Les nouvelles générations d’optiques (Extrait du compte rendu d’IBC)

De nouveaux zooms, une gamme complète d’objectifs anamorphiques, du 4 K 2/3’’... voici quelques-uns des produits qui nous ont marqués à l'IBC 2018 en matière d'optiques...
1_Angenieux.jpg

 

Apparue sur le marché en 2016, la gamme d’optiques plein format cinéma de Sigma continue de s’étoffer. Après avoir lancé des 20, 24, 35, 50 et 85 mm ouvrant à T1,5 puis un 14 et un 135 mm T2, l’année dernière, le constructeur complète aujourd’hui la série avec un 28, un 40 et un 105 mm ouvrant à T1,5.

Sigma propose ainsi dix optiques focales fixes développées sur les spécifications de la monture E avec un rapport qualité prix imbattable, puisque ces dix optiques prime sont proposées sous forme d’un kit à 30 000 euros HT !

Le constructeur reproduit le design optique des objectifs photo qu’il fabrique par centaines de milliers d’unités, ce qui lui permet de pratiquer des prix aussi bas. Mais il ne fait pas de concession sur les matériaux : ses optiques sont fabriquées avec de l’aluminium formé dans la masse et il achète ses lentilles brutes produites au japon à partir d’un cahier des charges exigeant.

Les Sigma Cine Lenses sont disponibles pour les systèmes en montures Canon EF, Sony E et Arri PL. La conception et la sortie de toutes ces optiques ayant été très rapprochées dans le temps, la qualité optique entre les différents objectifs est très homogène. À noter que le constructeur propose aussi deux zooms cinéma super 35 à ouverture T2 : un 18-35 et un 50-100…

 

 

Sur le salon, le constructeur Leica a dévoilé sa road map de sortie de nouveaux produits sur 18 mois avec l’arrivée d’une nouvelle série Prime qui sera au final constituée de 12 objectifs de 18 à 180 mm. Ils bénéficient d’une ouverture constante à 1,8 et d’un verre poli manufacturé en Allemagne… Donc de grande qualité ! Leur poids moyen est de 2,8 kg. Pour cette série, qui sera disponible dans son intégralité fin 2019 et qui peut être pré-commandée, il faudra débourser de 40 000 à 44 000 euros par optique.

 

 

Sur son stand, Leitz Cine Wetzlar exposait aussi deux nouveaux zooms Vista Vision d’ouverture constante à 2.8 : un 25-75 et un 55-125 mm qui sont exempts d’effets de pompage et de ramping. Leur poids est de 3,4 kg et ils sont aussi disponibles en précommande.

 

 

Zeiss présente les premiers objectifs de sa série Supreme Prime. Avec un diamètre frontal de 95 mm, les 25, 29, 35, 50 et 85 mm ouvrent à T:1.5 et, plutôt légers, ils pèsent de 1,2 à 1,6 kg. Conçus pour les capteurs cinéma Full Frame et Vista Vision, ils pourront notamment être utilisés avec la Sony Venice et de la Red Monstro. Ils sont dotés de la technologie Zeiss eXtended Data et disposent d’une monture interchangeable PL, LPL et EF.

 

 

Sur IBC, Angénieux présentait un nouvel objectif Optimo Ultra 12x Multi Format et sa série Type EZ, des optiques destinées aux caméras dotées de capteurs S35 et plein format. Angénieux exposait également pour la première fois en Europe son objectif anamorphique Optimo 42-420 A2S, un zoom longue portée destiné au marché de la production haut de gamme. Conçu à partir des retours d’usage des chefs opérateurs de l’Optimo 44-440 A2S, ce nouvel objectif offre une plage focale plus adaptée aux besoins de terrain et, dans la foulée, moins de distorsion.

 

 

Une gamme complète d’objectifs anamorphiques chez P+S Technik

Avec ses optiques Evolution 2X, P+S Technik signe des optiques anamorphiques parmi les plus compactes du marché. Les Evolution 2X empruntent leur design aux objectifs vintages Kowa Anamorphics, mais avec lentilles P + S Technik.

Très appréciés des chefs opérateurs, les objectifs Kowa Anamorphic ont été produits jusque dans les années 1970 et ils étaient disponibles dans quatre versions prime : 40 mm, 50 mm, 75 mm et 100 mm.

« Nous avons développé deux longueurs focales supplémentaires : un grand angle et un téléobjectif de 135 mm », souligne Alfred Piffl, fondateur de P + S Technik. Le rendu et le bokeh des lentilles Evolution 2X respectent totalement le rendu initial des Kowa : ils offrent des images peu contrastées, de couleurs chaudes et peuvent facilement générer des effets « flare ».

Les lentilles de ces optiques offrent un angle de 200° sur la bague de mise au point et un angle de 100° sur la bague d’ouverture. La plupart d’entre eux pèsent de 1 à 1,2 kg, leur diamètre frontal est de 80 mm et ils possèdent un filetage de 77 mm pour les filtres à visser, ce qui les rend idéaux pour les DSLR, les caméras Steadicam ou les caméras drones.

Les Evolution 2X sont en plus équipés d’une monture d’objectif d’échange IMS. Disponibles en monture standard PL, ils peuvent être livrés en option en EF, e-mount et MFT.

Parmi ces six optiques Evolution 2X – 32 mm, 40 mm, 50 mm, 75 mm, 100 mm et 135 mm –le grand angle est disponible immédiatement, les autres optiques, en précommande, seront livrées dans le courant 2019…

 

 

Du 4 K 2/3’’ chez Fujinon

Fujinon, qui continue d’étoffer sa gamme 4K 2/3’’, mettait l’UA 46 x9,5 et l’UA46X13,5 sous le feu des projecteurs de l’IBC. Ces zooms broadcast, dévoilés sous forme de prototypes sur le NAB, sont aujourd’hui disponibles.

Objets de trois ans de R&D, ces optiques bénéficient d’un stabilisateur de nouvelle génération, l’OS-TECH particulièrement adapté à la production sportive ou documentaire. Leur unité de servocommande basée sur un encodage 16 bits autorise un contrôle très précis localement ou à distance du zoom, de la mise au point, de l’iris, ce qui peut notamment présenter un avantage dans le cadre de prises de vues en motion control.

L’UA 46×9,5 dispose d’un rapport de zoom 46x et d’un grand angle de 9,5 à 437 mm (19 à 874 mm avec une ouverture F2.0). La version UA46x13.5 dispose également d’un rapport de zoom 46x d’une plage focale de 13,5 à 621 mm (27 à 1 242 mm avec une ouverture F2,8).

Ils rejoignent ainsi la famille UA 2/3’’ qui regroupe aujourd’hui dix objectifs 4K avec des performances adaptées à la prise de vues HDR. Leur revêtement par faisceau d’électrons à transmission élevée (HT-EBC) de la lentille permet d’obtenir des couleurs plus riches et une réponse au bleu améliorée.

 

 

Extrait de notre compte-rendu de l’IBC 2018 paru pour la première fois dans Mediakwest #29, p.36/77. Abonnez-vous à Mediakwest (5 numéros/an + 1 Hors-Série « Guide du tournage ») pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.


Articles connexes






LockPort 800 DUAL
 5 juin 2014