aux newsletters exclusives…

Je m'abonne Déja un compte? Je me connecte

Articles connexes
Xtramotion dans la course
 25 juillet 2022

Drone ou hélico ?
 3 février 2021