TC Group : un groupe discret, des marques fortes

Historiquement tourné vers l’équipement du musicien, TC Electronic et plus généralement, l’ensemble des marques du TC Group s’adressent aujourd’hui à tous les secteurs de l’audio depuis le studio jusqu’au mixage film en passant par le broadcast et la sonorisation. Panorama des produits proposés en compagnie de Gilles Petrotey, responsable du marché pro pour la France.
TC_Touch_Monitor_tm9_front.jpg

Plutôt discret, le TC Group n’en comprend pas moins des marques parfaitement connues dans le monde de l’audio et elles sont, à quelques exceptions près, majoritairement issues du Nord de l’Europe. Ainsi, aux côtés du danois TC Electronic (traitement audio pro hard et soft, mesure et correction Loudness, interfaces audio, pédales guitare, ampli basse…) on y trouve aujourd’hui l’Ecossais Tannoy (Hi-Fi, moniteurs pour musiciens, enceintes pour installation fixe et itinérante), le Suédois Lab.gruppen (amplification) et sa marque Lake (processeurs d’enceintes), le canadien TC Helicon (harmoniseurs et processeurs voix), TC Applied Technologies (puces et semi-conducteurs) ou encore White Acoustics (enceintes pour installation et spectacle non présente en Europe). Cet ensemble vient tout récemment d’être racheté par un autre acteur de l’audio, le Music Group qui  autour de l’allemand Berhinger réunit Midas, Klark Teknik, Turbosound et Bugera mais il est encore trop tôt pour connaître précisément les conséquences de ce rapprochement.  Parmi les marques distribuées par le réseau TC Group, signalons enfin Dynaudio Professional, la branche pro du grand spécialiste danois du haut-parleur dont le statut est particulier : « Dynaudio Professional n’est pas une marque propriétaire de TC Group » précise Gilles Pétrotey, « mais notre collaboration dépasse malgré tout le simple accord de distribution. Nous entretenons en effet avec Dynaudio un partenariat de longue date qui a débouché sur le développement de produits emblématiques, comme la fameuse gamme d’enceinte de monitoring Air. Proposer des interfaces Ethernet et AES, ou encore, la calibration et l’optimisation des enceintes par logiciel, c’était à l’époque, un concept très précurseur largement repris depuis et qui explique le succès de cette gamme encore d’actualité aujourd’hui » conclut notre interlocuteur.

 

TC Electronic : De la guitare au broadcast

Fondé en 1976 par les  frères Rishøj , TC Electronic se spécialise d’abord dans les pédales d’effet pour guitare, marché sur lequel, la fameuse SCF  (Chorus, Pitch Modulator et Flanger) ré-éditée aujourd’hui, devient une référence. L’entreprise bifurque ensuite vers le marché audio pro où elle propose plusieurs générations de racks spécialisés dans le traitement initialement analogique, puis numérique, dont certains figurent encore au catalogue. Hormis le marché musique abandonné puis réinvesti avec succès il y a une dizaine d’années, le catalogue pro comprend aujourd’hui une gamme complète de traitement disponible sous forme de plug-in ou de rack dédié parmi lesquels le Finalizer 96K (traitement mastering), les M 2000  et 3000 (multi-effets), la Reverb 4000 (réverbération) et bien sûr la fameuse plateforme System 6000 dont la version MK II proposée aujourd’hui est motorisée par des DSP 32 bit Sharc d’Analog Devices plus puissants que les Motorola de la version initiale.

 

