Pré-IBC – Un tour d’horizon de l’audio exposée au NAB 2017…

Les annonces de nouveaux produits sont traditionnellement denses autour de la National Association of Broadcasters (NAB) de Las Vegas et cette édition n’a pas failli à la règle. À quelques jours de l'IBC, voici un tour d'horizon de ce que nous avions repéré en matière d'enregistreurs-mixeurs, microphones, monitoring de studio, plug-ins, transmission HF...*
Shure_OK.jpg

 

Sound-Devices revisite ses MixPre

Nouvelles additions à la gamme MixPre, les MixPre-3 et MixPre-6 peuvent à la fois faire office d’enregistreur/mixeur multipiste sur carte SD, mais aussi d’interface audio USB-C offrant au passage des fonctions intéressantes pour les journalistes, comme l’enregistrement audio de conversations Skype ou FaceTime.

Suffisamment compacts pour être fixés sous un reflex, ces modèles se veulent plus abordables (en dessous de la barre des 1 000 euros) que les mixeurs/enregistreur de la série 6, mais aussi plutôt faciles à prendre en main grâce à leur écran tactile proposant deux niveaux d’utilisation (Basic et Advanced). Ils élargissent ainsi le public habituellement visé par Sound Devices aux utilisateurs de DLSR, journalistes, podcasters, ou encore musiciens et chasseurs de son.

La conception du circuit audio intègre un nouveau préampli micro baptisé Kashmir associé à un limiteur analogique par voie, tandis que la conversion A/N s’effectue ensuite sur 32 bits, une grande plage de dynamique qui autorise le constructeur à faire l’impasse sur le réglage du gain d’entrée en mode Basic. Les deux machines se différencient notamment sur les entrées : trois Mic/line XLR avec 48V pour le MixPre-3 contre quatre au format XLR/Jack combo pour la MixPre-6. Les deux modèles proposent en outre une entrée auxiliaire en minijack 3,5 mm que l’on peut configurer au choix pour recevoir un micro stéréo, un retour caméra, ou un Time-Code.

Par rapport aux produits plus coûteux proposés par le constructeur, les nouvelles MixPre affichent leur positionnement : une seule et unique sortie au format minijack stéréo, un lecteur de Time-Code à la place du générateur, mais un enregistreur multipiste sans compromis capable, comme sur la série 6, de produire des fichiers BWF polyphoniques comprenant les entrées isolées en pre-fader et un premix deux pistes.

Présent sur les deux modèles, le lecteur de Time-Code permet d’inclure le TC entrant via l’entrée minijack ou l’entrée HDMI dans le fichier BWF. Pour faciliter le tournage, l’enregistrement peut être déclenché automatiquement via HDMI Flag ou présence de TC sur l’entrée Auxiliaire grâce aux options HDMI ou LTC Rec Trigger.

Enfin, les deux machines peuvent recevoir un grand nombre de sources d’alimentation, parmi lesquelles le boîtier de piles standard (4 LR6 pour environ deux heures d’autonomie), le boîtier piles supplémentaire, un adaptateur optionnel pour accu série L (caméscopes Sony), ou encore via le port USB C ou A, et même via le secteur. La disponibilité, accompagnée de Wigman, l’app iOS gratuite pour la télécommande, est prévue pour mai 2017.

 

Sennheiser MKE 2 Elements : l’action Mic pour GoPro

Spécifiquement conçu pour les Go Pro Heroes 4, l’ensemble Sennheiser MKE 2 Elements propose de ramener un son exploitable partout où cette action cam est susceptible d’être exploitée. Il est composé d’un boîtier charnière qui remplace l’ouverture arrière de la caméra et comprend le branchement micro USB du microphone MKE 2, tout en gardant l’espace pour accueillir le slot micro SD et une batterie GoPro additionnelle.

Il s’agit visiblement d’une version waterproof de la capsule MKE 2 de directivité omnidirectionnelle montée ici sur un support souple en caoutchouc. L’ensemble fonctionne jusqu’à 1 bar pression et se trouve protégé par un étonnant windstopper, un système antivent étudié pour résister au froid et à l’eau. À vos casques !

