Les 3 lauréats du 22e prix du producteur français de télévision : Normaal, Illégitime Défense, Cinétévé

La 22ème édition du Prix du producteur français de télévision dont la cérémonie s’est tenue en soirée le 14 décembre 2015 au Théâtre Mogador à Paris, a décerné les Prix du producteur français de télévision à NORMAAL dans la catégorie Animation, ILLÉGITIME DÉFENSE dans la catégorie Documentaire et CINÉTÉVÉ dans la catégorie Fiction...
cineteveweb.jpg

Plus de 900 professionnels ont assisté à la soirée, présidée cette année par la comédienne Anne Richard.

Le jury a récompensé au titre de Producteur français de télévision 2015 dans la catégorie Animation, la société NORMAAL (Alexis Lavillat), pour sa politique de production très complète et équilibrée entre création originale et adaptation de franchises, et saluant un parcours de producteur arrivé à maturité. NORMAAL a notamment produit Shazzam Super 2000 , création originale (39 x 7’) pour Canal+, et la série Peanuts , adaptation pour France Télévisions.

Le jury a par ailleurs récompensé au titre du Producteur français de télévision 2015 dans la catégorie Documentaire, la société ILLÉGITIME DÉFENSE (Arnaud Xainte), société emblématique de la diversité des formes relevant du genre documentaire, en saluant là aussi un parcours de producteur original, passant par la distribution et la réalisation. ILLEGITIME DEFENSE a notamment produit le docu-fiction Le Fabuleux destin d’Elisabeth Vigée Le Brun réalisé par Arnaud Xainte (pour Arte), et le documentaire Au cœur des robots réalisé par Bruno Victor-Pujebet (pour Arte).

Enfin, le jury a désigné au titre du Producteur français de télévision 2015 dans la catégorie Fiction, la société CINÉTÉVÉ (Fabienne Servan-Schreiber), pour sa capacité à se renouveler, avec trois créations originales ayant marqué l’année écoulée : Les témoins , série de 6 x 52’ d’Hervé Hadmar & Marc Herpoux (pour France 2), La vie devant elles, série de 6 x 52’ de Dan Franck & Stéphane Dottelonde, réalisée par Gabriel Aghion (France 3), et la fiction interactive WEI or die réalisée par Simon Bouisson (France 4).

Les lauréats du Prix du producteur français de télévision 2015 se voient offrir leur adhésion à TV France International pour l’année 2016.

Le jury chargé d’attribuer les Prix du producteur français de télévision de l’année était présidé par la comédienne Anne Richard.

Il était composé de : Luc Martin-Gousset (Producteur – Point du Jour / Président de la Commission Télévision Procirep), Alice Diop (Auteur-Réalisateur documentaire), Benjamin Renner (Réalisateur animation), Alexis Lecaye (Auteur-Réalisateur fiction), Christian Davin (Forum Cartoon), Stéphane Strano (Festival de la fiction TV de La Rochelle), Lila Hannou (M6 – unité animation), Pierre Merle (France 3 – unité fiction), Philippe de Bourbon (Canal + – unité documentaire), Nicole Collet (Productrice – Image et Compagnie, lauréat fiction 2014), Josselin Charrier (Producteur – Studio Hari, lauréat animation 2014), Jérôme Duc Maugé (Producteur – Cocottes Minute Productions, lauréat documentaire 2014).

Créé en 1994 par la Commission Télévision de la PROCIREP (société de gestion de droits et d’aide à la production cinématographique et audiovisuelle), le Prix du producteur français de télévision entend valoriser le métier de producteur indépendant et ainsi contribuer à mieux faire connaître ce maillon essentiel de la création télévisuelle.

 

Histoire d’en savoir plus sur les sociétés primées…

– Normaal (Primé dans la catégorie Animation)

Fondée en 2002 par l’auteur et réalisateur Alexis Lavillat, N O R M AA L animation est une société indépendante française spécialisée dans la production d’oeuvres d’animation.

La patte N O R M AA L, c’est produire des programmes différents qui s’exportent aux 4 coins des 5 continents.

Généralement axé sur la jeunesse, N O R M AA L choisit d’ouvrir au grand public le registre de l’animation avec ses séries de création N O R M AA L O R I G I N AA L et ses adaptations de chefs-d’oeuvre de la culture populaire N O R M AA L C L AA S S I C.