La boîte à outils audio pro

« Lancée au début des années 2000, le System 6000 est rapidement devenu un produit référent dans tous les secteurs pro : studio, broadcast, cinéma, live, il est utilisé dans tous les secteurs et en France, plus de 400 machines ont été installées» constate Gilles Pétrotey. «Aujourd’hui, cela reste une plateforme active animée avec une politique de mise à jour où les tarifs restent tout à fait raisonnables… » Grâce au surcroit de puissance apporté par la version MKII, de nouveaux traitements plus exigeants ont été inclus dans cette véritable boîte à outils de l’audio pro. On y trouve ainsi la nouvelle Reverb 8 capable de traiter huit canaux par Engine et dont les possibilités semblent correspondre aux besoins des nouveaux formats type Atmos, 22.2 NHK, Barco Auro 11.1 ou le futur DTS : X.  «  Avec une TC 6000 MKII, en utilisant deux moteurs de réverbération et les huit paires AES disponibles, on peut facilement traiter seize canaux, et rajouter ensuite plusieurs unités en fonction des besoins. Par exemple, avec quatre unités on peut traiter soixante quatre canaux de réverbération dans le cadre d’un mixage Atmos, sachant qu’une télécommande TC Icon peut en piloter jusqu’à huit mais que certains mixeurs cinéma comme Vincent Arnardi ont été bien plus loin… ». A quand une option Madi ? En tout cas, comme la bibliothèque de traitement pour System 6000 s’est étoffée au fil des ans, TC propose aujourd’hui sa plateforme en version Music, Post, Broadcast et Film ,  offrant pour chacune, un choix d’outils sélectionnés en fonction de l’activité. Outre les traitements de réverbération, de retard, de dynamique et d’EQ disponibles en huit canaux, on trouve aujourd’hui parmi les modules développés, des solutions d’Upmix multicanales, de downmix,  de spatialisation 3D, de gestion de monitoring et plus récemment, des modules de mesure et de correction de Loudness. Comme la portabilité et le rappel sont devenus incontournables depuis l’avènement des stations audio, TC a récemment introduit le System 6000 Integrator qui permet le rappel et le changement des presets via Ethernet depuis le plug-in AAX, RTAS, AU ou VST. « Pour l’automation dynamique des paramètres, l’enregistrement des mouvements sur une piste Midi reste le moyen le plus efficace » précise Gilles Petrotey.

 

Loudness Authority

Un coup d’œil sur le large éventail d’outils proposés par TC Electronic autour du Loudness montre un engagement fort sur ce créneau. « Suite à un long et important travail de R&D et une participation active au sein du groupe de travail EBU P/Loud qui amènera à l’actuelle EBU R-128, TC s’est effectivement massivement orienté vers les solutions de contrôle et de correction du Loudness ». On y trouve des solutions hardware avec notamment les processeurs d’antenne dB2,dB4, dB8, mais aussi le dB6 et son nouveau module aNorm (Adaptive Loudness Normalization) pour la mise à niveau des programmes, la série des Touch Monitor (écran tactile dédié à la mesure),  les rack stéréo LM2 (mesure et limiteur True Peak), et Loudness Pilot (mesures multiples et correction) mais aussi les modules de mesure AM6 et de correction ALC6 développé initialement pour le System 6000. Vient ensuite la gamme logicielle qui inclut les outils de mesure de Loudness LMn 1 (version stéréo sans historique Radar) et LMn2 et 6 (respectivement stéréo et 6 canaux avec historique Radar). Ils fonctionnent soit sous forme d’application autonome Mac ou PC, soit sous forme de plug-in disponibles aux formats AAX, AudioSuite, VST et AU. Pour la correction des fichiers, TC propose le tout récent LCn Loudness Correct disponible en version 2 et 6 canaux au format AudioSuite pour le traitement Off-Line dans Pro Tools ou sous forme d’application autonome doté alors de l’intéressante fonction watch folder qui permet de traiter automatiquement chaque fichier nouvellement déposé. 

 

Tannoy : l’installation

Indissociable de la technologie du haut-parleur coaxial qu’elle fut la première à appliquer en 1926 et qu’elle exploite encore largement, la marque Tannoy est plutôt connue en France pour ses gammes Hi-Fi et home-studio avec la série Reveal. Le constructeur écossais n’en reste pas moins un acteur important sur le marché de l’installation fixe, un secteur repris depuis huit mois par Gilles Petrotey : « Le catalogue est très large : enceintes sur support, enceintes et Sub de plafond, Haut-Parleurs de 6 à 15 pouces pour l’encastrement. Tannoy a remporté des succès prestigieux au niveau mondial tandis que d’importantes réalisations se concrétisent actuellement en France, même si dans l’Hexagone, nous sommes en retard par rapport à des marchés comme l’Asie, le Royaume-Uni ou l’Allemagne. » Ce catalogue étendu répond à une demande bien plus importante que celle du broadcast ou de la sonorisation itinérante pour qui sait s’y adapter : « Une fois qu’un prestataire, une régie ou un car est équipé, il l’est pour plusieurs années. En revanche, en installation fixe, il y a toujours de nouveaux lieux qui se créent ou se modernisent. Entre les salles de spectacle, les aéroports, les gares, les hôtels, les restaurants, les centres de convention, les salles de réunion, le marché est immense ! En quelques années, on est passé du simple Public Address à des exigences de qualité réelle. Il ne s’agit donc plus seulement de passer des messages d’alertes visant à assurer la sécurité mais de diffuser un vrai son large bande pour la voix bien sûr, mais aussi la musique. Pour cela, il faut maîtriser la directivité, présenter de réelles garanties en matière d’intelligibilité et de bande passante. Nos interlocuteurs qu’ils soient bureaux d’étude, installateurs, prescripteurs, scénographes ou acousticiens ont de vraies exigences. Evidemment, du côté de l’offre, la concurrence est rude car en parallèle des acteurs traditionnels, de nouveaux concurrents  notamment issus de l’audio Pro apparaissent… »

