Retour sur le NAB 2018 : la production de directs sous tous ses angles !

Lors du NAB en avril dernier, nous avons identifié pour vous toutes les dernières innovations en matière de live production.... 
MK27NABLIVEPRODUCTIONMain.jpeg

 

Sony a présenté une évolution logicielle sur le HDR SR Live qui permet d’avoir un format de production unique en SDR et HDR. Cela garantit la plus haute qualité en Rec 709 et de bénéficier également du HDR. Sky, en Angleterre, a opté pour ce format. « Sony propose une offre large, souple et évolutive. Les clients ont le choix entre 3G, 12G, IP selon leur infrastructure », indique Norbert Paquet.

Les solutions Remote occupaient une large place sur le stand avec des démonstrations entre Las Vegas et Atlanta (CNN). Les éléments de traitements et les mélangeurs peuvent être placés dans une régie technique, un data center et les éléments de production sont sur le site de production. Un test a été réalisé entre New York et Londres ; il y avait un décalage de 2 im/s ce qui est largement convenable pour de nombreux cas de figure.

Sony a présenté l’interface CCU HDCU-3100 pour les caméras 4K des séries HDC et HFC. Cette interface de commande pour caméra à fibre optique offre une taille compacte de 1,5 U, ainsi que la fonctionnalité IP pour les caméras via carte optionnelle HKCU-SFP30. Les fonctionnalités essentielles requises pour la production live, notamment Tally, Intercom et le retour vidéo, sont toutes assurées par la technologie IP. La prise en charge de la norme NMOS IS-04/05 est prévue pour l’avenir.

« L’IP est rapidement devenue la pierre angulaire des infrastructures de production modernes et nous nous trouvons à un tournant essentiel : les grands projets, studios, cars régie et applications utilisent ou sont conçus spécifiquement pour la technologie IP », explique Norbert Paquet, responsable de gestion des produits chez Sony. « L’extension de notre offre en matière d’écosystèmes de production live IP nous permettra de proposer à nos clients davantage de choix, tout en garantissant la compatibilité avec les caméras existantes, pour une migration facile et économique vers les avantages d’une infrastructure IP. »

L’unité de commande pour caméra HDCU-3100 est également équipée d’un maximum de huit sorties SDI intégrées, dont quatre sorties 3G-SDI. La prise en charge de la technologie 12G-SDI sera également disponible pour l’unité de commande pour caméra HDCU-3100 lors des futures mises à jour. L’unité de commande pour caméra HDCU-3100 est disponible, et la carte optionnelle HKCU-SFP30 ST-2110 sera disponible gratuitement à partir de juillet 2018. La carte de processeur complémentaire 4K/ HDR HKCU-UHD30 et les options d’interface 12G-SDI HKCU-SDI30 arriveront plus tard dans l’année.

Le mélangeur Sony XVS-9000 prend à la fois en charge l’IP (SMPTE ST 2110) et le 12G-SDI en 4K, ainsi qu’un système hybride des deux, pour les grands événements sportifs et de divertissement. Offrant jusqu’à 80 entrées et 40 sorties en 4K, et jusqu’à 160 entrées et 80 sorties en HD*, le XVS-9000 répond aux exigences des productions 4K et HD et à l’émergence de contenus (HDR) tout en permettant de choisir parmi les interfaces les plus récentes.

Offrant une plus grande flexibilité et un plus large choix à ses clients, Sony élargit sa gamme de produits compatibles 12G-SDI. En 2018, l’interface 12G-SDI sera disponible pour le XVS-9000, le XVS-8000, le XVS-7000, le XVS-6000, les mélangeurs multiformat ainsi que le BPU- 4000, les processeurs de bande de base BPU-4000, l’unité de commande pour caméra HDCU-4300 pour la caméra HDC-4300, et l’unité de stockage AV multiformat PWS-4500.

 

Grass Valley, désormais propriétaire de SAM, était au centre de nombreuses discussions, notamment sur les recouvrements de gammes sur les mélangeurs de production en dehors de la partie infrastructure où les gammes vont se fondre plus facilement, ce qui lui imposera, à un moment ou à un autre, de réviser le nombre de références. Pour le moment, le discours reste encore un peu convenu et certaines décisions ne sont pas encore définies. « Nous avons désormais une équipe commerciale plus importante sur le live et la partie mélangeur. SAM avait des produits qui manquaient à la gamme de Grass Valley comme le modèle Kula, ou Kahuna qui ont une forte part de marché en Europe. À terme, il s’agira de mutualiser les moyens de R&D. Les trois centres de R&D et fabrication de SAM au Royaume-Uni seront maintenus. L’architecture du K-Frame X a été revue avec une compatibilité IP bi-directionnelle. » souligne Mark Hilton, Vice Président – Live Production Grass Valley. Concernant la partie des serveurs de ralentis, le choix est plus complexe, et Grass Valley a décidé de stopper le développement du Dyno pour se consacrer au Live Touch. Sur la partie caméra, Grass Valley n’a pas fait d’annonce nouvelle, si ce n’est en présentant du 4K Wireless en s’associant avec Vislink. Pour le moment l’UHD semble peiner à décoller aux US, et la demande s’oriente plutôt vers du HD 1 080p 60 en HDR. Les équipements de Grass Valley sont compatibles HDR ; par contre il n’y a pas encore, dans les mélangeurs notamment, de convertisseurs SDR HDR bidirectionnels – les développements sont en cours. La remote production fut l’un des sujets du salon Grass Valley, qui présentait une démonstration avec Netinsight sur de l’envoi de feeds séparés vers une régie centrale distante où se faisait la réalisation.

