Ecrans

La plateforme OTT MYTF1 sort de sa chrysalide !

Ce 11 Juin, la plateforme OTT MYTF1 a fait peau neuve avec une refonte totale de son interface utilisateur, une offre de contenus renouvelée et même une qualité audiovisuelle augmentée…
MYTF1_OTT.jpeg

 

Pour le groupe TF1, la consommation en catch up est devenu un enjeu stratégique de taille puisque si le groupe cumule une audience de 54 millions de téléspectateurs par mois, toutes ses formules de catch up attirent non moins de 32 millions de personnes par mois qui consomment 1H12 de programmes par jour. Dans cet univers, l’offre MY TF1, attire à elle seule 19 millions d’utilisateurs avec une déclinaison via l’IPTV des FAI (Bouygues, SFR, Free) et via la plateforme OTT du groupe qui compte 24 milllions d’inscrits… Son poids dans le cadre de packages aux annonceurs est déjà donc très important et avec sa nouvelle formule OTT, la tendance devrait s’accentuer. Son interface utilisateur revisitée, son moteur d’IA pour les recommandations et l’apparition de contenus premiums représentent en effet de potentiels leviers d’audience…

  

Une expérience utilisateur avancée et des recommandations personnalisées à la clé…

Pour développer sa nouvelle expérience de consommation, TF1 s’est beaucoup appuyé sur ses ressources internes. « Nous avons esquissé le socle de cette plateforme en Juillet dernier – Nous avons travaillé avec Axance pour le design et l’équipe de MYTF1, qui compte une centaine de personnes, s’est chargée du reste, en particulier du moteur de recommandation pour lequel nous nous étions les mieux placés en termes de connaissance de nos contenus ! Ce moteur s’appuie sur une technologie d’IA de type machine learning.  Les recommandations s’opèrent à partir de 3 typologies d’utilisateurs : les utilisateurs qui utilisent MY TF1 sans être identifiés, ceux que la machine ne connait pas encore très bien – pour lesquels elle fera une recommandation de type personna (ndlr : à partir d’un profil type) et ceux qu’elle connait très bien, à qui elle propose une personnalisation ultime. Pour opérer ses recommandations le moteur mixe les datas comportementales et les datas de cible », explique Nicolas Lemaitre, directeur des contenus digitaux MYTF1.

 

Également une expérience augmentée

L’architecture de la plateforme, orientée 100% vidéo, a été repensée autour de 3 enjeux clés : la simplification et l’immersion. Une interface très visuelle offre un accès de premier niveau avec les univers des marques phares de l’antenne et propose une approche customer centric. Parmi les caractéristiques et fonctionnalités les plus importantes de cette version 2019 de MYTF1 on retiendra notamment : une qualité de diffusion de la vidéo multipliée par 2 ; Une taille de player vidéo augmentée d’1/3 ; la VOST ; une gestion simplifiée pour retrouver immédiatement les derniers contenus regardés ; une fonction de reprise de lecture pour faciliter le visionnage fractionné.

 

Une nouvelle offre de contenus premium  

La nouvelle formule propose un nouveau line-up AVOD (Advertising Supported VOD) déployé autour de 5 verticales :

– Mangas (Captain Tsubasa, Naruto, Dragon Ball, My Hero Academia, Nicky Larson…)
– Novelas (Au nom de l’amour, Missing Bride, la vengeance de Veronica…)
– Fictions françaises (La vengeance aux yeux clairs, Very Bad Blague, Sous le Soleil, Random…)
– Fictions étrangères (Black List Redemption, The 4400, Mac Gyver, Melrose Place…)
– TV Realité (My Story, Eva dans son mood, Sneakers, Revenge Body…)

 

Si MYTF1 est déjà en capacité de proposer les grandes franchises des antennes en replay, soit 6000 heures de programme, le groupe créé spécifiquement pour ce canal numérique un label MYTF1 Exclusive qui proposera des productions originales et des séries en première exclusivité avec déjà une quinzaine de marques. « Il s’agit d’une véritable révolution éditoriale dès les 2 premiers mois nous allons proposer une quarantaine de séries – soit 2500 épisodes – inédites. Il s’agira soit de productions originales – dans ce cas nous nous appuierons notamment sur l’expertise de Newen – soit d’acquisitions exclusives. Nous proposerons notamment une nouvelle création de TV réalité tous les mois », précise Xavier Gandon, directeur des antennes TV et Digitales du Groupe.

 

« L’expérience publicitaire est également revisitée, elle devient aussi plus personnalisée, plus premium. Nous supprimons les formats display au profit d’annonces 100% video. On peut souligner que MyTF1 profite du fait que 62% de nos impressions sont aujourd’hui livrées sur un ciblage data et nous commençons à privilégier la publicité Mid roll (ndlr : au milieu du programme) plutôt que Pre Roll… Nous avons d’ailleurs réduit le temps des Pre Roll de 30% sur les mobiles et les applications. Par ailleurs, nous commençons à réfléchir à la publicité prédictive ce que l’IA devrait bientôt nous permettre… » détaille Sylvia Tassan Toffola, directrice Général Déléguée TF1 Publicité pour conclure cette présentation.