IBC 2018 : des tests 5G en matière de diffusion 8K pour Nokia et France Télévisions

À l'occasion du salon IBC 2018, Nokia et France Télévisions présentaient les résultats des premiers essais mondiaux de télédiffusion UHD 8K réalisés en conditions réelles de streaming sur la 5G. Cette technologie, qui fera son entrée commerciale en France en 2020, offrira de multiples avantages pour la diffusion broadcast ou unicast de programmes et contenus vidéo sur tous les écrans, tablettes, smartphones, mais aussi sur les téléviseurs 8K qui font désormais leur apparition…
NokiaFTV.jpeg

 

En juillet dernier, la Direction Innovation et Prospective de France Télévisions avec Nokia ont réalisé des essais sur le site de Nokia Paris-Saclay en transmettant sur un réseau hertzien en 5G un programme TV 8K à partir d’images tournées pendant le tournoi de tennis de Roland Garros. Le réseau 5G utilisé s’appuyait sur la technologie Nokia AirScale Radio Access et la solution AirFrame Data Center combinées à la plateforme de diffusion de contenu (CDN) Velocix, qui permet de transférer de manière économique un trafic vidéo très conséquent.

Selon les prévisions de Bell Labs Consulting, d’ici 2025, les contenus vidéos représenteront environ 70 % du trafic mobile total. La démonstration de Nokia et de France Télévisions a montré que la 5G était en mesure d’offrir un débit équivalent à celui de la fibre, avec une qualité de service inégalée, pour prendre en charge la diffusion future de contenus 8K sur tout appareil compatible, en particulier les téléviseurs commercialisés dans ce format.

Sur son stand Nokia présentait également les nouveaux services que pourra offrir la 5G à l’industrie des médias au-delà de la simple connectivité. Par exemple, grâce à la 5G, les rédactions seront en mesure d’offrir à leurs journalistes sur le terrain, des liaisons de contribution en direct simplifiées et de qualité exceptionnelle.

 

« Les évolutions actuelles imposent de repenser la chaîne de valeur des acteurs et des technologies qui contribuent aux besoins des modes hertziens de transmission. Que les usages ciblent l’utilisation fixe sur téléviseur ou terminaux mobiles, la 5G fera partie du processus de convergence et de transformation des modèles techniques, réglementaires et économiques à venir car ils permettent de maintenir à un très haut niveau de qualité l’utilisation des services TV dont ceux du service public sur le long terme. La démonstration que nous avons faite avec Nokia montre que nous sommes prêts pour les changements qui vont bouleverser notre industrie avec l’arrivée de la 5G dans cette prochaine décennie. », souligne Bernard Fontaine, directeur Innovations Technologiques France Télévisions qui supervisait l’expérimentation.

Marc Rouanne, président de la division Mobile Networks de Nokia, ajoute : « La 5G arrive beaucoup plus vite que prévu mais nous sommes prêts. La 5G va créer de nouvelles opportunités au-delà de la simple connectivité. Nokia propose une solution 5G complète baptisée Future X qui fournira la flexibilité, la capacité, les débits et la latence requis par les télédiffuseurs et les opérateurs télécom, pour prendre en charge la diffusion en direct de reportages de très grande qualité et de contenus haute définition en 8K sur téléviseurs et en condition de mobilité. »

Gilbert Marciano, directeur Marketing Nokia France complète : « Avec une antenne 5G Massmi MIMO on peut disposer d’un débit de 4 Gbits/s par antenne alors que pour une antenne 4G celui-ci est limité à 70 Mbits/s. La 5G, qui autorise une légèreté des moyens mis en oeuvre, réduit aussi considérablement les coûts de diffusion puisque le coût de la bande passante est 10 à 100 fois inférieur à celui d’aujourd’hui…. Sans compter que la technologie réduit considérablement les délais de latence. Son adoption devrait favoriser l’émergence de nouveaux usages tels que le multivew, la VR 360, les Hologrammes, l’omniview… »

 

Technologie utilisée pour la démonstration :

Réseau de diffusion de contenu (CDN) Velocix de Nokia

Solution Nokia AirScale Radio Access pour la 5G

Solution Nokia AirFrame Data Center