 

Ross Video profite toujours du NAB pour faire un ensemble prolifique d’annonces et cette édition 2018 n’a pas dérogé à la tradition. Il faut dire que Ross est le constructeur le plus complet en termes d’offres de matériels et logiciels avec des gammes étendues au sein de ses différentes familles. Carbonite Black Solo 13 est un nouveau système tout-en-un, mélangeur de production et panneau de commande avec treize entrées et six sorties. Le Solo 13 vous offre plus d’E/S disponibles pour les productions, tout en conservant le format compact qui a fait le succès du Carbonite Black Solo.

Ultrix-FR5, la plate-forme innovante de routage et de traitement audiovisuel, est à présent disponible en Amérique du Nord. Occupant seulement 5 U (pour une matrice vidéo de 144 × 144), l’Ultrix peut remplacer jusqu’à cinq racks entiers de produits d’infrastructure traditionnels ; grâce à son architecture intelligente, elle apporte un niveau de fonctionnalité sans précédent pour un appareil de cette taille. L’Ultrix est également gérée par logiciel : l’utilisateur peut ainsi n’acheter que le matériel dont il a besoin, et toutes les mises à jour se font dans la partie logicielle, ce qui réduit les coûts, l’encombrement et la consommation énergétique.

Gator est le petit dernier dans la famille des produits d’infrastructure proposés par Ross. Les produits Gator sont des plates-formes de traitement de signal par logiciel, compatibles UHD et incluant un synchroniseur de trames multicanal ainsi qu’un tout nouvel outil d’incrustation graphique. Tous les produits Gator s’appuient sur le même matériel puissant, capable de prendre en charge des débits de 270 Mo/s à 12 Go/s en SDI.

OverDrive+Graphite est une nouvelle solution qui réunit Overdrive, le système d’automatisation de la production le plus utilisé dans le secteur, et Graphite, la plate-forme de production tout-en-un de Ross Video. Les utilisateurs peuvent désormais profiter des avantages opérationnels de l’automatisation — une uniformité et une qualité accrues — grâce à la puissance de Graphite (qui inclut un mélangeur de production Carbonite, des graphismes XPression, et un moteur audio 28 pistes, le tout dans un châssis compact).

Acuity v8.0, la dernière mise à jour du mélangeur de production phare, inclut désormais une fonction d’effets visuels partagés (les cartes MV peuvent maintenant installer et partager des effets visuels d’un bout à l’autre du système), une fonction de conversion 2020 WCG HDR pour les cartes d’entrée et de sortie, et une foule de nouveautés pour les commandes personnalisées.

Carbonite v13.0 demeure le mélangeur intermédiaire le plus populaire sur le marché mondial ; sa dernière version inclut des améliorations au tableau de bord Live Assist et permet, grâce au VirtualPanel, de contrôler tout le système Carbonite sans nécessiter de panneau de commande physique. De plus, les outils de correction des couleurs incluent désormais des réglages prédéfinis pour différentes températures de couleurs, ainsi que des réglages pour la conversion bidirectionnelle entre SDR et HLG1200 (Rec. 709).

DashBoard v8.4, la dernière version de DashBoard (l’interface de commande à plate-forme ouverte), permet la diffusion de vidéos par NDI directement sur DashBoard, afin de contrôler les contenus en direct ; les autres nouvelles fonctions incluent la compatibilité native avec les joysticks pour contrôler les caméras, le paramétrage des caméras Acid, et la compatibilité avec les versions 64 bits de Linux. Frontier v2.0, une nouvelle version de Frontier (la plate-forme de rendu de graphismes ultra-réalistes mise au point en collaboration avec le Future Group et basée sur le moteur de jeu vidéo Unreal 4), offre un meilleur rendu des réflexions en réalité augmentée et de nouveaux outils d’intégration des données.

