Le G-SPEED Shuttle Thunderbolt 3, la navette supersonique pour le transport des médias…

L’échange de médias sur les réseaux évolue avec l’augmentation des débits, la fibre optique et les solutions cloud. Mais sur des productions audiovisuelles ou cinématographiques, par exemple, les quantités de médias échangés entre les différentes équipes, depuis le tournage jusqu’à la postproduction, imposent l’utilisation de solutions en dur. La famille G-SPEED Shuttle de G-Technology répond à cette attente avec des produits malins et finalement assez peu présents sur le marché.
1Gtech.jpg

 

 

Portrait de famille

Le modèle que nous avons eu entre les mains pour ce test est le G-SPEED Shuttle Thunderbolt 3. Il dispose de quatre modules amovibles pour disques durs de 3,5 pouces et de deux ports Thunderbolt 3.

Sur le G-SPEED Shuttle avec ev Series Bay Adapters, deux modules disques durs sont remplacés par des adaptateurs « ev Bay Adapters » pouvant accueillir différents lecteurs de médias amovibles selon les besoins des utilisateurs.

Parmi ces modules, citons le ev Series Reader – Red Mini-Mag Edition pour le déchargement des caméras Red utilisant ces médias, ou encore le ev Series Reader CFast 2.0 Edition pour les cartes CFAST, et le ev Series Reader Atomos Master Caddy Edition pour le transfert rapide du contenu des enregistreurs Atomos vers les solutions de stockage ev Series.

Pour compléter la famille ev, le G-DRIVE ev RaW SSD est un disque dur portable prévu pour l’utilisation terrain, avec notamment sa protection en plastique souple absorbant les chocs. En plus de sa possible utilisation dans les solutions « ev » dont le Shuttle, il est exploitable indépendamment via des connecteurs USB 3.0, avec des capacités de 500 GB à 1 TB.

Le G-SPEED Shuttle XL Thunderbolt 3 dispose de huit emplacements pour disques durs avec des capacités de 32 à 96 TB, une technologie hardware RAID embarquée permettant des configurations RAID 0,1,5,6 10 et 50 et une vitesse annoncée également double de celle du Shuttle Thunderbolt 3, soit 2 000 MB/sec. maximum !

Le modèle XL est également disponible dans une version Thunderbolt 2 de 24 à 80 TB pour une vitesse maximum de 1 350 MB/sec.

Une version intégrant deux adaptateurs ev Series Bay Adapters est également disponible pour les deux modèles XL, abaissant les débits maximums à respectivement 1 500 MB/sec. pour le modèle Thunderbolt 3 et 1 300 MB/sec. pour le modèle Thunderbolt 2

Un modèle de haute performance exploite la technologie SSD pour proposer un débit maximum atteignant 2 800 MB/sec. dans le même boîtier discret que le Shuttle Thunderbolt 3, avec une solution RAID matérielle intégrée (RAID 0, 1, 5, 10 et 50). Ce sont huit modules SSD amovibles qui alimentent le G-SPEED Shuttle SSD. Il semble que G-Technology ait intelligemment décliné le modèle Shuttle en exploitant un espace dédié à un module disque 3,5 pouces pour intégrer des modules fixes recevant chacun deux modules amovibles SSD.

 

 

Le constructeur G-Technology

Vous avez déjà eu l’occasion de croiser ce nom dans les colonnes de nos publications. En effet G-Technology est un fabricant de solutions de stockage de données destinées principalement aux professionnels des médias et aux créatifs au sens large. L’offre de la marque est donc précisément construite et éprouvée pour nos besoins spécifiques.

Pour concevoir ses solutions, le fabricant s’appuie sur son écosystème. G-Technology est en effet une filiale de Western Digital, avec d’autres marques célèbres SanDisk (stockage à mémoire flash, cartes, disques et clés USB), Tegile (baies de stockage à mémoire flash), Upthere (stockage cloud pour photos, vidéos, musique et documents) et HGST (Hitachi Global Storage Technologies – société issue de la fusion des activités stockage de Hitachi et de l’activité disques durs d’IBM).

 

 

Au cœur du Shuttle Thunderbolt 3

Construit autour d’un élégant boîtier noir mat discret de moins de 27 cm de hauteur pour une largeur inférieure à 18 cm, le Shuttle est équipé de disques de classe « entreprise » d’une capacité de 4 à 12 TB chacun et tournant à 7 200 tours/min. Dans le modèle testé, les disques étaient des modèles de HGST.