 

Focal Shape

Le fabricant stéphanois lance une nouvelle gamme d’enceintes de monitoring amplifiées spécialement optimisées pour le travail dans les studios ou régies de petite taille. Conçue pour l’écoute en champ proche, la série Shape se distingue notamment par un tweeter à faible directivité pour une position d’écoute plus large. D’autre part, l’absence d’évent arrière remplacé ici par un double radiateur passif situé de chaque côté des enceintes, rend envisageable le placement des enceintes à proximité d’un mur.

La série Shape comprend les modèles 40, 50 et 65 qui se différencient par leur volume, leur puissance et le diamètre du boomer dont la membrane est réalisée en sandwich de lin. Si l’amplification de classe AB reste de 25 watts pour le registre aigu, elle est fixée, selon le modèle, à 25, 60 ou 80 watts pour le medium et le grave. L’équipement comprend en face arrière un filtre coupe-bas, des niveaux de grave et aigu ajustables, ainsi que des inserts de fixation facilitant l’installation murale, au plafond ou sur pieds. Dès à présent disponibles, ces enceintes actives sont proposées à des prix s’échelonnant entre 640 et 1 120 euros HT la paire.

 

Shure annonce la HF numérique

Shure profite du NAB pour présenter sa gamme HF numérique, l’Axient Digital, dont l’une des particularités est de combiner deux signaux par canal pour augmenter la fiabilité de la liaison. Ainsi, on trouve dans le récepteur un dispositif que certains appellent la diversity de fréquence, car il choisit automatiquement et de manière transparente la fréquence offrant le meilleur niveau de réception.

Pas de récepteur mobile à l’approche pour l’instant, mais deux modèles fixes respectivement baptisés AD4D pour la version double canal et AD4Q pour la version quatre canaux. Tous deux sont compatibles avec les émetteurs main et ceinture des nouvelles séries AD et ADX qui offrent une plage de fréquence de 184 MHz. La disponibilité est annoncée pour la fin de l’été 2017 tandis que les émetteurs ADX arriveront début 2018.

 

Genelec convoque le coaxial sur la série The Ones

Nouvelle série de monitors actifs chez Genelec, la gamme The Ones comprend trois modèles trois voies compactes dont le volume et le look s’apparente aux 8040 ou 8030. La comparaison s’arrête là, car le registre médium-aigu est assuré ici par un ensemble coaxial complété par deux boomers de forme ovale, le tout étant caché par une étonnante face avant faisant également office de guide d’onde…

Technologie largement popularisée par Tannoy, le coaxial revisité par Genelec apporte, selon le constructeur, une zone de cohérence stéréo élargie et la possibilité de travailler en grande proximité. La triamplification est réalisée en classe D tandis que la connectique comprend l’analogique sur XLR, l’AES/EBU et l’Ethernet. Outre le réglage du niveau, la face arrière inclut des switches DIP pour la configuration de l’enceinte également envisageable via le logiciel GLM. Utilisables horizontalement ou verticalement, les trois modèles (8331A, 8341A et 8351A) sont disponibles en noir, gris ou blanc.

 

Studer DIOS system

DIOS (Distributed I/O System) est la solution logicielle d’automation de routing ou de re-routing proposée par le groupe Harman sous la marque Studer. L’idée est de prendre en charge le ou les chemins que peut prendre un signal en environnement broadcast dans un contexte d’audio sur IP avec une gestion automatique de la redondance.

La compatibilité annoncée inclut les standards Dante, AE67, Ravenna, SMPTE 2022 et 2110, et s’appliquera d’abord aux produits Studer puis dans un second temps à des produits tiers, via les protocoles Ember+ et Probel. La disponibilité est prévue pour l’automne 2017.