15 séries, près de 1500 épisodes, autant d’histoires originales et d’inventions graphiques, plus de 120 heures de programmes produites à ce jour, N O R M AA L met tout son talent à figurer parmi les leaders du secteur de l’animation.

 

 
– Illégitime Défense  (Prix du Producteur français de télévision dans la catégorie Documentaire)

Illégitime Défense produit des documentaires depuis une dizaine d’années. La curiosité qui anime l’équipe d’Illégitime Défense, nous amène à produire des films dans des genres aussi variés que l’histoire, l’art et la culture, la science, la société et la géopolitique. Chacun dans son style doit permettre au spectateur de décrypter une partie du monde, un pan de notre passé.

En 2010, Kadhafi notre meilleur ennemi, réalisé par Antoine Vitkine, est finalisé quelques semaines seulement avant les événements en Libye, et distribué dans plus de 60 pays dans lesquels il réalise des scores d’audience importants. Il remporte prix Export Procirep catégorie documentaire en 2011. C

En 2015, la société a produit des programmes avec des enjeux particuliers : Soldat, un documentaire réalisé par Philippe Pichon pour France 5, aborde les enjeux des militaires à l’aulne de la fracture géopolitique actuelle. Il a nécessité deux ans pour aboutir.

Au cœur des robots, est un documentaire transversal qui évolue dans l’univers technologique et scientifique tout en traitant de questions éthiques et sociétales. Réalisé pour Arte par Bruno Victor-Pujebet et écrit avec son co-auteur Marc Félix, il aborde en effet la place des robots humanoïdes dans notre présent et futur proche.

Enfin, Le Fabuleux destin d’Elisabeth Vigée Le Brun est un documentaire fiction, écrit par Jean-Frédéric Thibault et réalisé par Arnaud Xainte. Il présentait le défi de la reconstitution en costumes d’époque pour raconter la vie romanesque de madame Vigée Le Brun, un défi rélevé avec succès grâce à une collaboration avec la Réunion des Musée Nationaux-Grand Palais qui organisait en parallèle la plus grande rétrospective sur cette femme artiste, peintre de Marie-Antoinette

 

 
– Cinétévé (récompensé par le Prix du Producteur français de télévision 2015 dans la catégorie Fiction)

Cinétévé est une société de production audiovisuelle indépendante, active sur le marché depuis plus de 30 ans. Elle appartient à Fabienne Servan Schreiber, qui l’a fondée en 1982 et qui en assure la Présidence depuis cette date.

Cinétévé produit principalement des fictions TV, unitaires et séries, majoritairement destinées au prime time, des documentaires, concernant le plus souvent des sujets sociaux, politiques, culturels ou éducatifs, des recréations de spectacles vivants, des programmes destinés aux nouveaux medias, et de façon plus accessoire, des films de cinéma, longs-métrages documentaires et de fiction.

Cinétévé revendique cette possibilité de produire des programmes très diversifiés, tant en genre qu’en format qu’en modes de narration, et de s’intéresser à la fois à des films d’auteurs et à des programmes destinés à une audience plus large, pour la télévision ou pour le cinéma : elle y puise sa richesse et sa capacité de renouvellement

Les productions de Cinétévé sont régulièrement remarquées par la presse, leur audience, ou dans les festivals. On peut, entre autres, citer :


– La série
Les Témoins (6×52’), de Hervé Hadmar et Marc Herpoux a remporté une des meilleures audiences de France 2 en 2015 ; elle été sélectionné pour les international Emmy Awards et a valu un FIPA d’Or d’interprétation féminine à la comédienne principale Marie Dompnier

La série La vie devant elles (6×52’), écrite par Dan Franck et Stéphane Dottelonde et réalisée par Gabriel Aghion a à la fois réalisé une très bonne audience sur France 3 et reçu le prix de la meilleures série française décerné par le jury de la presse internationale du Festival Série Mania.


La fiction TV
Surveillance de Sébastien Grall d’après l’ouvrage Flic de supermarché de Régis Sérange, a reçu le Prix du Meilleur réalisateur pour Sébastien Grall au Festival de Luchon 2013.

Les Témoins (2015), série de 6×52’ a déjà été vendue dans plus de 10 territoires, dont le Royaume Uni, l’Australie, la Norvège…

 


Articles connexes
Le style Blue Spirit
 17 mars 2021