Une belle édition pour Cartoon Movie et l’animation européenne

L'animation européenne continue d'être en bonne forme, montrant une croissance soutenue de la production et gagnant du terrain dans l'évolution de la géographie audiovisuelle, comme en témoigne la 22e édition de Cartoon Movie, qui s'est achevée le 5 mars à Bordeaux. Les 66 projets de longs métrages à différents stades de production présentés aux quelque 850 participants ont à nouveau été les stars de ce forum de coproduction qui depuis 1999 contribue à renforcer la production et la distribution de longs métrages d'animation en Europe.
CartoonMovie20.jpeg

 

UNE ANIMATION PORTANT LA MARQUE EUROPEENNE

La production d’animation continue de gagner du terrain sur tout le vieux continent, comme le suggèrent les 26 pays européens présentant un projet cette année. Avec 23 films sélectionnés, l’animation française a une nouvelle fois confirmé son leadership. L’Espagne a doublé sa présence par rapport à l’édition de l’année dernière avec 9 projets, tandis que l’Allemagne est arrivée en troisième position avec 6 films, et le Danemark en a présenté 5 (les pays nordiques avaient ensemble 7 projets).

La musique, l’histoire, la littérature et les romans graphiques ont une fois de plus été une importante source d’inspiration. Les projets, dont beaucoup sont des coproductions depuis leur création, comprennent des histoires avec des personnages féminins forts et des intrigues d’amitié, ainsi que des drames, des comédies, des documentaires et des films sur le passage à l’âge adulte.

Bien que l’animation pour le public familial continue de prévaloir dans la production européenne avec 56% des projets sélectionnés, les films destinés aux jeunes adultes & adultes ont gardé une place importante avec 21%, tandis que l’animation pour les enfants en représente 15%.

 

LA REGION NOUVELLE-AQUITAINE, 2E POLE DE PRODUCTION APRES PARIS

Avec 4 projets présentés cette année, la région Nouvelle-Aquitaine confirme sa position de deuxième pôle de production d’animation en France après Paris.

Les deux projets les plus aboutis, respectivement en production et en sneak preview, Les voisins de mes voisins sont mes voisins et Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary ont déjà suscité un engouement marqué de la part des professionnels.

Les deux autres projets sont certainement à suivre avec attention. Il s’agit de Adam et le nuage magique – l’histoire d’un jeune garçon en quête de sens et de liberté après un tragique accident, tout ça au travers d’un voyage dans un univers fantastique, et Diotime et les lions, adaptation du livre d’Henri Bauchau, une fable légendaire sur la quête de soi et la nécessité de dépasser l’héritage familial.

 

DIX PROJETS A SUIVRE

Les dix présentations qui ont suscité le plus d’intérêt parmi les acheteurs et les investisseurs de Cartoon Movie sont :

CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY. Deuxième film de Rémi Chayé après ses débuts (Long Way North). Basé sur la figure historique américaine de Calamity Jane, le film est une coproduction entre la France et le Danemark.

THEY SHOT THE PIANO PLAYER. Une nouvelle collaboration entre le réalisateur Fernando Trueba et le designer Javier Mariscal (Chico & Rita). Coproduction entre l’Espagne et le Royaume-Uni, le film a été décrit comme un thriller documentaire politique et musical.

SIROCCO ET LE ROYAUME DES COURANTS D’AIR. Produit par Sacrebleu Productions, c’est un film poétique écrit par Benoît Chieux (Tante Hilda!) et Alain Gagnol, et réalisé par le premier.

VERTE. Une adaptation du roman pour enfants de Marie Desplechin qui raconte l’histoire d’une fillette de 11 ans, celle-ci refusant de suivre les traces de sa maman sorcière.

LES AVENTURES DE PIL. Une nouvelle production de TAT productions, le studio toulousain à l’origine des succès The Jungle Bunch et Terra Willy.

L’INVENTEUR. Un film pour le public familial écrit et réalisé par Jim Capobianco (scénariste de Ratatouille), et produit par la société française Foliascope.

INSPECTEUR CROQUETTES. Premier long métrage d’animation du comédien et réalisateur français Benoît Delépine ; coréalisé avec Fréderic Felder. Une comédie familiale mettant en vedette des animaux et des hommes produite par La Station Animation.

MOLESWORTH. Une production de Lupus Films (Royaume Uni) réalisée par Uli Meyer. Le film est basé sur les personnages des livres Molesworth, qui ont été écrits par le dessinateur britannique Geoffrey Willans et illustrés par Ronald Searle dans les années 50. Le film est coproduit par Melusine (Luxembourg).

LES VOISINS DE MES VOISINS SONT MES VOISINS. Ecrite et réalisée par Léo Marchand & Anne-Laure Daffis, cette comédie atypique pour tous les publics est produite par les studios français Lardux Films et Marmitafilms à Bordeaux.

THE ISLAND. Un film d’animation musical pour un public adulte présenté par la réalisatrice roumaine Anca Damian (L’Extraordinaire voyage de Marona) qui a adopté une approche poétique pour parler de la tragédie des vagues de migrants et de réfugiés d’Afrique et des pays arabes vers l’Europe.

