Aspera à l’affiche du 66e Festival de Berlin !

Pour la deuxième année consécutive, Aspera, filiale d’IBM, a été élue fournisseur officiel du Festival international du film de Berlin, dont la 66e édition fermera ses portes le 21 février. Cet événement, l’un des plus importants de l'industrie cinématographique internationale, attire plus de 300 000 participants venus chaque année du monde entier. En dix jours, quelque 400 films, tous genres confondus, sont présentés sur plus de 60 écrans cinéma, soit au total plus de 2 500 projections.
BERLIN_ASPERA.jpg

En complément de l’infrastructure installée en 2015 pour livrer rapidement tous les fichiers films sécurisés (sous forme de DCP), Aspera a cette année déployé Aspera Orchestrator afin d’automatiser et rationaliser les processus internes de distribution. En intégrant les distributions existantes, hautement automatisées, Aspera Orchestrator analyse, valide et gère tous les paquets numériques entrants et les transmet automatiquement à l’espace de stockage du data center du festival.

Dans la mesure où les films en 4K prennent une place de plus en plus importante dans le line-up du festival, les organisateurs se réjouissent de pouvoir profiter de la fiabilité d’Aspera Shares qui gère, efficacement et en toute sécurité, tous les fichiers numériques, quelle que soit leur taille ou leur format. La solution permet l’acquisition des fichiers de longs métrages à haute vitesse, directement depuis le data center de la Berlinale, à Berlin. C’est dans ce lieu que tous les films de la programmation du festival et de l’European Film Market sont stockés sous forme de DCP sur un serveur de grande taille. Au total, non moins de 250 œuvres sont transférées quotidiennement aux différents cinémas de la ville, partenaires du festival.

Face à la multiplication des transferts de fichiers et à une demande croissante d’ingérer et de partager de gros fichiers numériques à partir de plusieurs endroits à travers le monde, la nécessité de transferts plus rapides, plus fiables et rationalisés devient un impératif. Avec Aspera Shares, les organisateurs ont une réponse à cette problématique: ils  peuvent utiliser une connexion fibre de 10 Go pour recevoir des fichiers DCP, vite et sans souci de sécurité, indépendamment des conditions de distance et de réseau.

En plus d’Aspera Share et Orchestrator, la Berlinale utilise aussi Aspera Console pour un suivi en temps réel et le contrôle des transferts. En outre, Aspera Connect Server, architecture qui intègre le protocole optimisé Aspera FASP, permet de s’échanger en un tour de main les fichiers sur le réseau.

« En ajoutant Aspera Orchestrator au workflow Aspera, déployé initialement en 2015, en plus de  gérer les contenus cinéma numérique, y compris en 4K, dans des conditions de transfert à grande vitesse, avec une sécurisation et une fiabilité optimales, nous automatisons désormais nos workflows internes. En gérant plus efficacement nos processus internes, nous pouvons répondre avec plus de confort et une plus grande assurance aux impératifs de délais serrés qui reviennent chaque année ! », s’exclame Ove Sander, directeur technique du cinéma numérique de la Berlinale.

« Après avoir utilisé avec succès Aspera Share pour gérer des fichiers dont la taille ne cesse d’augmenter, notamment en raison de l’arrivée des DCP 4K, la Berlinale a cette année intégré plus largement Aspera à son flux de travail en vue d’un plus grand confort, commente Bruce Brewer, directeur des ventes européennes Aspera. Avec l’introduction de Aspera Orchestrator, les organisateurs du festival peuvent maintenant gérer les milliers de « digital packages » entrants et les transmettre automatiquement à leurs API internes. Ce nouveau workflow, beaucoup plus simple, apporte un gain de temps précieux et libère des ressources humaines. »