La série “Calls” : prix Spécial Format 2018 au MipTV

A l’occasion du MIP Formats 2018 qui se déroulait à Cannes juste avant l’ouverture du MipTV, TV France International et La Fabrique des Formats ont remis leurs 4èmes prix récompensant le format français s’étant le mieux exporté et le format le plus prometteur. Sans trop de surprise le Prix Export a été remis au Grand Blind Test co-développé par EndemolShine France et Ardisson & Lumières. Le Jury du Prix Format a par ailleurs récompensé la série Calls, une création décalée Canal+, dont le premier épisode a été diffusé en Novembre 2017.
CallsMIPFormat2018.jpeg

 

 

Cette série de 10 x 10 minutes, imaginée par le réalisateur Timothée Hochet et produite par Studio Bagel, a convaincu le jury par son parti pris radical et ambitieux qui consiste à : “construire une série pour la télévision entièrement autour du son et des voix de ses comédiens… Sans images !”

 

De fait, Lorenzo Benedetti, le producteur est fier à plus d’un titre de cette récompense. “ D’une part, elle récompense notre principe d’incubation qui consiste à accompagner des réalisateurs de talents comme Timothèe qui, à 23 ans, a pu mûrir son projet à l’issue d’un court-métrage autoproduit il y a deux ans, via un travail d’écriture d’un an au cours duquel nous avons mis en oeuvre les moyens nécessaires pour l’aider à monter la série. Ensuite, ajoute Lorenzo Benedetti, ce prix valide aussi le fait que nous avons mis au point un véritable format audiovisuel qui peut être dupliqué à l’étranger” .

 

Il faut dire, pour ceux qui ne l’aurait pas encore vu ou plutôt entendu, que Calls, est un OVNI dans le paysage audiovisuel. Chaque épisode ne donne à voir à l’écran que quelques éléments textuels uniquement là pour appuyer les sons émanant des comédiens.

 

L’ensemble des intrigues de chaque épisode reposant sur le son, un soin tout particulier a été porté au casting des voix de comédiens avec de grands noms du cinéma comme Matthieu Kassovitz, Sarah Forestier, Jérémy Régnier ou Charlotte Lebon, tandis que le sound design de la série était dévolu à Norman Letonnelier qui a étroitement collaboré avec Thimotée Hochet pour donner des sensations sonores immersives et des émotions aux spectateurs. Les prises de son étaient généralement réalisées sous forme de plans séquence avec une moitié de prises de son en studio et l’autre dans des lieux publics permettant de recréer naturellement une acoustique particulière, comme un amphithéâtre pour disposer de la réverbération d’une église.

 

Côté budget, Calls, même si les moyens de production sonore mis en oeuvre furent considérables, est évident beaucoup moins cher à produire qu’une série traditionnelle, de l’ordre de 30 % d’un budget classique TV.

 

Du côté du diffuseur aussi le succès de Calls est une nouvelle réjouissante, car comme le commente Arielle Saracco, Directrice Pôle Créations Originales de Canal+ « Calls est aussi la première série portant les couleurs de la Création Décalée, le nouveau label mis en place par le groupe Canal+ ». Ainsi, les deux premiers épisodes de Calls avaient été diffusés en clair sur le web et la chaîne, tandis que les huit autres épisodes étaient réservés aux abonnés.


Articles connexes

Le sport sur mesure !
 18 décembre 2019