Sonnet, robuste et intelligent

Nous avons testé quelques produits récents illustrant les qualités de la marque Sonnet : fiabilité, robustesse et simplicité.
Toute une gamme de périphériques Sonnet qui font le job ! De haut en bas et de gauche à droite : Echo 11 Thunderbolt 3, Lecteur Media XQD, Carte PCI, Solo 5G © DR

 

Depuis plus de trente ans, Sonnet Technologies conçoit et fabrique des périphériques servant à différentes fonctions : connectivité, stockage, réseau pour les environnements informatiques. La société collabore étroitement avec Apple et Intel dans le développement et la standardisation du Thunderbolt.

 

Écho 11 Thunderbolt 3

Les ordinateurs portables ont de moins en moins de ports de connexion et d’extension. La preuve avec le nouvel opus de la gamme des portables Apple (Processeur M1) qui a divisé par deux le nombre de port Thunderbolt 3. Il existe différents constructeurs sur le marché qui proposent des solutions de qualité très variables. Sonnet, pour sa part, vise l’excellence avec le Sonnet Echo 11 Thunderbolt 3, fonctionnant pour les environnements Mac et Windows.

Dans le premier cas, il suffit d’avoir un Mac qui dispose d’un port Thunderbolt (nativement MacOS supporte le dock). Dans le cas d’un PC, il est conseillé d’avoir Windows 10, de mettre à jour le driver et que l’ordinateur soit doté d’un port Thunderbolt 3.

En face avant, un voyant indique la mise sous tension et le second, que le dock est connecté à l’ordinateur. Un port SD (compatible SD, SDHC, SDXC), deux ports USB3 et une sortie mini jack sont disponibles. Cette sortie audio doit être validée dans les préférences de MacOS ou dans le panneau de contrôle de Windows.

En face arrière, trois autres ports USB 3 sont présents, ainsi qu’un port Gigabit Ethernet. Le voyant vert indique la liaison active Gigabit et le clignotement jaune qu’une activité existe. Les autres ports sont un Thunderbolt 3 (USB C) pour y connecter un périphérique, un second Thunderbolt 3 (40 Gb/s) qui peut également servir d’alimentation pour votre ordinateur portable avec une sortie d’alimentation de 87 W. Enfin un port HDMI 2.0 vient compléter l’offre pour y connecter un écran.

Dans les conseils d’utilisation, il faut savoir que certains ordinateurs sous Windows ne supportent pas la charge via le Thunderbolt 3. Les performances ne sont pas non plus identiques pour tous les ordinateurs sous Windows.

Dans certains cas, le port Thunderbolt 3 a des performances divisées par deux voir encore moins (l’ordinateur possède deux ports Thunderbolt 3 mais le débit correspond à un seul port). Il est important également d’utiliser le câble fourni par Sonnet qui support des débits de 40 Gb/s et jusqu’à 100 W de puissance.

En conclusion, le boîtier Echo 11 est l’ami de votre ordinateur, pratique et multifonctionnel et qui est fait pour durer.

 

Fusion Dual SSD 2,5 pouces

Le traitement graphique, le montage, le compositing demande des ressources en termes de débit, de capacité de stockage et la technologie SSD est parfaite pour ces exigences. Sonnet propose ainsi une carte PCIe qui peut s’installer dans un Mac Pro, un PC sous Windows ou Linux disposant d’un slot PCIe 3.0. Pour les utilisateurs Mac, il faudra charger un driver Sonnet qui gérera l’alimentation de la carte sans perturber l’alimentation des autres périphériques du Mac.

La carte accepte deux disques SSD de 2,5 pouces qui se fixent et se visent sur la carte. Vous pouvez ensuite insérer celle-ci dans votre ordinateur. Vous remettez l’ordinateur sous tension. Attention si vous utilisez des disques SSD qui contiennent des données, celles-ci seront effacées lors du formatage. Vous choisissez ensuite le type d’utilisation de stockage des données dont vous avez besoin (soit les performances, soit la sécurité). À l’aide d’un petit tournevis cruciforme (il y a quatre positions Raid 0, Raid 1, Span et JBOD).

Le Raid 0 sera utile si vous cherchez les performances maximales, les données sont stockées sur l’un et l’autre disque. En cas de panne d’un disque, vous perdez tous vos médias car il n’y pas de notion de sécurité. Le Raid 1 assure la sécurité des médias en copiant les données sur les deux disques simultanément. Le mode Span enregistre les données sur un disque puis, quand il est plein, enregistre sur le second. Là non plus il n’y pas de notions de sécurité des contenus. Enfin le mode JBOD (Just a Bunch of Disks) configure les deux disques pour être disponible pour du stockage. Il n’y pas de sécurisation des données. La carte dispose également d’un port USB-C.

Sonnet propose également la carte M.2 4×4 PCIe. La carte est compatible avec les différents environnements MacOS, Windows et Linux. Selon les OS, elle pourra supporter différents formats de Raid (0, 1, 5).

 

Pro Card Reader XQD

Le tournage avec la nouvelle génération de caméras nécessite des lecteurs de médias fiables, rapides et robustes, notamment pour les amener sur le terrain. Le Pro Card Reader répond à ces objectifs. Il dispose de deux ports acceptant les cartes CFexpress 2.0 Type B et les cartes XQD. En façade arrière, le lecteur dispose de deux connecteurs Thunderbolt 3. L’un de ces connecteurs peut servir à y brancher un autre périphérique Thunderbolt.

Outre le lecteur, Sonnet fournit un câble Thunderbolt 3 (4P Gb/s) et un système de verrouillage ThunderLok qui verrouille le câble sur le lecteur et évite tout arrachage accidentel. Ce ThunderLok est compatible uniquement avec les câbles de cinquante et soixante-dix centimètre de Sonnet, mais pas avec les modèles d’un et deux mètres.

Normalement, les cartes CFX-express sont reconnues automatiquement par les ordinateurs sous MacOS et Windows version 10. Pour les cartes XQD, il est nécessaire de télécharger un driver sur le site de Sonnet. Un produit fait pour aller sur le terrain, vous pouvez marcher dessus, il résistera !

 

Solo 5G

La nouvelle génération de micro-ordinateurs portables, notamment sous MacOS a remplacé la pléthore de connectiques par des ports Thunderbolt 3. Sonnet a bien compris le marché des accessoires destinés à cette nouvelle génération d’ordinateurs et propose le Solo5G, un adaptateur USB-C/Ethernet. Le fonctionnement est on ne peut plus simple, d’un côté vous connectez votre câble Ethernet réseau de catégorie 5 ou supérieure (appareil ou switch) ; de l’autre, vous branchez sur votre ordinateur en USB 3 ou Thunderbolt 3. Quand le lien est établi, une Led verte s’allume. Une seconde Led clignote en orange pour indiquer le transfert de données lorsque le débit est de 5 Gb/s et le clignotement est vert pour des débits de 2,5 Gb/s, 1 Gb/s ou 100 Mb/s. Pour une utilisation sur MacOS, il faut télécharger un driver disponible sur le site de Sonnet.

 

TARIFS

  • Echo 11 Thunderbolt : 3 275 € HT
  • Fusion Dual SSD 2,5 pouces (sans les disques SSD) : 140 € HT
  • Pro Card Reader XQD : 235 € HT
  • Solo 5G : 100 € HT.

 

Article paru pour la première fois dans Mediakwest #40, p. 58-59. Abonnez-vous à Mediakwest (5 numéros/an + 1 Hors série « Guide du tournage) pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.