Stockage : davantage de fluidité dans le pipeline vidéo d’Hiventy

Créé en 1984, Hiventy regroupe aujourd’hui Monal (ex-CMC et LVT), RGB, Digimage, Mediadub, Sylicone et Captain Video. En France et à l’international avec des implantations à Varsovie, Ho Chi Minh-Ville et Singapour, Hiventy offre une gamme complète de solutions dans tous les domaines de l’audiovisuel et du cinéma : postproduction, restauration, localisation, deliveries et stockage. En 2018, le groupe, qui compte près de 270 collaborateurs, a réalisé un CA de 37 millions d’euros.
iStock-637982150.jpeg

 

Dans le cadre de ses activités, qui nécessitent un volume colossal de données, Hiventy s’appuie historiquement sur deux infrastructures distinctes : d’une part une infrastructure dite de « stockage chaud » pour le traitement des projets en cours, et d’autre part une infrastructure de « stockage froid » pour l’archivage des projets déjà réalisés.

En phase d’accélération et pour faire face aux besoins liés aux nouvelles technologies audiovisuelles, et notamment le développement de la 4K, Hiventy lance en 2018 un projet de refonte totale de son infrastructure à chaud, nécessitant des temps d’accès réduits.

Pour le renouvellement de cette infrastructure dédiée aux projets en cours, dans laquelle les données ne restent que le temps d’être rapidement traitées ou transférées, Hiventy doit faire face à deux contraintes majeures : disposer d’une capacité disponible suffisante, soit environ 800 To, et avoir une bande passante capable de répondre aux enjeux de fluidité tout au long des processus de création et de livraison des projets.

 

Fluidité et volumes adaptés à l’audiovisuel avec Isilon nouvelle génération

Préalablement doté d’une infrastructure Isilon d’ancienne génération, et après une démonstration par Dell EMC des dernières versions de la technologie, Hiventy fait le choix de conserver une infrastructure Isilon : « la technologie Isilon répondait en tout point à notre besoin de disposer d’un environnement de stockage de données non-structurées offrant en même temps un stockage partagé et des performances maximales pour le traitement des supports numériques travaillés, sans créer de contraintes dans la chaîne de valeur », explique Gilles Lebon, DSI d’Hiventy.

Car au-delà des volumes et de la performance souhaités, l’évolutivité de la solution mise en œuvre est aussi une caractéristique primordiale dans un contexte d’augmentation de la taille des fichiers vidéo, liée notamment à l’accroissement des définitions d’image.

 

Un accompagnement complet par MTI

Pour l’accompagner dans la construction de sa nouvelle infrastructure, Hiventy se tourne vers l’équipe MTI France. Au terme de l’analyse préalable, MTI confirme le besoin d’une solution à la fois performante et « scale out », capable d’accompagner Hiventy dans ses évolutions métiers et la croissance de ses activités.

Concrètement, MTI définit une infrastructure basée sur un cluster de 8 nœuds de la gamme Isilon H500, offrant une capacité d’environ 800 To, sur un mix de disques rotatifs et Flash. La mise en œuvre devant quant à elle être très rapide, en prévision du lancement de la plateforme Amazon Prime en France, dont Hiventy est partenaire.

Outre la gestion de projet en amont (phase 0), le déploiement de la solution par les équipes MTI s’est réalisé en 3 étapes : mise en œuvre du cluster H500, migration des nœuds de l’ancien vers le nouveau cluster et enfin validation du bon fonctionnement, transfert de compétences et recettes. « L’équipe MTI, composée de 3 personnes, a parfaitement répondu à nos attentes » poursuit le DSI : « en 2 mois, notre nouvelle infrastructure était opérationnelle pour l’ensemble de nos collaborateurs, et hébergeait l’ensemble des fichiers de nos projets en cours, soit environ 400 To ».

 

Une adoption réussie de la nouvelle solution et de nouvelles perspectives envisagées

Et le premier constat est sans appel : d’une baie et demi pour l’ancienne infrastructure, la nouvelle n’occupe plus que 2 châssis 4U, soit un gain de place et d’énergie considérable. Les utilisateurs, quant à eux, ont gagné en fluidité, jusqu’à pouvoir travailler avec plusieurs flux 2K en direct ainsi que certaines configurations 4K et ce, sans besoin d’en télécharger une copie en local. « Certains de nos utilisateurs, qui disposaient pourtant d’un produit dédié au travail « à chaud », ont même fait le choix de migrer sur Isilon » s’enthousiasme Gilles Lebon.

Pour compléter son infrastructure, de nouveaux projets sont déjà à l’étude chez Hiventy. Parmi lesquels la création d’accès distants aux postes utilisateurs mais également la mise en œuvre de solutions de sécurité supplémentaires. « Des projets pour lesquels les équipes MTI seront bien sûr sollicitées : la compréhension de nos métiers, de nos enjeux et de nos contraintes dont ils ont fait preuve nous ont particulièrement séduits », conclut Gilles Lebon.