Réalité virtuelle : TF1 et Viaccess Orca expérimentent un direct sportif

En quête de facteurs d'attractivité de l'audience, notamment via de nouvelles expériences utilisateurs, les chaînes de télévision envisagent d’exploiter la réalité virtuelle (VR) dans de nombreux contextes. C'est donc assez naturellement qu'elles se tournent vers les retransmissions sportives en direct pour leurs expérimentation...
VO_TF1-360UHDOK.jpg

 

Dans cette perspective, TF1 et Viaccess Orca ont proposé fin mars la première diffusion au monde d’un événement sportif en Ultra HD et VR. Pour cette première retransmission en streaming 360, Viaccess-Orca a développé un workflow de captation et gestion des images qui agrège les savoir-faire et technologies de plusieurs partenaires. La filiale d’Orange a baptisé cet écosystème de production Virtual Arena.

Cette configuration a permis à un groupe de spectateurs équipé de casques VR d’assister, le 29 mars, au match de football France-Russie, en direct, dans des conditions d’immersion optimales.

Virtual Arena (« l’arène virtuelle ») s’appuie sur sa propriétaire Connected Sentinel Player, pour la sécurisation et la protection des contenus ; et sur Voyage – TVaaS (« TV Everywhere as a Service »), pour l’interactivité et l’analytique dans le cloud.

Pour ce qui est de la brique de production consacrée à la captation, Viaccess-Orca  s’est tourné vers les technologies d’Harmonic, spécialiste de la compression et de la distribution vidéo, Keepixo, leader en streaming OTT, et VideoStitch, expert en assemblage et en traitement d’images à 360°.

L’implication du prestataire AMP Visual TV, ainsi que les connaissances en tournage à 360° et en postproduction de Digital Immersion, ont aussi participé à l’aboutissement de l’expérience.

Diffusées pour la première fois en direct, les images du match en VR/360 pouvaient de nouveau être visionnées sur le stand d’Harmonic au NAB (Las Vegas), et plus récemment sur TV Connect (Londres).