 

L’Atem Television Studio Pro 4K de Blackmagic Design allie un panneau de contrôle matériel broadcast professionnel à un mélangeur à huit entrées 12G-SDI. Il est compatible avec les formats HD et Ultra HD jusqu’à 2 160p59.94. Toutes les entrées 12G-SDI prennent en charge la synchronisation et la conversion indépendante des formats et des fréquences d’images. Ainsi, les utilisateurs peuvent connecter jusqu’à huit sources de différentes tailles et fréquences d’images, tout en effectuant des commutations propres entre chacune d’entre elles. Le mélangeur les convertit automatiquement au format et à la fréquence d’images de la sortie programme.

Le mixeur audio professionnel Fairlight est intégré à l’Atem Television Studio Pro 4K. Depuis des années, Fairlight est utilisé pour la postproduction audio de longs-métrages et d’émissions de télévision de qualité. Désormais, et en exclusivité, Blackmagic Design a intégré ces incroyables outils audio dans un mélangeur de production en direct. Grâce à l’Atem Television Studio Pro 4K, les utilisateurs peuvent profiter d’égaliseurs paramétriques à six bandes, d’un expander/gate, d’un compresseur et d’un limiteur de dynamique sur chaque entrée. L’Atem Television Studio Pro 4K intègre un nouvel incrustateur ; ce nouvel incrustateur est doté de commandes réglables à l’écran pour sélectionner ou échantillonner la zone d’une couleur, mais aussi de commandes pour le réglage de l’avant-plan, de l’arrière-plan et des bordures, ainsi que d’outils de correction chromatique pour le débordement et la suppression des reflets. En plus d’une connectique 12G-SDI, le mélangeur inclut également deux entrées audio analogiques, une connexion RS-422, un port Ethernet et une alimentation CEI intégrée, mais aussi des sorties programme et auxiliaires. Les sorties Multi View SDI et HDMI permettent, quant à elles, de visualiser simultanément les sources, la sortie de prévisualisation et de programme, les libellés et les vumètres sur une télévision grand écran ou un moniteur broadcast. L’Atem Television Studio 4K intègre un DVE 2D très puissant qui permet de positionner et de redimensionner la vidéo en direct et en temps réel. Les utilisateurs peuvent ainsi créer des effets d’image dans l’image professionnels, utiliser des transitions DVE telles que des squeezes et des slides entre les sources, ou créer des volets avec leurs propres graphiques.

Lorsqu’ils l’utilisent avec les caméras Blackmagic Studio, Ursa Mini, Ursa Broadcast et Micro Studio, les opérateurs disposent d’une solution de contrôle à distance complète, intégrant le réseau d’ordres, le tally, un outil de correction colorimétrique et une fonction de contrôle des caméras, sans devoir ajouter de câbles ou de boîtiers de contrôle propriétaires à leur installation. Ces caméras sont dotées d’un outil de correction colorimétrique qui peut être contrôlé à distance. Grâce à cet outil, les utilisateurs peuvent harmoniser les couleurs des caméras et créer des rendus uniques à partir du panneau de contrôle. Ils peuvent aussi régler la mise au point et le diaphragme des caméras compatibles, changer leurs paramètres et même contrôler les têtes de caméras PTZ. L’Atem Television Studio Pro 4K intègre une bibliothèque de média capable de stocker 90 images vidéo en Ultra HD, 360 en 1 080HD ou 1 440 en 720HD. Ces images peuvent être utilisées avec les deux lecteurs multimédia. Le mélangeur comprend également deux incrustateurs en aval qui permettent d’ajouter des graphiques et des logos à la vidéo. Il est aussi possible d’utiliser un HyperDeck Studio Mini avec un Atem Television Studio Pro 4K en tant que source pour les animations graphiques ProRes 4:4:4:4 avec canal alpha. Les utilisateurs peuvent donc incruster des sources de découpe et de remplissage sur de la vidéo en direct ou utiliser des animations avec canal alpha comme transitions entre les sources, le tout en temps réel.

L’Atem Television Studio Pro 4K inclut un convertisseur de réseau d’ordres compatible avec les caméras SDI. Les informations de réseau d’ordres sont renvoyées à la caméra via le flux de retour programme SDI sur les canaux audio SDI 15 et 16. Lors de projets avec des reporters sur le terrain, il peut y avoir un léger décalage du son. Pour résoudre ce problème, l’Atem Television Studio Pro 4K intègre le mix minus, qui renvoie l’audio du programme sans la voix du reporter. De cette façon, ce dernier n’est pas gêné par l’écho provoqué par le retard audio.

 

Panasonic a profité du NAB pour lancer officiellement son pupitre de production vidéo sur IP AV-HLC100. Ce pupitre 1 ME, compatible NDI, offre un contrôle de caméra à distance (jusqu’à huit caméras), des fonctions d’incrustation graphique, des fonctions de streaming/enregistrement et de mixage audio qui rendent possible la production de directs avec une seule personne. La solution, qui prend en charge notamment en charge la vidéo 3G-SDI 1 080/50p peut générer des flux de streaming envoyés directement sur Skype, Facebook, YouTube… Ce pupitre sera idéal pour les universités ou encore la production de webcast et de directs en entreprise, on le couplera alors avec des caméras tourelles… L’AV-HLC100, dont le prix devrait être inférieur à 13 000 euros, sera disponible en juin.

