Les consoles L500 de Solid State Logic Live au service de The Voice

Diffusée sur TF1, en première partie de soirée le samedi, l’émission The Voice : La Plus Belle Voix prend place dans le Studio 217 à La Plaine Saint Denis au nord de Paris. La scène qui accueille l’émission représente la plus grande d’Europe avec 2 090 mètres carrés et une capacité de 1 300 places. Comme toutes les grands programmes télévisés, la captation exploite de multiples consoles et exige une pléthore d’entrées. L’ingénieur du son façade Jerôme Kalfon et l’ingénieur des retours Alex Maggi, qui mixent tous les deux l’émission avec des consoles L500 de SSL, nous ouvrent les coulisses du show...
ssllive.jpeg

 

« The Voice : La Plus Belle Voix est une affaire sérieuse : l’émission utilise 128 micros, quatre boîtiers de scène ML32.32 SSL et un concentrateur SSL, ce dernier permettant de partager toutes les entrées entre le son façade et les retours. Les deux consoles de diffusion dans le car régie reçoivent les entrées directement depuis les sorties MADI intégrées et situées à l’arrière des boîtiers de scène, et le mixage de diffusion provient directement des préamplificateurs micro et de la conversion SSL », explique Jerôme Kalfon.

 

Depuis trois ans, Jerôme Kalfon utilise la console SSL pour le son de façade sur The Voice, et il apprécie encore plus de travailler avec cette console aujourd’hui qu’au début, grâce à toutes les améliorations qui ont été mises en œuvre depuis. 

« Cette émission musicale est tellement sophistiquée : chaque chanson est interprétée par un artiste différent, avec une ambiance et un style différent. La configuration peut donc être radicalement différente d’une chanson à l’autre. Pour les émissions en direct, la gestion du mix musique est très intense, tout comme la gestion des communications frénétiques entre toutes les équipes de production, comme les séquences vidéo lancées depuis le car régie. C’est si souvent le cas lorsque vous travaillez sur une émission TV exigeante », précise Jerôme dont le poste au son façade est situé en haut d’une tour. « Étant donné ma position pour mixer, j’utilise énormément le logiciel de contrôle de tablette TaCo [de SSL] ; il fournit pratiquement tout le nécessaire lorsque je dois descendre pour ajuster le mix depuis les sièges du public ou des coachs via WiFi. Il est très fluide et a même le mode Query qui me permet de passer facilement d’une voie ou un bus à un autre. »

 

Alex Maggi est un utilisateur intense des consoles SSL Live depuis leur lancement en septembre 2013. Sa position en tant qu’ingénieur des retours est un peu inhabituelle : juste derrière les musiciens, et leurs amplificateurs de guitares « très bruyants ».

« C’est comme si j’étais dans la chambre d’un guitariste. Je dois surveiller la balance de très près », dit-il en souriant. « Avec la console L500, mon flux de travail est plus facile et rapide, et il n’est pas nécessaire d’adopter une méthode de travail spécifique. Par conséquent, je peux envoyer aux musiciens un meilleur mixage plus rapidement, et plus facilement. Et pour moi, la rapidité est le maître-mot. »

 

Depuis qu’il a commencé à utiliser la console SSL Live, Alex a pu se débarrasser de tout son équipement externe. 

« C’est tellement mieux », admet-il. « Moins d’équipement à balader, et une création des mixages bien plus facile. J’utilise énormément le plug-in interne ER VERB, et principalement la réverb Ambiant sur les voix, les réverbs Plate Verb et LeVerb sur les instruments, et souvent les fonctions Dynamic EQ, Contour EQ, et évidemment un peu l’égalisateur graphique à 32 bandes. En général, j’utilise jusqu’à 40 plugins internes en plus du processing de tous les canaux et bus. »

 

Jerôme Kalfon adore également le FX interne de sa console SSL, et depuis qu’il a créé sa propre bibliothèque FX interne, il en est même parvenu à abandonner son unité de réverbération habituelle, la TC6000. 

« À l’évidence, les réverbs SSL ont quelque chose de magique ; elles semblent « se fondre dans le mixage » de manière très transparente et naturelle, et j’aime bien utiliser les multi-bandes et les EQ dynamiques », explique-t-il. « Et puis il y a le SSL Automix… J’aurais du mal à contrôler les micros des coachs sans lui car l’émission n’est pas scénarisée et tous les micros doivent rester constamment ouverts tout en bloquant le bruit de fond. L’Automix fait littéralement ce travail à ma place, et la dernière mise à jour du logiciel SSL me permet maintenant d’avoir jusqu’à 24 canaux, ce qui m’offre encore plus de flexibilité sans avoir à utiliser un deuxième plugin SSL Automix. »

 

Jerôme Kalfon se doutait que, lorsqu’il a poussé les faders sur sa SSL pour la première fois dans l’émission The Voice, le son allait être fantastique.  

« Les membres de l’orchestre et l’équipe de production ont réagi immédiatement ; ils sont venus me voir en disant « oh, waouh, qu’est-ce tu as changé ? » » déclare-t-il avec enthousiasme. « L’impression acoustique globale était totalement différente, et le contraste par rapport à ce que j’utilisais avant en termes d’image et de profondeur stéréo était incroyable : tout semblait plus grand, mais également beaucoup plus précis et toujours très musical. Depuis l’adoption des consoles SSL, je n’ai plus aucun problème pour obtenir un son stable et précis pour le centre : il est simplement là, et la sonorité de chaque élément de l’émission est bien meilleure. »  

« Les choses sont tellement fluides à la surface de la SSL, que je peux trouver un moyen de réaliser tout ce que je veux, et très rapidement. Par exemple, je peux prendre un égaliseur particulier dans le rack d’effets interne de SSL, définir cet effet comme étant multicanal et utiliser ce plugin comme un groupe, avec une courbe principale sur l’ensemble, mais tout en continuant à régler chaque canal individuellement quand je le dois. »

 

Des fonctions totalement en phase avec les problématiques de terrain…

« Les modes de requête (Query) étendue et compressée, et les avantages généraux d’un flux de travail amélioré sont vraiment fantastiques », s’enthousiasme Alex Maggi. « Par exemple, la touche SELECT et sa possibilité multi-SELECT est très intuitive et efficace ; et j’adore la disposition de la L500, d’avoir mes Aux sur le panneau supérieur gauche et mes contributions sur les faders horizontaux. J’aimerais également souligner sa remarquable fiabilité, car c’est toujours une inquiétude majeure pour moi. »

« La structure flexible et rapide, y compris les banques/le gestionnaire de couches, avec la fonctionnalité glisser-déposer assez unique et ludique, permet une configuration à une vitesse vertigineuse et un ajustement rapide de n’importe quel paramètre », selon Jerôme Kalfon. « Je peux maintenant contrôler mes plugins préférés depuis le rack d’effets de SSL ; je peux ajouter des canaux ou des bus à tout instant, puis ajouter à tout moment ces ressources supplémentaires à n’importe quelle banque ou couche. »

 

Depuis son apparition sur les écrans de télévision français en février 2012, The Voice : La Plus Belle Voix a enchaîné huit saisons et 128 épisodes. Son succès ne se dément pas, et, avec un audimat impressionnant de 7,1 millions l’an dernier, l’émission devrait garder sa place d’émission la plus populaire de France….