Gone Girl : Aja Io au service de David Fincher

Le workflow de production de Gone Girl a été très ambitieux dès le départ, les images ayant été filmées en 6K à l’aide de caméras RED Dragon. Le responsable de postproduction, Jeff Brue, a supervisé l’intégration des systèmes sur lesquels se sont appuyés les workflows complexes pour travailler avec une fréquence d’image élevée.
031900.jpg

 

 

« Le système Io 4K d’Aja a été utilisé comme outil de référence, puisqu’il permettait d’afficher des images DPX sans artéfacts lors du visionnage des effets visuels, » explique Jeff Brue. « Nous avons fini par choisir l’Io 4K pour son niveau de qualité, la précision absolue de sa synchronisation, et le fait qu’il peut fonctionner en mode 10 bits. »

 

 

L’Io 4K d’AJA se connecte à n’importe quel appareil offrant une connexion Thunderbolt 2 et offre d’importantes possibilités en matière de connectivité audio et vidéo, permettant d’utiliser les derniers workflows 4K et Ultra HD. Pour le film Gone Girl, l’Io 4K était relié à la sortie Thunderbolt 2 d’une station de travail HP Z820 avec Adobe After Effects CC et Adobe Premiere Pro CC, qui a été utilisée pour le montage de l’intégralité du film. Cette station de travail a été apportée dans les locaux de la compagnie de production de David Fincher afin de finaliser des effets visuels.

 

 

« Lorsqu’on travaille sur un projet de long-métrage avec une telle volumétrie de données, il faut faire appel à un système cohésif permettant de manipuler des contenus en 6K du stockage à la lecture. Il faut être certain que tous les composants fonctionnent en harmonie, et que le système offre des performances fiables. L’Io 4K d’AJA offre cette fiabilité, ainsi qu’une précision absolue à une image près, ce qui était essentiel pour ce projet, » indique Jeff Brue.