Sur le NAB, Panasonic présentait aussi un workflow NDI complet autour de ses caméras tourelles avec des partenaires pluriels dont bien entendu Newtek, mais aussi NewBlue (générateur de caractères NDI) ou encore Wirecast et vMix (logiciels de production multicaméra NDI).

À noter que le constructeur, qui avait jusqu’à présent quelques difficultés à pénétrer le marché broadcast français, vient de remporter un appel d’offre pour équiper France Télévisions d’une trentaine d’unités UC 3000 pour un usage mixte studio et mobile…

Solution agnostique conçue pour offrir une visibilité complète sur le réseau et les médias sur une infrastructure de diffusion WAN/LAN tout-IP, tout-SDI ou hybride, Lawo smartDASH, comble le fossé entre l’ingénierie informatique et vidéo en fournissant une vue complète d’un réseau et des flux de médias qui le traversent.

Le système interroge automatiquement les connexions de chemin directes et dormantes pour créer la représentation d’une infrastructure COTS-hybride riche en données.

SmartDASH inspecte les paquets vidéo d’un large éventail de formats, des flux OTT/ABR à faible débit aux flux de production de studio ST2110 non compressés pour offrir une visibilité opérationnelle du flux multimédia mixte. Il visualise la connectivité et l’utilisation de la bande passante avec précision, découvre et trace les flux de médias en direct, de l’origine à la destination, et convertit les points de données de réseau et de média en informations analytiques exploitables. Il est en mesure de fournir des rapports d’infrastructure en service et hors service, ainsi que de la télémétrie en temps réel entre les plates-formes COTS et les équipements tiers.

 

Chez NewTek, le NAB a servi de rampe de lancement à LiveGraphics, un nouvel outil d’animation graphique en temps réel plutôt disruptif… Le graphiste peut créer ses animations sur Adobe Photoshop et After Effects, les importer en conservant les calques et diffuser ses animations dans des résolutions allant jusqu’au format 4K UHD/60P via un NewTek IP Series ou un TriCaster TC1. LiveGraphics offre jusqu’à dix canaux simultanés de contenus graphiques animés en temps réel et ces contenus sont disponibles sans temps de rendu. LiveGraphics peut importer et exploiter des images du live provenant de tableaux de résultats, de bases de données, de pages web, de médias sociaux ou de fichiers XML. La solution propose aussi une librairie de plus de 100 modèles personnalisables pour les journaux télévisés, les événements sportifs, les films institutionnels…

LiveGraphics sera disponible au mois de septembre 2018 au tarif annoncé de 14 995 euros.

NewTek élargit aussi sa famille de convertisseurs NDI Connect Spark, avec Connect Spark Pro. Ce nouveau produit, qui s’appuie sur le codec NDI HX pour transférer les signaux 4K/UHD vers les pipelines de production IP avec une latence très faible est annoncé au prix de 995 dollars…

Le constructeur annonce aussi la disponibilité imminente de la version 3.5 de son protocole NDI (Network Device Interface). Cette nouvelle version intègre des optimisations majeures pour la performance et la connectivité réseau.

Les acteurs de l’industrie qui ne développent pas encore de matériel compatible NDI se font de plus en plus rares et, sur le NAB, NewTek a eu l’occasion d’annoncer l’arrivée de deux nouveaux partenaires : Avid et Microsoft, ce dernier ayant annoncé l’intégration de NDI dans Skype.

 

Pour LiveXpert, ligne de produits développée par 3DStorm, l’actualité produit se centre autour de Live Media Server, Live CG Broadcast et de la virtualisation… LiveMedia Server, serveur de diffusion et d’enregistrement vidéo multicanal se déclinait jusqu’à présent dans des versions hardware dont le coût variait de 5 995 à 7 995 euros. Aujourd’hui, la solution se décline dans une version Software NDI… LiveMedia Server NDI, qui est le premier serveur de diffusion et d’enregistrement vidéo HD multicanal utilisant le protocole NewTek, est disponible à 995 euros (attention cette version n’est pas compatible SDI).

De même, pour Live CG Broadcast dont la version standard est à 4 995 euros… La solution sera dans une version software qui coûtera 1 995 euros…

 

 

* Article paru pour la première fois dans Mediakwest #27, p. 49-53. Abonnez-vous à Mediakwest (5 numéros/an + 1 Hors-Série « Guide du tournage ») pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité. 


Articles connexes








Micro Salon AFC 2020
 15 septembre 2020