Aspera, accélérateur de flux

Depuis son rachat par IBM, Aspera continue son développement et proposera fin 2015 un service intégré de transfert de fichiers.
ASPERA.jpeg

Aspera Files sera disponible à la demande et aura les caractéristiques d’une application comme Dropbox, facilitant le transfert de fichiers par simple glisser / déposer. Pour ce projet, Aspera disposera, grâce à la maison mère IBM, de sa propre infrastructure et d’un Data Center. Toutefois le client pourra utiliser un autre CDN, ou un autre fournisseur comme Amazon Web Services. La sécurité sera un point important du dispositif, l’administrateur pourra choisir les personnes qu’il souhaite inviter. 

 
Aspera, qui a pour vocation de supprimer les goulets d’étranglement, propose une API baptisée FASPStream qui repose sur le protocole FASP d’Aspera et dont le but est d’accélérer le streaming. Au lieu de commencer un transfert par la lecture d’un fichier depuis un disque dur et terminer le transfert par l’écriture sur le disque de destination, l’API utilise le protocole FASP afin de pouvoir atteindre la plus grande vitesse de transfert quel que soit la distance, tout en assurant une sécurité et un contrôle de la bande passante.
 
 
L’API Aspera FASPStream permet le transfert de tout flux d’octets pendant qu’ils sont créés ou capturés et peut permettre l’accès à des parties d’un fichier dans la mémoire pendant le processus de transfert avant que l’ensemble du dossier soit écrit sur le disque. 


Articles connexes