Les Micro-Folies amènent la culture numérique là où on ne l’attend pas

Lors du Forum Blanc, la conférence sur la réalité mixte, Quand le digital se met au service d'un lieu, a mis l'accent sur les nouveaux sites de diffusion d'expériences numériques.
microfolie1.jpg

 

 

La société de production de Laurent Duret, Bachibouzouk (documentaires, VR et muséographie), propose pour sa part, en coproduction avec Black Euphoria, le Cube, une salle cylindrique et itinérante diffusant des projections VR à 360 ° interactives et collectives (jusqu’à 15 personnes) comme Histoires d’espaces, la Grande histoire d’un petit trait, Home:Aamir…

En cours, une découverte interactive du Mont Saint-Michel ainsi qu’un spectacle à 360 ° sur un service de réanimation faisant intervenir un comédien. Bachibouzouk a également participé au projet des Micro-Folies initiées par Didier Fusillier, président de l’Établissement public du parc et de la grande halle de la Villette, afin « d’amener la culture là où on ne l’attend pas et aller à la rencontre des publics. »

Inspirées des Folies conçues par Bernard Tschumi, ces Micro-Folies agrègent des fonctions de médiathèque, salle de spectacle, fablab et café autour d’un Musée numérique. Se trouvant au cœur de la structure, ce dernier diffuse, sur un écran géant, plus de 500 chefs-d’œuvre numérisés issus de douze institutions et musées partenaires dont le Château de Versailles, le Louvre, le Centre Pompidou, le Musée d’Orsay (etc.). Produite par Bachibouzouk, l’application interactive disponible sur tablette (développement par Christophe Parre) fait découvrir les œuvres au plus près via un mode en accès libre (enfant et adulte) ou un mode « conférencier ».

 

 

La société a également produit des films documentaires (réalisateur Olivier Brunet) ainsi qu’un dispositif en réalité virtuelle sur HTC Vive permettant d’explorer en 3D un tableau de Kandinsky. La première Micro-Folie s’est implantée avec succès il y a un an à Sevran (93) au cœur d’un quartier sensible. Six autres depuis se sont installées sur le territoire dans des structures culturelles existantes ou en construction (Les Mureaux, Lille, Avignon…) ainsi qu’à l’étranger (Turquie, Myanmar). Le projet, qui poursuit son déploiement en France et à l’international (une cinquantaine d’implantations sont prévues), a également fait l’objet d’une présentation détaillée lors du Sitem (23/25 janvier 2018).

 


Articles connexes