 


Clarity X : monitoring et aide au mixage

Adaptant au monitoring le concept du processeur/boite à outils initié avec le System 6000, TC Electronic avec son nouveau Clarity X vient chasser sur le territoire du Trinnov D-Mon ou des DAD AX32 etDX32. Les fonctionnalités couvrent bien sûr la gestion de monitoring classique. Passer d’une configuration stéréo à 7.1, optimiser les enceintes en fonction du local font donc partie du programme, mais Clarity X propose bien d’autres services comme par exemple améliorer l’intelligibilité, homogénéiser les niveaux  et le rendu de l’ensemble des auditoriums présents au sein d’une structure, créer plusieurs sweetspots virtuels, assurer la synchro image/son grâce aux retards numériques, simuler des pièces en appliquant des techniques d’adaptations spectrales… Le système est également livré avec des outils de mesure du Loudness et d’aide au mix (LM8 Loudness Radar, True-peak, SPL Meter, Dose Meter, Stereo Deviation Meter, Center Ratio Meter). En outre, la technologie de mesure SPL maison permet une fois l’installation effectuée d’effectuer des mesures de pression acoustique et de dresser un historique des niveaux auxquels les mixeurs sont soumis sans avoir à sortir le micro de mesure. A la base, le système comprend un rack processeur 1U bien doté en entrées sorties : une entrée pour le micro de calibration (fourni), une entrée Aux en minijack, une sortie casque, 8 sortie analogiques sur sub D, 16 In/Out AES sur sub D également, port Ethernet, Clock… Notons qu’une option Madi 64 canaux est prévue pour septembre 2015 et sera accompagnée d’une extension pour gérer les formats audio 3D. Le contrôle et le retour visuel des différents modules est assuré soit via l’application Icon Control sur Mac et PC, via WiFi avec application iPad gratuite ou bien via la télécommande TC Icon après intégration au réseau Ethernet d’un System 6000. Enfin, Clarity X est également pilotable via la petite télécommande fournie.


 

 

Synergie et stratégie

Chez Dynaudio, aux côtés des séries BM (enceintes amplifiées 2 voies et Sub) on trouve la gamme Air. Ces enceintes amplifiées dotées d’entrée analogique ou numérique, disponibles en 2 voies, 3 voies ou Sub remportent un franc succès sur le marché français pour des applications de monitoring stéréo ou multicanal en proximité ou semi-proximité. Le logiciel AIR Control qui permet la calibration et l’optimisation a été développé en collaboration étroite avec TC Electronic. De leur côté, les grandes écoutes trois voies M3VE et M3XE sont respectivement alimentées par un ou deux amplificateurs Lab.gruppen PLM10000Q utilisant le cross-over actif Lake. Le partage technologique joue donc à plein parmi les marques distribuées ou appartenant au groupe TC. On trouve un autre exemple de synergie sur les enceintes de sonorisation Tannoy VXP dont la partie amplification est là aussi signée Lab.gruppen.  Au delà du TC Group, les développements et les partenariats se poursuivent également sur des plateformes diversifiées comme par exemple la nouvelle console de sonorisation Yamaha Rivage qui intégrera en option le VSS4HD (96kHz), soit l’algorithme de Reverb stéréo le plus abouti de chez TC. Loudness mis à part, on note par contre un certain silence sur l’éventuel portage des plug-ins de traitement audio pour les nouveaux formats 64 bit AAX, AAX DSP, AU et VST utilisée par les stations actuelles. Réflexion, choix stratégique ou développement à venir ? A suivre…

 

 

Liens :

Dynaudio professional http://www.dynaudioprofessional.com/fr/

Tannoy pro : http://tannoypro.com/#!Page=Home&Id=-1

Tannoy Studio : http://www.tannoystudio.com/fr/produits/

TC Electronic : http://www.tcelectronic.com/production/products/