VR, tracking, collaboration et prix plus abordable que jamais au menu de Fusion 9 !

Cet été, lors du Siggraph, Blackmagic Design a annoncé la sortie de Fusion 9, une mise à jour importante de son logiciel d’effets visuels, de compositing 3D et d'animation graphique. À l'approche de l’IBC*, un petit tour de tous les « plus » dévoilés s’impose, d’autant qu’ils s’accompagnent d’un grand « moins » : la baisse de deux tiers de son prix !
Fusion9_principale.jpg

 

Conçu pour prendre en charge les workflows de dernière génération, Fusion 9 intègre désormais de nouveaux outils de VR et un environnement de collaboration multi-utilisateurs évolué. Il propose aussi un incrustateur plus performant ainsi que des fonctionnalités d’automatisation de tracking planaire et de tracking des caméras. Fusion 9 Studio dispose en outre d’un rendu en réseau illimité qui révolutionnera la façon de travailler des grands studios.

Du côté opérationnel, le logiciel intègre une meilleure accélération GPU et OpenCL qui le rend encore plus rapide et fonctionne avec davantage de formats et types de fichiers, dont le DNxHR, MXF et autres. Il peut donc être utilisé sur une gamme étendue de workflows et offre une intégration parfaite avec les fichiers DaVinci Resolve.

 

De quoi réaliser des projets en VR

Les utilisateurs disposent d’un espace de travail 3D à 360º, d’une visionneuse panoramique et d’une prise en charge des casques de RV, tels que Oculus Rift et HTC Vive. Travailler en réalité virtuelle au sein de Fusion devient une expérience interactive. L’accélération GPU le rend extrêmement rapide, les utilisateurs peuvent donc se munir d’un casque et interagir avec les éléments de la scène VR en temps réel. Cette mise à jour prend également en charge la RV stéréoscopique. De plus, la nouvelle caméra sphérique rend l’intégralité des scènes en RV en une seule passe sans utiliser de rig pour caméra complexe.

 

Côté tracking

Son nouveau tracker planaire calcule les mouvements pour compositer avec précision des éléments sur des objets en mouvement. Il peut être utilisé pour remplacer tous les objets qui se déplacent dans la scène. Les données de tracking planaire peuvent également être mises à profit pour rotoscoper des formes. Ainsi, les utilisateurs n’ont pas besoin d’animer manuellement le mouvement, la perspective, la position, le redimensionnement ou la rotation des éléments rotoscopés lorsque l’image bouge. S’ajoute à cela, un nouveau tracker qui analyse le mouvement d’une caméra dans la scène et reconstruit sa trajectoire exacte dans l’espace 3D. Les utilisateurs peuvent donc compositer des éléments dont le mouvement et la perspective sont identiques à ceux de l’original. Fusion analysera automatiquement le plan et calculera la distance focale et la distorsion de l’objectif.

Le nouvel incrustateur Delta offre, lui, une technologie d’image de pointe aux outils d’incrustation de Fusion. Il comprend les commandes Matte Finesse pour créer des incrustations impeccables qui conservent tous les détails de l’image. Le logiciel est également doté d’un outil qui lisse les variations de couleurs sur les fonds bleu et vert des séquences, ce qui facilite les incrustations.

 

De nouveaux outils collaboratifs

Pour la collaboration multi-utilisateurs, Fusion 9 Studio intègre Studio Player, une nouvelle application qui comprend une liste de lecture, un story-board et une time-line pour lire les séquences. Ce dernier offre un suivi des différentes versions, un affichage des annotations et une prise en charge des LUTs. Il permet d’acheminer de la vidéo via les appareils Blackmagic DeckLink et UltraStudio, atout utile pour tous ceux qui doivent visionner les séquences dans un studio afin de les corriger ou de les approuver. La synchronisation à distance leur permet de synchroniser plusieurs Studio Players situés à divers endroits, n’importe où. De plus, cette mise à jour dispose d’un chutier sur le serveur, il n’est donc pas nécessaire de copier les éléments et les outils sur chacune des stations de travail.

 

Rendu en réseau illimité

Fusion 9 Studio comprend également un rendu en réseau illimité. Les grands studios qui travaillent sur des séquences complexes et des effets visuels haut de gamme n’ont donc plus besoin de payer de frais de licence par nœud de rendu. Les utilisateurs peuvent installer le logiciel sur toutes leurs stations de travail, puis installer autant de nœuds de rendu qu’ils le souhaitent sans occasionner de frais supplémentaire.

 

Voilà les « plus », nous arrivons au « moins » : une réduction de prix conséquente puisque le prix de Fusion Studio passe de 995$ à… 299$ ! Le logiciel coûte désormais moins cher qu’un simple abonnement au cloud ! Cette nouvelle réduction de prix permet aux utilisateurs de DaVinci Resolve d’intégrer facilement Fusion Studio à leur studio afin d’obtenir des outils de pointe pour les incrustations, le painting, le compositing, le tracking, les animations graphiques, le titrage et autres.

 

* Blackmagic sera présent à l’IBC 2017 (Amsterdam, 15-19 septembre), stand 7.H20