Off-Courts 2017 – 2 000 films et des concerts quotidiens à voir et écouter

Festival de court métrage incourtournable et ouvert à tous, Off-Courts revient du 8 au 16 septembre à Trouville. Compétitions, projections, concerts, ateliers, débats... sont au programme de cet événement axé sur la rencontre France-Québec.
DSF6460.jpg

 

Les Cures Marines serviront de cadre, cette année encore, au Marché international du film court de Trouville pour sa 11e édition réservée aux professionnels venus des quatre coins du monde, avec plus de 2 000 films courts soumis cette année et disponibles au marché.

En attendant la journée du 1er septembre au cours de laquelle les organisateurs dévoileront jury et invités de l’année 2017, rappelons que seront présentés à la fois des films en compétition (France, Québec, Europe et francophonie) et d’autres hors compétition (Cartes blanches, soirées Courts au Long, programmes spéciaux…), parallèlement à la tenue d’ateliers d’éducation à l’image, de résidences artistiques… et des désormais habituels « Labos » !

Lieu de haute technologie influencé par le mouvement Kino, créé en 1999 à Montréal, ces Laboratoires internationaux de création accueilleront tournages et réalisations de clips et films courts en direct durant le festival. Ils invitent chaque année de nouveaux créateurs internationaux grâce à de nombreux relais culturels (écoles de cinéma, Alliances françaises, centres culturels, festivals…). Sont représentés en 2017 : Algérie, Belgique, Brésil, Colombie, Congo, Espagne Haïti, Iran, Israël, Madagascar, Palestine, Pérou, Russie, Suède, Syrie, sans oublier France et Québec, bien entendu.

Enfin, nouveauté de cette 18e édition : une scène éphémère sera montée sur la plage normande pour une semaine de concerts quotidiens. Et si on chantait ? 


Articles connexes