Le Groupe Ymagis lance EclairColor

Lorsque Ymagis, spécialiste européen des technologies numériques pour l'industrie du cinéma, rachète Eclair il y a deux ans, la volonté de bâtir un écosystème de groupe est d’emblée très forte… Une ambition qui se conforte aujourd’hui avec la naissance de EclairColor, une technologie de postproduction et de projection cinéma qui restitue « des images plus contrastées et aux couleurs plus fidèles que la norme ».
EclairColorOK.jpeg

 

« Eclair possédait déjà une histoire en termes de recherches autour du High Dynamic Range, nous avons poursuivi le travail et mis au point cette technologie qui propose un process au niveau de la postproduction et une implémentation dans les projecteurs cinéma », explique Jean Mizrahi, directeur du Groupe Ymagis.

Cedric Lejeune, directeur technique, précise : « En phase de postproduction, la technologie peut être installée dans n’importe quel système d’étalonnage et le process de traitement colorimétrique de l’image respecte le workflow ACES. Il peut intervenir en amont ou après l’étalonnage classique (idéalement, il s’opère en amont, mais on peut aussi remasteriser des films déjà finalisés). Au final, l’image gagne en dynamique et en termes de rendu des couleurs, en particulier pour la peau… ».

« Nous avons proposé une démonstration en avant première sur CinéEurope. Ces projections tests ont été effectuées à l’aide d’un système double projection 4K Sony Digital Cinema (SRX-R515DS) modifié pour l’occasion par les ingénieurs du Groupe Ymagis. La présentation proposait des projections comparatives d’extraits de films et de bandes annonces préparées au préalable avec le procédé. Les retours des distributeurs, exploitants et responsables techniques sont très positifs », complète Jean Mizrahi.

Lequel annonce que, dans les prochaines semaines, il va mettre en place les mesures qui permettront au procédé EclairColor de prendre son envol afin d’apporter aux réalisateurs, producteurs, distributeurs et exploitants de salles de cinéma, le moyen d’enrichir visuellement l’expérience cinématographique. « Nous continuons bien entendu à soutenir activement les initiatives visant à définir les futurs standards images, tel que le High Dynamic Range – HDR. Le procédé EclairColor respectera tous les futurs standards. Le public ne retrouvera le chemin des salles de cinéma qu’en trouvant une réelle valeur ajoutée en termes d’expérience et EclairColor peut représenter une réponse», explique Jean Mizrahi.

Si la démonstration faite à la presse avec un projecteur Sony SRX 515 et des images 4K est plutôt bluffante, à court terme un facteur freine cependant la généralisation de cette technologie : à ce jour seuls les projecteurs Sony ont une réponse suffisante en termes de contraste pour se voir appliquer l’implémentation EclairColor (qui conjugue un software et une modification de la machine). Or, en France, le nombre de salles qui pourraient être équipées ne dépasse actuellement pas la quinzaine…Mais le Groupe Ymagis précise qu’il sera bientôt possible d’upgrader des projecteurs d’autres marques.

La technologie a pour atout d’être ouverte : l’exploitant pourra donc toujours lire des DCP standards en parallèle, et, « son cadre économique est particulièrement attractif », annonce-t-on chez Ymagis. Quoi qu’il en soit, pour l’heure, l’essor du procédé sera avant tout conditionnée par son adoption par les réalisateurs, les directeurs de la photographie et les producteurs…


Articles connexes





Un nouveau site EV CORP.
 12 février 2015