 

DU LIVRE A L’ECRAN

La collaboration entre les secteurs de l’édition et de l’animation continue de croître, comme en témoigne cette nouvelle édition de Cartoon Movie, dans laquelle près d’un tiers des projets sont des adaptations littéraires. La programmation comprenait des adaptations réussies de livres d’auteurs tels que John Yeoman, Julia Boehme, Marie Desplechin, Amélie Nothomb et Andri Snær Magnaso; ainsi que des romans graphiques de Patrick Sobral, Roc Espinet, Romain Renard et Tomasz Samojlik. Les éditeurs présents à Bordeaux souhaitaient à la fois proposer des livres pour une adaptation possible et acquérir des droits de projets pour une publication future. Calamity, une enfance de Martha Jane Canary, Mu Yi, The Inventor et Nordic Ghost Hunters sont quelques-uns des projets qui ont suscité le plus d’intérêt parmi les éditeurs.

 

LE GRAND-DUCHE DE L’ANIMATION

Cette année, l’accent a été mis sur l’animation luxembourgeoise. En moins de trente ans, l’animation du Grand-Duché s’est taillé une réputation internationale grâce à son ambition, sa fiabilité, les compétences de ses professionnels et les opportunités de coproduction mises à disposition par des mécanismes de financement public sur mesure. Cette politique a permis aux studios luxembourgeois de participer à de récentes sorties et à des projets en production, tels que Funan, Pachamama, The Breadwinner, Les Hirondelles de Kaboul, Croc-Blanc et Where is Anne Frank?. La sélection Cartoon Movie de cette année comprenait deux longs métrages de producteurs luxembourgeois : Molesworth (coproduit par Melusine Productions) et Ooops! The Adventure Continues… (coproduit par Fabrique d’Images). Soutenu par le Film Fund Luxembourg, le coup de projecteur a contribué à accroître la visibilité d’une douzaine de studios d’animation au Luxembourg.

 

REALISATEUR, DISTRIBUTEUR ET PRODUCTEUR DE L’ANNEE

Pendant Cartoon Movie, les professionnels européens de l’animation ont rendu hommage aux protagonistes de l’année avec la remise des Cartoon Tributes, les prix qui récompensent le travail des professionnels européens de l’animation. Annoncés le jeudi 5 mars, les gagnants de chacune des trois catégories – réalisateur, distributeur et producteur européens de l’année – ont été élus par les participants à Cartoon Movie. Parmi les lauréats, il y a des films déjà primés et qui se sont distingués au cours de l’année écoulée, ainsi que des sociétés qui ont considérablement contribué au développement de l’industrie européenne de l’animation. Les hommages de cette année ont été décernés à :

– RÉALISATRICES DE L’ANNÉE : Zabou Breitman & Éléa Gobbé-Mévellec pour Les Hirondelles de Kaboul (France).

– DISTRIBUTEUR DE L’ANNÉE : Lumière (Belgique)

– PRODUCTEUR DE L’ANNÉE : Xilam Animation (France) / Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma (France) pour J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin.

 

LE PRIX EURIMAGES POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COPRODUCTION

Cartoon Movie a également décerné le prix Eurimages pour le développement de la coproduction, un prix de 20 000 € conçu pour mettre en avant le rôle du fonds Eurimages dans la promotion de la coproduction internationale animée dès la phase initiale du projet. Choisi parmi neuf projets en développement sélectionnés à Cartoon Movie, le prix a été décerné à Fleak, un film produit par Anima Vitae (Finlande) en coproduction avec Animoon (Pologne) et Godo Films (France).

 

EN SOUTIEN A LA NOUVELLE GENERATION

Afin d’intégrer les jeunes talents dans l’industrie de l’animation, Cartoon Movie met en œuvre un programme annuel pour les étudiants des écoles d’animation de la région et du pays mis à l’honneur. À travers des conférences, des master classes et des présentations tout au long d’une journée, le programme de coaching est conçu comme une expérience de formation aux présentations de projets et à la participation professionnelle au Cartoon Movie. Encadrés par Agnès Bizarro, les étudiants analysent des sujets tels que l’importance de réussir une bonne présentation, ainsi que des études de cas de projets présentés avec succès lors d’événements précédents.

 

CARTOON GAMES

Comme les années précédentes, Cartoon Games a eu lieu avant l’ouverture de Cartoon Movie dans le but de créer des synergies entre les industries de l’animation, des jeux vidéo et transmédia. Cette année ont non seulement eu lieu les rencontres individuelles habituelles, mais aussi deux keynotes « Produire des films d’animation avec la technologie des jeux » par Mathieu Muller (Unity Technologies / France) et « Une approche de narration à 360° mélangeant jeux, comics et animation » par Sean Patrick O’Reilly (Arcana Studios / Canada).

 

A vos agendas !

La 23e édition de CARTOON MOVIE se tiendra à Bordeaux du 9 au 11 mars 2021.