IBC 2018 : Une dizaine de nouveaux produits video, audio, contrôle et monitoring chez Lawo…

Du côté de l’audio, le lancement de l’A_UHD Core, une extension DSP IP à ultra haute densité développée pour les consoles mc2 représente sans doute l’actualité audio la plus remarquable chez Lawo.
IMAGE_principaleLAWO_A_UHD-Core.jpeg

 

Ce moteur software defined s’interface au réseau pour déporter et mutualiser et ainsi augmenter le traitement audio des consoles mc2 56 and mc2 96. Voici les points forts de cette solution Future proof qui sera disponible pour la fin de l’année…  

-1 024 canaux DSP Lawo sur rack 1RU (512 canaux en mode 96 kHz) 

– Un processeur réseau IP basé sur des normes ouvertes (ST2110-30 / -31, AES67, RAVENNA).

– Une redondance de flux SPS (ST2022-7) avec 8 interfaces réseau SFP indépendantes capables de fonctionner avec 10 / 1GbE et redondance hardware via une unité de redondance hot spare.

– Une latence réseau inférieur à une milliseconde via des ressources DSP avec un profil spécial RAVENNA

– Des ressources DSP pouvant être partagés jusqu’à 4 consoles 

– Performances DSP évolutives via un système de licence

 

Quant à la 3ème génération de la console mc2 56, présentée pour la première fois sur le NAB, elle reste sous le feu des projecteurs. Bénéficiant de fonctionnalités novatrices empruntées à la mc2 96, fleuron de la marque et référence ultime en matière de mixage audio, elle propose une expérience utilisateur gagnant en ergonomie puisqu’elle propose davantage de boutons par tranche. Ses écrans LiveView, qui permettent de prévisualiser des miniatures de flux vidéo directement dans les affichages des faders, initialement OLED, ont été remplacés par des écrans TFT qui ont l’avantage d’une meilleure résolution et d’une durée de vie supérieure (10 ans pour le TFT contre 3 à 4 ans pour l’OLED). Son écran principal est aussi plus grand et plus précis au niveau tactile que sur la génération précédente.

Conçue pour les environnements de production basés sur IP, cette nouvelle mc2 56 supporte les protocoles SMPTE 2110, AES67 / RAVENNA et DANTE et ses performances font un bond en avant avec l’ajout de fonctionnalités uniques telles que la compensation de gain IP-Share ou sa surface d’allocation dynamique DSCATM. Toutes ces fonctionnalités, initiales et nouvelles, font de cette console de taille compacte et polyvalente, une valeur sûre pour les studios comme les enregistrements ou mixages d’évènements. 

Lawo a aussi notamment dévoilé une ouverture au WAN pour sa famille d’interfaces audio-IP A__line. Ces nouveaux périphériques compacts (1RU ) sont capables de diffuser en streaming temps réel un son non compressé de qualité broadcast vers les réseaux Layer 3, ceci via des connexions WAN et LAN.

 

Du côté vidéo, Lawo continue à consolider son offre virtualisé en ajoutant notamment deux nouveaux modules à V__matrix, sa Plate-forme cloud software defined dédiée au routage, au processing avec une fonction multi-vues:

– Un module de cross conversion SD, HD / 4K ascendante et descendante (qui sera disponible en décembre)

– Un module multiviewer distribué qui offre la possibilité de générer des images bitmap à partir de n’importe quelle source pour créer une mosaïque sans limitations d’images…