Workflow et Vfx : des capacités de traitement étendues pour Flame 2021

En Avril, Autodesk a dévoilé une version 2021 de son célèbre logiciel dédié aux effets visuels Flame, avec notamment toute une panoplie de fonctionnalités dédiées dont des effets bokeh, une IA avec un apprentissage automatique étendu pour l’automatisation des tâches liées aux visages et un authoring Dolby Vision HDR pour les plateformes de streaming…
Des capacités de traitement étendues pour Flame 2021 © DR

Toutes les fonctionnalités introduites par cette nouvelle version favorisent la créativité et l’accélération des flux de travail, de l’étalonnage des couleurs en passant par le développement du look jusqu’à la finition.

« Flame permet aux artistes de créer à la vitesse de la pensée – qu’il s’agisse de prendre en compte rapidement pour les remarques des clients, d’ajouter des touches finales aux prises de vues ou de créer un contenu répondant aux normes de streaming les plus exigeantes », commente Will Harris, responsable de la gamme de produits Flame.

 

Des effets de profondeur de champ hyper paramétrable…

À la demande générale des utilisateurs, cette version 2021 ajoute un effet de défocalisation physique accéléré par GPU qui permet d’ajouter de la profondeur de champ aux prises de vue. Cette fonctionnalité peut être utilisée dans Batch en tant que nœud Matchbox autonome ou dans Image Selective en combinaison avec une carte de profondeur AOV générée. L’artéfact de l’objectif et l’aberration chromatique radiale peuvent être personnalisés pour atteindre le niveau et la qualité du flou souhaité, la profondeur peut être augmentée et mélangée par tranches pour plus de granularité de la mise au point. Les reflets peuvent même être épanouis en utilisant une sélection d’attributs Bokeh et modèles de bruit d’objectif.

Flame 2021 facilite aussi l’ajustement des prises de vue en nombre et il devient aussi plus simple de partager son travail avec les clients…

 

Un apprentissage automatique qui permet de travailler plus vite et mieux

Utile pour le compositing, l’étalonnage des couleurs et les travaux finition, l’outil de segmentation du visage basé sur une IA automatise le suivi de travail. Cette puissante A.I. de Flame, introduite en avril 2019, possède des algorithmes d’analyse d’apprentissage automatique qui isolent et modifient les objets communs dans les séquences animées, accélérant considérablement la composition des flux de travail.

Un nouveau keyer sémantique introduit ici plus particulièrement la capacité d’isoler et d’extraire des mattes alpha pour la peau, les yeux, les lèvres, le nez, les rides de rire, les pommettes sans suivi manuel.

Des algorithmes d’appariement des visages sont également capables de tâches spécialisées, y compris pour l’isolement de marques ou de cicatrices spécifiques. Les traits du visage sont identifiés et isolés pour des réglages ultérieurs.

 

Plein cap sur le HDR Dolby Vision

Pour répondre à la demande croissante de contenus HDR de la part des plateformes de streaming OTT, Flame 2021 introduit aussi un nouveau flux de travail de création et d’affichage HDR Dolby Vision. Flame peut désormais importer, créer, afficher et exporter des métadonnées animées individuelles Dolby Vision HDR, rationalisant la création et la livraison d’images avec une plage dynamique augmentée.

Flame 2021 introduit notamment le tunneling de métadonnées eCMU, iCMU et HDMI pour visualiser le contenu HDR via des moniteurs SDR et des téléviseurs compatibles Dolby. De plus, la chronologie d’édition multicouche de Flame comprend désormais une piste HDR pour garder les métadonnées Dolby Vision synchronisées, apporter des modifications d’édition de dernière minute, finaliser les transitions et intégrer des graphiques.

 

La mise à jour étend également la collaboration avec Autodesk Luster et d’autres outils d’étalonnage des couleurs certifiés Dolby avec l’importation / exportation des métadonnées XML. Cette importation / exportation des métadonnées XML facilite les flux de travail collaboratifs.