Adberrahmane Sissako, nouveau Président de la commission d’aide aux cinémas du monde (ACM) du CNC

Adberrahmane Sissako est le nouveau Président de la commission d’aide aux cinémas du monde (ACM).  L'ACM, soutien œcuménique à la diversité des expressions cinématographiques, (ayant pris le relais du Fonds Sud en 2012),  a soutenu 17 des films sélectionnés au 68ème Festival de Cannes dont notamment les films de Jia Zhang-Ke, Yorgos Lanthimos, Nanni Moretti et Joachim Trier qui sont en compétition officielle.
_IC_1875.jpg

 
Cette commission sélectionne des projets qui seront soutenus par le CNC et l’Institut français. Composée de 13 membres, professionnels français et étrangers, cette aide sélective réservée à des projets de long métrage de fiction, d’animation, ou de documentaire de création est un dispositif essentiel de soutien à la diversité cinématographique mondiale.

 
Frédérique Bredin, Présidente du CNC, a rendu hommage à la productrice danoise Marianne Slot, « pour le formidable travail qu’elle a effectué durant ses deux mandats à la Présidence (de la Commission) de l’ACM. Elle lui a adressé ses plus chaleureux remerciements pour l’investissement et l’engagement dont elle a fait preuve, empreint d’exigence et de passion. »

Le cinéaste mauritanien, Abderrahmane Sissako, dernièrement récompensé aux César pour son film Timbuktu, lui succédera à cette fonction.  « Je suis très heureuse que vous ayez accepté de devenir, à votre tour, le Président emblématique de l’Aide aux cinémas du monde. » a déclaré Frédérique Bredin.