Synamedia dévoile sa solution SaaS Media Edge Gateway

Il y a quelques jours, la société Synamedia a, dans le cadre d’un évènement online baptisé Synamedia Day, officialisé une série d’annonces. Parmi celles-ci, on soulignera l’arrivée de Media Edge Gateway, un récepteur/décodeur intégré (IRD) en mode SaaS qui ouvre de nouvelles perspectives de distribution de contenus et de monétisation…  
Synamedia001.jpeg

 

Basée sur l’architecture virtualisée Digital Content Manager (DCM) de Synamedia et ses technologies PowerVu IRD, cette nouvelle passerelle Media Edge a été développée pour les fournisseurs de services vidéo qui se déploient dans des environnements hybrides, qui cherchent à tester de nouveaux canaux ou bien à ouvrir un point d’entrée dans un cadre évènementiel ou un disaster back-up… Ce nouveau service basée cloud offre un ROI, une flexibilité et une adaptabilité particulièrement intéressants.

Media Edge Gateway dispose notammentt d’un décodeur SMPTE 2110 et également un récepteur ATSC 3.0, le premier de ce type sur le marché. La solution est unique dans la mesure où elle peut fonctionner à la fois comme récepteur RF et IP et permettra aux opérateurs d’envisager un mode de distribution basé dans le cloud.

Grâce à ses services d’automation, la passerelle Media Edge pourra réduire les calendriers de déploiement de quelques semaines à quelques minutes. La flexibilité de son architecture permettra aux clients d’expérimenter ou de lancer différents modèles commerciaux, y compris des options SaaS et des packages basés sur abonnement.

Media Edge Gateway intègre l’offre de gestion de Synamedia Video Network Service Manager (VSM) et les fonctionnalités de contrôle intégrées de son module PowerVu Network Control (PNC) qui permettent une analyse, un contrôle, une surveillance et un déploiement rapides et précis.

« Le besoin n’a jamais été aussi fort de fournir des contenus de qualité avec un coût maîtrisé et jamais auparavant cela a été aussi simple à faire qu’avec notre nouvelle passerelle Media Edge », a souligne Julien Signes, vice-président & GM Video Processing chez Synamedia . « Avec cette nouvelle offre, les fournisseurs de services vidéo peuvent vraiment optimiser chaque partie de leur réseau, et ce, tout en étant plus efficace dans le monde piloté par les logiciels. »

Synamedia a par ailleurs annoncé un partenariat avec Google Cloud pour élargir son portefeuille de réseaux vidéo avec des offres OTT « as-a-service »  ainsi que la signature d’un accord OEM avec Hewlett Packard Enterprise (HPE) concernant les serveurs HPE ProLiant afin d’alimenter ses solutions et de faire évoluer son portefeuille de réseaux vidéo. Cet accord aidera ses clients à optimiser leurs dépenses d’investissement (CAPEX) grâce à un déploiement plus rapide, une productivité accrue, des opérations simplifiées et une sécurité renforcée de bout en bout.

En termes de feuille de route, Synamedia compte continuer à focaliser une grande partie de ses investissements en R&D dans les technologies de compression. Avec l’adoption généralisée d’appareils 4K et de nouvelles normes de diffusion telles que l’ATSC 3.0, qui prennent en charge les flux 4K et 8K en direct, l’investissement de Synamedia dans la compression apportera une réponse aux besoin croissant de technologies d’encodage avancées pour offrir des expériences en direct à faible latence tout en optimisant la bande passante.