IBC 2016 – Panasonic avance sur tous les fronts : 4K, MoIP et HDR !

Panasonic a profité de l’édition 2016 de l’IBC pour renforcer sa gamme 4K, en présentant une belle diversité de nouveaux produits et mises à jour. On a pu notamment découvrir des caméscopes 4K aux tarifs plutôt accessibles, et, du côté captation cinéma, la belle Varicam Pure sur laquelle nous reviendrons plus en détail utltérieurement. Le constructeur a aussi mis en lumière ses avancées dans le domaine de la technologie média via IP (MoIP), ainsi que des améliorations de pipelines de travail...
MK_UX180_2.jpeg

 

Deux caméscopes économiques dotés d’un objectif intégré et d’un zoom ultra-puissant viennent désormais compléter la gamme de caméras 4K de type « run and gun » de Panasonic qui avait ouvert la voie avec un camescope à 1599 euros: l’AG-AC 30 . Les nouveaux modèles qui initient la gamme UX Serie (pour « Ultimate Extreme Run and Gun Mobility ») se decline en 2 versions. Un modèle haut de gamme, l’AG-UX180 est équipé d’un capteur MOS de type 1, d’un zoom optique 20x, du plus grand angle du secteur avec 24 mm et donne la possibilité de filmer en UHD 60p. Le modèle standard AG-UX90 est, quant à lui, doté d’un capteur MOS de type 1, d’un zoom optique 15x, d’un grand angle de 24,5 mm et peut filmer en UHD 30p. Le lancement de l’AG-UX90 est prévu fin octobre et son prix sera inférieur à 2300 euros, l’AG-UX180 sera commercialisée en novembre à un prix inférieur à 3800 euros.

La VariCam Pure représente la nouvelle venue au sein de la famille de produits cinématographiques professionnels du fabricant. Cette caméra est le résultat de l’assemblage de la tête de la VariCam 35 existante sur le nouvel enregistreur V-Raw 2.0 de Codex, permettant ainsi de filmer au format Raw non compressé 4K, un plus pour les émissions télévisées épisodiques ou les longs métrages.

Panasonic a de plus annoncé une nouvelle mise à jour firmware pour la VariCam LT, incluant la possibilité de transmettre des signaux Raw via deux terminaux 3G-SDI vers un enregistreur Raw externe, à la résolution 4K ou bien UHD 60p. L’enregistrement au format Raw sera compatible avec les enregistreurs/moniteurs Odyssey 7Q et 7Q+ de Convergent Design et Shogun Inferno d’Atomos  Le fichier enregistré CinemaDNG est, quant à lui, compatible avec DaVinci Resolve 12.5.1, Drastic Media Reactor 5.04 et les versions à venir des plus importants systèmes de montage non linéaire (NLE) et d’étalonnage.

Panasonic a dévoilé les détails du lancement de la caméra AK-UB300 polyvalente, un boîtier 4K équipé d’une monture B4 et destiné aux applications comme les événements sportifs, les studios à distance, les retransmissions de concert en direct et les prises de vues aériennes. Cette caméra produit des images 4K (3G x 4) et HD-SDI en simultané et sera disponible à compter de novembre 2016.

La dernière innovation en matière de 4K exposée lors du salon est la collaboration avec Intel sur un nouveau lecteur de carte expressP2. Le lecteur AU-XPD3 bénéficie de Thunderbolt 3 et sa vitesse de transfert des données atteint 40 Gb/s pour des processus de travail extrêmement rapides. Son lancement est prévu aux environs du premier trimestre de 2017.

Le salon était également l’occasion de mettre en lumière la solution média via IP (MoIP), tirant parti d’une nouvelle passerelle MoIP pour les résolutions 4K et HD. Cette solution permet de transmettre des médias haute définition via un réseau IP, quasiment en temps réel, et suffit ainsi à assurer une commutation vidéo en toute fluidité. Panasonic participe par conséquent à la démonstration « Joint Interop Demonstration » se déroulant dans la Feature Zone du hall 8 où le fabricant présente la mise en œuvre de son ST2110 (TR-03) SMPTE et IS-04 (nmos) AMWA. « Nous ferons tout notre possible pour aider à développer un ensemble commun de normes pour la diffusion efficace à l’aide la technologie MoIP », assure-t-on chez Panasonic.

Autre fer de lance du fabricant : la transition vers la technologie de large plage dynamique (HDR) au sein du secteur de la vidéo en fournissant des technologies qui prennent en charge la technologie HDR et aident ainsi à sauter le pas. « La VariCam 35 ainsi que la VariCam LT possèdent, par exemple, une plage dynamique de 14 pas, caractéristique technique supérieure à celle nécessaire pour produire du contenu HDR. Pour la diffusion en direct en HDR, nous garantirons une migration fluide des systèmes SDR actuels vers la HDR et nous rendrons possible la diffusion simultanée de contenus SDR et HDR », explique Andre Meterian, Director Professional Video Systems Business Unit EMEA chez Panasonic.

Panasonic a aussi annoncé le lancement d’un nouveau viseur HD 1,5 pouce pour cet hiver. Capable d’afficher des images en continu sans provoquer d’images rémanentes, le nouvel écran AJ-CVF50G permet de voir l’intégralité de l’image dans le viseur en tout temps, même éloigné du viseur. Bénéficiant d’une réactivité rapide, il est tout désigné pour l’enregistrement d’événements sportifs et offre également la possibilité de passer du mode monochrome au mode couleur en une seule touche.

On pouvait aussi découvrir sur le stand, un prototype de caméra 4K 360° en temps réel, conçu pour le visionnage de la réalité virtuelle. Composé de quatre caméras synchronisées pour créer une unique image équirectangulaire en 4K, ce système possède une tête de caméra et une unité de base avec des câbles de connexion. Il permet de réaliser l’assemblage et la distribution en temps réel d’images à 360° et se destine à de nombreuses applications, telles qu’une utilisation dans les stades ou pendant les concerts. Les spectateurs ont ainsi la sensation de se trouver au coeur de l’action.

En parallèle, Avid et le constructeur ont annoncé la prise en charge complète du format vidéo AVC Ultra-LongG de Panasonic au sein du workflow Avid (lire ici l’information).