Le Satis 2017 en matière de tournage
: le retour des marques « cinema » (Partie 1)

Pari réussi pour la première édition du SATIS SCREEN4ALL aux Docks de Paris de La Plaine Saint Denis, en Novembre dernier. Il s’agissait de la première édition depuis la reprise du SATIS (Salon des Technologies des Images et du Son) par Génération Numérique. 8207 visiteurs (Plus de 12000 visiteurs cumulés) ont parcouru les 3 Halls des Docks de Paris investis pour cette édition...
CRSATIS2017TournageMain12.002.jpeg

 

 

Ce compte-rendu reprend les nouveautés produits, les innovations présentés par les exposants. Le salon regroupe des marques en nom propre, des revendeurs, distributeurs, des prestataires de services, éditeurs… 
Le compte rendu est divisé en trois grandes catégories Tournage, Post production et Diffusion. Vous y retrouverez des marques en nom propre, des revendeurs, distributeurs. Certains distributeurs sont présents sur plusieurs secteurs mais nous avons choisi de le positionner sur le secteur le plus représentatif par rapport à ce qu’il présentait sur le salon. Dans ce compte-rendu, quelques exposants « audio » en sachant que vous trouverez un autre article dédié à l’audio.

 

La partie tournage est un secteur important sur le salon avec cette année le retour de marques « cinéma ». Les visiteurs restent friands de nouveautés sur les caméras, lumière, accessoires divers et variés.

 

BEBOB

Bebob présentait sa gamme de batteries traditionnelles, des batteries haute qualité entièrement « made in germany ». La nouveauté produit de la marque c’est le cube : un bloc énergie 1 200 watts lithium ion d’un poids de 8 kg, délivrant du 12 V, du 24 V et du 48 V, principalement pensé pour l’éclairage. Le Skypanel Arri, qui connaît un beau succès actuellement, peut être alimenté à pleine puissance par le cube. Un Skypanel s60 peut être alimenté pendant trois heures à pleine puissance.

 

BROADCASTOR

Distributeur via un réseau de revendeurs et de loueurs, mais aussi directement par l’intermédiaire de son site Internet, Broadcastor mettait en lumière les éclairages Lupo Light, avec notamment le Fresnel Led Dayled 2000.

L’audio n’était pas en reste avec les mixettes du fabricant américain Beachtek qui viennent compléter caméscopes et DSLR. Pour ces mêmes outils de prise de vue, la gamme d’accessoires Zacuto (viseurs électroniques, poignées, rigs et cages…) était configurée de façon à ce que ces derniers puissent être pris en mains par les visiteurs du Satis.

 

CARTONI

Créée en 2003 Cartoni France importe et représente de nombreuses marques et accessoires de tournage.
 Parmi les produits phares du Satis, les équipes de Régis Prosper mettaient l’accent sur une nouvelle gamme de convertisseurs Atomos, mais aussi la version 19” du moniteur Sumo, qui est maintenant également commercialisé sans enregistreur SSD incorporé. Dans cette configuration plus low-cost, son prix passe à 1 990 euros HT au lieu des 2 490 euros HT du modèle avec enregistreur. 
Le fabricant de batteries à montures Hawk-Woods était aussi à la fête avec la présentation de sa nouvelle série de batteries compactes qui disposent d’une taille 50 % plus réduite qu’une unité traditionnelle (tout en gardant la même puissance). Intéressante pour les drones et les stabilisateurs, cette nouvelle caractéristique est aussi idéale pour le transport en avion des batteries qui sont devenues interdites en soute, mais autorisées en cabine.

Cartoni distribue pour la première fois la marque Tilta. Les cages pour appareils photo/vidéo sont équipées de poignets en bois pourvus de déclencheurs s’adaptant aux différents boîtiers. 
La Lumière Practilite 602 LED de chez Kinotehnik font leur apparition chez Cartoni. Il s’agit d’un mini-fresnel focalisable pouvant travailler dans différentes températures de couleurs allant de 3 000 à 6 000 K. Le projecteur est alimenté par batterie ou sur secteur, et il est pilotable par smartphone via une application gratuite.
Enfin, parmi les très nombreux produits présentés sur le stand, notons le stabilisateur Arri Trinity (vendu ou loué par la filiale de Cartoni, Planning Camera) avec la présence de son inventeur allemand, Curt O. Schaller. Ce dernier proposait des démonstrations et des essais aux opérateurs présents sur le Satis.

