Le groupe Ymagis fait entrer le e-gaming dans les salles de cinéma (WebTV Christophe Lacroix, Satis/Screen4All 2017)

À l’origine des premières projections numériques en France, Christophe Lacroix a effectué toute sa carrière professionnelle dans l’industrie du cinéma. Il y a dix ans, il s’associait à Jean Mizrahi pour donner naissance au Groupe Ymagis. En octobre, il a cédé son siège de directeur d’Ymagis Éclair à Pascal Mogavero pour prendre les rênes d’Ymagis Lab, un incubateur qui accompagnera des idées jusqu'à leur phase industrielle afin qu’elles puissent être reprises, soit au sein d’Éclair, soit au sein de CinemaNext, et être commercialisées à des ayants droit ou à des exploitants de cinéma »
video

 

L’un des premiers sujets auxquels s’est attelé Ymagis Lab est le e-gaming… »Un secteur clairement appelé à se développer », comme le souligne Christophe Lacroix qui propose aux joueurs de quitter « les gymnases ou salles de fête pour les salles de cinéma …évidemment plus confortables ! », Avec en outre, l’opportunité d’une retansmission commentée sur le web.

Une première phase d’expérimentation ou « Proof Of Concept » (POC) a rassemblé « sans publicité, quelque 40 000 spectateurs » hors salle, un chiffre encourageant. « Le concept est proof, maintenant il faut le faire passer dans un mode industriel ! … Ce qui suppose deux choses »… Une piste ? « Il faut voir un peu plus loin que l’Hexagone… » !

Rappelons ici que les activités du groupe Ymagis, dont le siège est à Paris, sont structurées autour de trois entités principales : CinemaNext (services aux exploitants cinématographiques), Éclair (services de contenus) et Ymagis (VPF et services financiers). La société compte près de 700 collaborateurs à plein temps et des bureaux permanents établis dans plus de vingt pays.

 

INTÉGRALITÉ DE L’INTERVIEW À DÉCOUVRIR EN VIDÉO…