 

iZotope RX6’s suite

La célèbre suite de restauration et de nettoyage du son de l’éditeur américain passe en version 6 avec, au menu, de nouveaux traitements et quelques améliorations de l’existant. Une vue composite permettant de travailler jusqu’à seize pistes en simultané fait ainsi son apparition, complétée par de nouveaux outils tels que De-Bleed, destiné à réduire la reprise involontaire de sons avoisinants (casque, autres comédiens, participants ou instruments souvent détimbrés ou déphasés etc.). On y trouve plus classiquement un dé-esseur, mais aussi Mouth De-Click et Breath Control, respectivement dédiés à la réduction de bruits de bouche et de respiration sur les prises de voix parlée ou chantée.

Réservée à la suite RX6 Advanced, De-Rustle s’attaque aux bruits de frottement textile parfois terriblement gênants sur les micros-cravates, tandis que De-Wind réduira les bruits de vent. De son côté, Dialogue Isolate aidera le mixeur ou le monteur son à faire ressortir les voix dans une ambiance polluée par des niveaux de bruit évolutifs type trafic, brouhaha de restaurant, cocktail, etc. Notons enfin l’export mp3 direct, une présentation de la module list plus ordonnée (Repair, Utility et Measurement) et la possibilité de mémoriser l’agencement de ces modules sous forme de presets utilisateur.

 

Audio-Technica distribue RME

La filiale française du fabricant japonais élargit son activité de distribution à l’ensemble des produits de l’allemand Audio AG dont le portefeuille comprend notamment les marques RME, Ferrofish, myMix et Alva. Spécialiste de l’interface audio, RME célèbre de son côté ses vingt années d’existence avec une version spéciale limitée à 500 exemplaires de son convertisseur ADI-2 Pro.

 

DTS:X Creator Suite

Après Dolby et sa nouvelle Atmos Suite, c’est au tour de DTS d’annoncer la sienne, la DTS:X Creator architecturée autour du format libre MDA et dont la sortie est prévue courant mai 2017. Conçue pour permettre de mixer et livrer des contenus audio immersifs, interactifs et orientés objet, cette suite composée de cinq outils logiciels ne demande aucun hardware additionnel. Elle comprend MDA Tools pour la création de contenus immersifs orientés objet, DTS:X Encoder pour l’encodage aux formats DTS-HD, DTS:X Master Audio Blu-ray, Ultra HD Blu-ray entre autres.

DTS:X Bitstream Tools est quant à lui un outil d’édition et de vérification pour les formats DTS:X, DTS-HD, MDA et M2X tandis que DTS:X MediaPlayer est un lecteur vidéo permettant de vérifier la qualité de l’audio à l’image avant finalisation.

Enfin, DTS Headphone:X Monitor – Home Video, est un plug-in destiné à faciliter la production de contenu immersif sans canal zénithal dans une station audio. L’ensemble est annoncé disponible dès mai 2017 pour un prix avoisinant les 4 000 dollars.

SSL a annoncé au NAB, une nouvelle console, L200, qui, dans sa gamme « live », est la plus économique car sa capacité est inférieure à celle des autres modèles, mais suffisante pour des applications comme l’authoring ou l’équipement des églises. Elle offre 144 entrées/sorties configurables. SSL offre aussi la gamme de consoles T pour le broadcasting, avec un système de mixage sans console pour les stations automatiques. Les consoles Live et T sont compatibles et interopérables avec les équipements Dante de plus de 350 constructeurs.

Avec le nouveau rack de contrôle tempest (TCR Tempest Control Rack) les broadcasteurs et intégrateurs peuvent construire un système modulaire à partir des composants du système T, là où une console n’est pas requise ou inappropriée. Cet équipement étend la flexibilité et l’adaptation des systèmes T à de nombreuses situations. Un écran tactile de 22’’ offre un contrôle facile du système. Le logiciel T-Solsa, compatible avec le TCR, fournit un pilotage à distance via un réseau connecté. En bref, une solution économique pour de la production automatique.

 

* Extrait de notre compte-rendu « NAB 2017 – Le salon des mises à jour » paru pour la première fois dans Mediakwest #22, p. 26-45Abonnez-vous à Mediakwest (5 nos/an + 1 Hors série « Guide du tournage) pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.


Articles connexes







75 ans pour SHURE !
 20 mai 2014