Une nouvelle génération d’HyperDeck Studio

La toute nouvelle gamme d’enregistreurs HyperDeck Studio Blackmagic Design permet aux broadcasters d’enregistrer en H.264, Apple ProRes et DNx de qualité broadcast sur des cartes SD ou des SSD !
Une nouvelle génération d’HyperDeck Studio © DRUne nouvelle génération d’HyperDeck Studio © DR

Avec un design amélioré, des codecs mis à jour et une prise en charge de davantage de types de support, les nouveaux modèles supportent désormais l’enregistrement et la lecture en H.264, ProRes et DNx ainsi que l’audio PCM et AAC. Ils prennent également en charge les cartes SD et UHS-II. Les modèles Pro supportent en plus les SSD.

 

Prêts pour une visite détaillée des fonctionnalités ?

L’HyperDeck Studio enregistre des fichiers vidéo de qualité directement sur des cartes SD et des SSD. Tous les modèles supportent désormais l’enregistrement en H.264, Apple ProRes et DNx ainsi que l’audio PCM et AAC. De plus, le modèle 4K prend aussi en charge les fichiers H.265. Pour les enregistrements ISO, l’appareil offre des générateurs de référence et de timecode pour synchroniser les appareils. L’HyperDeck Studio est donc idéal pour la diffusion, la production en direct ou l’affichage numérique multi-écran.

Les enregistreurs HyperDeck Studio ont été repensés et comprennent des dizaines de nouvelles fonctionnalités. Les modèles avancés intègrent des commandes broadcast sur le panneau avant et davantage de connexions à l’arrière…

Il y a 4 modèles d’HyperDeck Studio, parfaits pour tout type de projet. Le modèle HD Mini intègre le 3G-SDI. Il enregistre et lit le H.264, ProRes et DNxHD sur des cartes SD, UHS-II ou des disques externes USB aux formats SD et HD jusqu’à 1080p60. Le plus grand modèle HD Plus comprend des commandes de transport améliorées, un haut-parleur et une prise pour casque sur le panneau avant, une sortie 6G-SDI avec signaux fill et key ainsi qu’un monitoring SDI. Il enregistre en H.264 jusqu’à 1080p60 ou en ProRes et DNxHD jusqu’à 2160p30.  Le modèle HD Pro fait la taille d’un rack. Il est similaire au modèle HD Plus, mais il intègre 2 logements SSD et une molette en métal usiné dotée d’un embrayage. Le modèle 4K Pro est incroyablement puissant. Il enregistre en H.264, H.265, ProRes ou DNx aux formats SD, HD et Ultra HD jusqu’à 2160p60.

L’HyperDeck Studio comprend des commandes de transport standard, ainsi qu’une molette supportant le jog, le shuttle et le défilement. L’écran LCD intègre le monitoring de la vidéo et les indicateurs audio, sélectionnables entre une balistique VU et PPM. Les commandes de transport et l’écran LCD intégré offrent un contrôle rapide et simple de l’appareil.

Tous les modèles HyperDeck Studio supportent l’enregistrement sur les cartes SD et UHS-II. Les utilisateurs n’ont donc pas besoin de supports onéreux. Les modèles Pro comprennent également deux logements SSD pour utiliser deux types de supports différents. Il est aussi possible d’enregistrer sur des disques USB externes. En H.265, les utilisateurs peuvent enregistrer jusqu’à 58 heures en Ultra HD 2160p60, et en H.264, jusqu’à 157 heures en 1080p59.94 sur une carte de 1 TB. Cela représente plus de 6 jours d’enregistrement en HD sur une carte de 1 TB.

Les modèles HyperDeck Studio comprennent deux logements pour un enregistrement continu. Lorsque la première carte est pleine, l’enregistrement se poursuit sur la deuxième. C’est idéal pour les longs événements en direct, car les cartes pleines peuvent être remplacées à chaud lors de l’enregistrement.

 

Une ouverture à de multiples codecs et formats…

L’HyperDeck supporte les codecs les plus courants. Tous les modèles incluent les formats de fichiers DNx et ProRes, et l’enregistrement en H.264 jusqu’à 10 bits 4:2:2 aux formats NTSC, PAL, 720p, 1080p et 1080i entrelacé. Le modèle 4K permet quant à lui d’enregistrer en H.265 en Ultra HD. Ainsi, les utilisateurs obtiennent des taux de compression de 60:1 à 285:1 pour des fichiers très légers avec une qualité broadcast complète. Ils peuvent aussi choisir de l’audio PCM non compressé ou même AAC lorsqu’ils mettent des fichiers sur YouTube. Tous les modèles prennent en charge les formats de disque ExFAT et HFS+ et les enregistrements longue durée sur fichier unique. Les modèles Plus et Pro supportent le ProRes 4444 pour la lecture des signaux fill et key.

Selon le modèle, l’HyperDeck Studio comprend de nombreuses connexions vidéo et audio, telles que 3G-SDI, 6G-SDI et 12G-SDI. Tous les modèles incluent l’HDMI pour les télévisions et les projecteurs. Les modèles Pro et Plus offrent une sortie de monitoring SDI dédiée avec état à l’écran. Ils comprennent aussi deux sorties SDI pour lire les fichiers ProRes 4444 et acheminer les signaux fill et key pour l’incrustation sur les mélangeurs de production. Le modèle 4K intègre l’Ethernet 10G pour une copie des fichiers extrêmement rapide.

