Cannes 2016 – La réalité virtuelle française se structure autour d’un Think Tank

Le 15 mai dernier, Uni-VR, premier Think Tank français consacré à « la réalité virtuelle sous toutes ses formes et pour tous ses acteurs », faisait l’objet de son lancement officiel dans le cadre du Festival de Cannes. 
video

Directeur conseil « Global Executive » chez Havas Média, mais également membre de la commission Nouveaux médias du CNC et directeur d’Havas Media XVIII – une unité de recherches opérationnelles d’envergure internationale basée à Bogota, Los Angeles, Séoul, Tel Aviv et Shanghai -, Frédéric Josué travaille sur les nouvelles formes de narration et dans le secteur de l’industrie des médias depuis de nombreuses années… Il est aussi le premier président d’Uni-VR dont la vocation est de structurer, promouvoir et favoriser le déploiement de la réalité virtuelle française. Frédéric Josué nous explique la raison d’être de ce nouveau Think Tank qui regroupe dès à présent 150 professionnels.

« La création d’Uni-VR est partie d’un constat : il existe un potentiel économique et industriel fantastique derrière la réalité virtuelle. Certains apparentent l’arrivée de la VR aux débuts du cinéma parlant en 1927 avec « Jazz Singer » ; d’autres à celle de la 3D stéréoscopique. Pour l’instant, nous sommes plutôt dans une phase de buzz qu’il va falloir dépasser. Dans cette perspective, Uni-VR a vocation à devenir une plate-forme où les entrepreneurs français, les artistes français, les ingénieurs français se réuniront pour participer activement à l’essor raisonné de tout un business. La France a droit de cité en matière d’innovation et elle a sa place sur le devant de la scène internationale ! 

 

Trois objectifs principaux

« Le Think Tank Uni-VR se fixe trois objectifs que je vous présente sans hiérarchisation. Tout d’abord, un objectif économique : nous souhaitons faire la promotion des entrepreneurs français en France et sur les différents théâtres internationaux sur lesquels la réalité virtuelle est présente. Ce marché, qui est susceptible d’atteindre 30 milliards de dollars en 2020, adresse des industries majeures comme le jeu vidéo (90 mds de dollars de CA aujourd’hui), la musique (15 mds de dollars), le cinéma (30 mds) et la télévision (plus de 300 mds). D’autres industries sont aussi impactées indirectement : la santé, le tourisme, le transport, l’administration publique, toute l’industrie des services. En réunissant des acteurs de ces différents secteurs, nous favorisons le partage, l’échange d’expérience, mais également, tel est aussi l’intérêt du Think Tank, le business.

« Les États-Unis se positionnent fortement sur les dossiers à très forte valeur ajoutée technologique. Leurs joint-ventures capitalistes sont en capacité de financer l’innovation comme nulle part ailleurs et le pays voit aujourd’hui prospérer de belles sociétés en matière de VR (Leap Motion, Jaunt, 5D World). Cependant, les entrepreneurs français, les ingénieurs français et artistes français peuvent aussi se battre sur ce territoire.

« Deuxième objectif recherché, la promotion artistique ou promotion de l’ingénierie. On retrouve des talents français chez Pixar ou Industrial Light Magic aux États-Unis. Nous voulons, du moins pour partie, qu’ils restent en France, qu’ils défendent les spécificités françaises sur la création, mais aussi sur le logiciel, la technologie, le code.

« Le dernier objectif du Think Tank est informationnel… Beaucoup de gens racontent beaucoup de choses diverses et variées sur la VR. On entend tout et n’importe quoi, c’est un peu le sujet que d’aucuns s’approprient pour parler et discuter. Nous, nous voulons créer de l’information certifiée sur le sujet, publier des chiffres, faire des études avec les différentes personnes qui voudront bien nous aider et les publier.

« Pour mener à bien toutes ces missions, nous avons créé différents collèges qui vont nous aider à réfléchir. Uni-VR compte six collèges comprenant chacun entre 15 et 25 personnes. Il existe un collège sur la technologie, la création, la production, l’information et le marché, l’éthique. C’est important de noter que l’éthique constitue une problématique fondamentale quand on parle de VR. Nous avons également un collège sur la formation, parce que l’approche métier est essentielle et pouvoir proposer une formation digne de ce nom sera capital !

« Uni-VR accueille des artistes, ingénieurs, entrepreneurs français. Des salariés de grands groupes comme des individus. Nous vous encourageons à nous rejoindre ! »

A noter que de nombreux membres d’Uni-VR seront présents sur le Forum Screen4ALL qui propose 2 jours de conférences sur la réalité virtuelle et un Festival en Octobre

Pour plus d’informations, cliquer ici 


Articles connexes