Chaque disque est intégré dans un tiroir amovible. Cela permet une maintenance aisée, mais on peut également prévoir une organisation autour de plusieurs jeux de quatre disques durs.

La solide poignée totalement intégrée dans le design du Shuttle annonce clairement l’esprit dans lequel il a été conçu : son déplacement. Son poids de 7,4 kg, légèrement inférieur à celui d’un pack d’eau minérale, laisse présager une construction interne sérieuse, notamment au niveau de l’alimentation électrique ; à bout de bras, vous profitez en bonus d’une séance de musculation ! G-Technology est suffisamment confiant dans la fiabilité de ses produits pour proposer une garantie de 5 ans.

Les disques sont formatés d’usine pour les ordinateurs MacIntosh. Le logiciel G-SPEED Software Utility permet un formatage du Shuttle pour Windows ou en ExFat pour une exploitation commune Mac et PC. C’est via ce même logiciel que vous choisissez la configuration du regroupement Raid qui est effectué d’une manière Hardware et non logicielle.

Au branchement, le Shuttle se veut discret avec l’allumage d’un simple indicateur led.

Par contre le souffle est bien présent et pourra être gênant si on souhaite dépasser l’utilisation du Shuttle comme simple navette de médias. Il est probable que de nombreux utilisateurs souhaiteront profiter de la puissance du Shuttle pour travailler directement sur leurs bureaux avec leurs outils préférés et les nombreux flux vidéo 4K permis par le Shuttle.

Le câble Thunderbolt 3 livré avec le Shuttle mesure 1 mètre seulement, empêchant d’éloigner suffisamment le boîtier de stockage pour s’affranchir du bruit. On pourra investir dans un câble de 3 mètres pour moins d’une centaine d’euros. Pour l’instant, il n’y a pas sur le marché de câbles au-delà de cette limite de 3 mètres. Deux fabricants, Corning et Sumitomo Electric Industries, proposaient des solutions en Thunderbolt pour des câbles de 10, 20 et même jusqu’à 60 mètres, ces derniers faisant appel à la fibre optique.

 

 

Les débits sur le terrain

À l’utilisation, le paramétrage est très aisé, et les débits élevés sont fidèles à ceux annoncés, et c’est à souligner. Nous avons utilisé les logiciels Disk Speed Test de Blackmagic et AJA System Lite.

Comme le souligne G-Technology, les résultats réels dépendent de votre environnement logiciel et matériel. Avec un iMac 27 pouces intégrant le Thunderbolt 3 équipé d’un disque dur SSD, les débits en écriture s’échelonnent entre 700 et 730 MB/sec. Le débit maximum annoncé par G-Technology est de 1 000 MB/sec., pour une configuration RAID 0. En RAID 5, le débit maximum devrait avoisiner les 750 MB/sec., nous y sommes !

 

 

Équiper son Shuttle

L’acquisition de cette solution de stockage représente un réel investissement. Des accessoires dédiés sont proposés par G-Technology afin d’augmenter la pérennité du Shuttle. L’adaptateur de baies ev (vendu au prix moyen de 69,99 €) permet de remplacer une baie HDD ou SSD par un lecteur de cartes ou un lecteur ev HDD ou SSD. Des disques de remplacement sont vendus préconfigurés avec des rails Shuttle (jusqu’à 12 To).

 

 

À quel prix ?

Le G-SPEED Shuttle Thunderbolt 3 est commercialisé un peu plus de 1 500 € HT pour le modèle 16 To et 3 000 € HT pour le modèle 48 To.

 

 

En conclusion

Mission accomplie pour le G-SPEED Shuttle Thunderbolt 3. En plus de sa mission première de navette d’échange entre tournage et postproduction, son élégance et ses caractéristiques de haut niveau en feront un complément idéal des stations de travail des créatifs. Sa conception d’outil transportable sera alors un véritable atout pour présenter son travail ou, pourquoi pas, aller travailler tout en se ressourçant dans sa maison secondaire… La proposition est intéressante, non ?!

 

Extrait de l’article paru pour la première fois dans Mediakwest #29, p.94/95. Abonnez-vous à Mediakwest (5 numéros/an + 1 Hors-Série « Guide du tournage ») pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.