Grâce au SDI multi-débit, les utilisateurs disposent d’une prise en charge de la plupart des normes vidéo. Les formats SD incluent les normes NTSC et PAL. Les formats HD 720p comprennent 720p50 et 720p59.94, les formats entrelacés HD 1080i comprennent 1080i50 et 1080i59.94, et les formats HD 1080p comprennent 1080p23.98, 24, 25, 29.97, 30, 50, 59.94 et 60p. L’HyperDeck supporte même les formats 1080 PsF. Le modèle 4K prend en charge les formats Ultra HD jusqu’à 2160p60 ainsi que la 2K et 4K DCI jusqu’à 30p.

Pour une meilleure compatibilité logicielle, l’HyperDeck Studio supporte la fonction webcam via sa connexion USB. L’ordinateur va détecter l’HyperDeck en tant que webcam, alors qu’en réalité il s’agit d’une source vidéo de qualité broadcast ! La fonction webcam USB de l’HyperDeck fonctionne avec tous les logiciels vidéo comme Zoom, Microsoft Teams et Skype, ou avec Open Broadcaster et XSplit Broadcaster pour le streaming live et plus encore.

Grâce au support des normes HDR, les utilisateurs sont parés pour les workflows des longs-métrages. Lors de l’enregistrement, les entrées SDI et HDMI détecteront aussi automatiquement les normes vidéo HDR et taggueront les fichiers avec les bonnes informations HDR. Les formats de métadonnées statiques PQ et HLG sont traités selon la norme ST2084. Les HyperDeck Studio Plus et Pro permettent même de charger une LUT 3D sur la sortie de monitoring pour ajouter des looks ou pour convertir le mode Film en Video.

 

L’HyperDeck Studio inclut l’audio professionnel multicanal SDI pour enregistrer jusqu’à 16 canaux. L’affichage d’état du monitoring SDI montre le nombre de canaux que les utilisateurs ont activés en même temps, et les indicateurs audio afficheront 2, 4, 8 ou 16 canaux simultanément. Les indicateurs audio sont conçus pour utiliser une balistique conforme et les utilisateurs peuvent choisir l’affichage VU ou PPM depuis le menu LCD.

Il se peut que le support de stockage soit plein avant d’être remplacé, ou que la carte soit trop lente, ce qui peut entraîner des pertes d’images. Pour éliminer ce problème, l’HyperDeck Studio 4K Pro peut être mis à jour afin d’ajouter un disque flash M.2 pour la mise en cache des enregistrements. Cela permet de supprimer tout problème potentiel de vitesse si l’utilisateur utilise des supports ou des disques externes bon marché, car le cache va automatiquement enregistrer le contenu que le support n’a pas été suffisamment rapide pour enregistrer. Même si une carte est pleine, l’enregistrement continuera sur le cache. Le cache laisse même les utilisateurs enregistrer des formats qui sont trop rapides pour le support. Ainsi, ils peuvent enregistrer en Ultra HD sur un disque dur mécanique USB lent.

Grâce aux générateurs de timecode et de synchro intégrés à tous les modèles, il est possible de superposer plusieurs unités pour l’affichage numérique ou l’enregistrement multicanal. Chaque HyperDeck a des sorties dédiées pour la référence et le timecode, directement depuis les générateurs de synchro et de timecode internes. Les générateurs opèrent en mode « continu » à moins qu’une référence ou un timecode ne soit connecté aux entrées. Dans ce cas, les générateurs se synchroniseront dessus automatiquement. Ainsi, les utilisateurs peuvent utiliser les HyperDecks en boucle pour créer des matrices ou des enregistreurs parfaitement synchronisés.

L’HyperDeck Studio prend en charge l’anglais, le chinois, le japonais, le coréen, l’espagnol, l’allemand, le français, le russe, l’italien, le portugais, le turc, le polonais et l’ukrainien.

L’HyperDeck Studio enregistre des fichiers compatibles avec la majorité des logiciels de post-production. Lorsque les utilisateurs enregistrent en H.264, ils peuvent charger des fichiers de l’HyperDeck Studio directement sur YouTube, Facebook, Vimeo, Twitter ou autres. Ils peuvent travailler avec des logiciels de montage comme DaVinci Resolve, Apple Final Cut Pro, Adobe Premiere Pro ou Avid Media Composer, car l’HyperDeck utilise les mêmes formats de fichier qu’en post-production. Même les logiciels VFX comme Fusion et Adobe After Effects opèrent avec ces fichiers. Comme l’HyperDeck enregistre sur des disques formatés sur ordinateur, les utilisateurs n’ont qu’à brancher un disque à un ordinateur et à commencer leur montage sans transcodage ou conversion.

Pour une solution broadcast portable, l’HyperDeck Studio HD Mini inclut la plupart des fonctionnalités miniaturisées dans un design de 5 pouces qui ne prend qu’un tiers de rack en largeur. Il est ainsi possible de placer 3 enregistreurs sur un seul rack. Les utilisateurs peuvent utiliser le Teranex Mini Rack Shelf en option pour monter les 3 appareils côte à côte, puis les intégrer à un rack standard. Pour les projets d’archivage, ils peuvent combiner l’HyperDeck Studio Mini avec d’autres modules, comme le Teranex Mini Analog to SDI 12G pour convertir les signaux d’entrée analogiques en SDI, le tout sur le même rack. L’HyperDeck Studio HD Mini est tout aussi élégant installé seul sur un bureau.

 

L’HyperDeck Studio est disponible dès à présent à partir de 629 euros HT