Audio et VR: bcom lance des plug in High Order Ambisonics

L‘IRT b<>com, architecture sa recherche et ses développements autour de 4 pôles de recherche: les formats et codecs audio et vidéo, l’interaction immersive – liés à la réalité augmentée et la réalité virtuelle, la sécurité numérique – pour les contenus et pour les personnes et, enfin, l’usage et l’acceptabilité  (les facteurs qui favorisent l’adoption des technologies par le grand public et les professionnels).
video

 

b<>com a déjà introduit sur le marché plusieurs produits dont l’Ultra Player, une solution de play-out Ultra HD, assez compacte, qui permet de gérer des contenus ultra définition en temps réel et qui supporte le HDR ou encore l’Ultra Marker, qui permet de watermarker les contenus.

L’institut démontre sa capacité à innover dans l’audio en introduisant une série de plug-ins qui permettent de produire du contenu dans un format High Order Ambisonics (HOA) : « Ce format est idéal pour tout ce qui concerne la réalité virtuelle», explique Ludovic Noblet directeur de l’Hypermedia au sein de l’Institut de recherche technologique b<>com avant de poursuivre :« Souvent l’audio est pris en charge trop tardivement dans le flux de la  production. Notre champ de vision est à 120°, c’est un paramètre à prendre en compte pour produire des expériences de réalité virtuelle, tandis qu’on entend toujours à 360…Là, en ce moment même, il y a une conversation derrière moi, je l’entends ! Dans de nombreuses vidéos à 360, a une stéréo qui frustre par rapport à l’expérience rendue en terme d’images.

 

Faire une captation dans un format sphérique tel que le High Order Ambisonics apporte un niveau de réalisme déterminant pour une experience de réalité virtuelle à 360.

L’intérêt du format High Order Ambisonics réside dans sa capacité à pouvoir se décliner sur des configurations très différentes : On peut rendre un format High Order Ambisonics sur un set-up 5.1 multicanal de type home theater, ou encore 7.1 et, pourquoi pas, 22.2. Mais surtout, ce qui est intéressant, c’est que cette technologie est très simple à implémenter et son coût est relativement faible. Enfin, elle pourra être traitée en binaural.

…La binauralisation, c’est la capacité à partir d’un format tel que le High Order Ambisonics , à pouvoir restituer une spatialisation sur deux écouteurs pour obtenir une sensation de restitution complètement immersive. », précise Ludovic Noblet.

« Travailler sur un nouveau format c’est bien, travailler sur les outils qui vont permettre de générer le contenu dans ce format c’est juste essentiel. Tel est notre choix. C’est la raison pour laquelle nous avons développé ces plug-ins qui vont pouvoir s’interfacer avec la plupart des stations de travail du marché, ce qu’on appelle les DAW, Digital Audio Workstation, à travers des formats qui sont tout à fait connus et standards pour les plug-ins. Nous avons pas mal échangé avec des acteurs de la réalité virtuelle, des gens qui tournent, nous pris en compte leurs feed back, effectué des tests…» conclut-il.

 

…Pour rester à la pointe de l’information sur les innovations de rupture du numérique et les nouveaux métiers qui les accompagne mais aussi pour développer votre réseau, participez au Forum Screen4ALL en Octobre prochain. Deux jours autour de 3 thèmes:

     – L’immersion 360 °/ VR 
     – Production Cinéma/Broadcast : Nouveaux métiers et nouvelles pratiques liées au numérique
     – ULTRA HD /4K

Screen4ALL propose aussi une formation de 5 jours intitulée  « Nouveaux écrans, nouvelles expériences » et soutenue par le programme Europe Creative.

Pour plus d’informations visitez le site : www.screen4all.com