 

CENTRAL VIDEO

Du côté du distributeur de Champigny-sur-Marne, on avait choisi de vanter les mérites de la grue télescopique X-jIb. La machinerie sud-coréenne, très compacte pour une grue de 5,2 mètres de longueur, tient dans une mallette (qui pèse son poids tout de même). Elle peut recevoir une caméra de 12 kg. La grue est commercialisée 6 879 euros HT.

La gamme d’optiques Tokina s’agrandit avec l’arrivée de deux nouveaux modèles, un 18 et un 25 mm. De plus, on pouvait aussi découvrir une monture 20 mm spéciale drone.

En ce qui concerne les batteries, la marque IDX propose dorénavant des unités « dockables » (toujours à monture en V). Il devient donc possible d’agréger plusieurs unités afin d’augmenter la durée d’autonomie d’une caméra, d’un moniteur vidéo ou d’un éclairage. Pour ces modèles, un chargeur à huit batteries est disponible.

 

COMLINE

Comline a débuté il y a 25 ans par la distribution de produits Apple dans le domaine du graphisme, en intégrant à son offre au fil des années des produits vidéo, avec AJA notamment. Le grand stand de Comline au Satis accueillait ses divers fournisseurs. Comline revendique son statut de véritable distributeur, fournissant marketing, stock, locaux, commerciaux et technique.

LaCie mettait en avant les nouveaux 2big, et les Rugged. Sur le 2big Dock Thunderbolt 3, LaCie intègre un dock USB 3.0, deux lecteurs SD et Compact Flash à l’avant du boîtier, ainsi qu’un port DisplayPort à l’arrière. Ils sont équipés de disques Seagate IronWolf Pro garantis cinq ans.

RAYZR 7 propose des éclairages Led avec un excellent rapport qualité/prix et des performances de haut niveau.

 

DATAVIDEO

Datavideo exposait de nombreux produits sur son stand. Notamment les petites solutions de production audiovisuelle dont fait partie le SE-650, un mélangeur compact à quatre entrées : deux HD-SDI et deux HDMI ; la force du SE-500HD, autre modèle de cette gamme, c’est de pouvoir mélanger différentes sources avec différentes résolutions et trames (mélange de GoPro et autres caméras) sans convertisseurs. Dans la gamme des produits HDBaseT, le HS-1600T est un studio portable (le premier au monde), il intègre un contrôleur PTZ et un mélangeur quatre canaux avec intégration de la sortie en streaming.

 

DREAMWALL

Créateur de décors 3D avec le système Unrearl Engine, la structure belge mettait en avant ses nombreuses participations à des productions françaises.

La création du générique d’Envoyé Spécial, qui se comporte comme une sorte de drone virtuel qui survole Paris est, par exemple, signé Dreamwall. Mais l’outil vedette mis en lumière par la société était assurément la solution de plateaux virtuels broadcast, Zero Density (primée lors du dernier IBC). En effet, le système, qui est dorénavant distribué Dreamwall, intègre des fonctionnalités et dispose de particularités très intéressantes. L’outil a abandonné le traitement sous forme de couches, contrairement à la plupart des studios virtuels existants. Le présentateur, qui est le seul élément réel sur le plateau, est considéré par Zero Density comme un élément en 3D. Tout ce qui va se passer sur le studio virtuel va donc également influer sur le présentateur. On peut, par exemple, changer la lumière virtuelle, et automatiquement l’effet se répercutera sur le présentateur. Les ombres sur les objets virtuels sont également optimisées, de même que les reflets.

Il est possible d’intégrer en temps réel les images sur un plateau à fond vert avec des caméras en mouvement. 
En complément de Zero Density, Virtual Duplex permet de simuler la présence physique d’une personne sur un plateau, aux côtés du présentateur, alors qu’en réalité, elle se trouve sur un fond vert à des kilomètres de là.

 

ECLALUX

Basée sur les leds à phosphore déporté, la série Pipeline de la marque danoise BBS Lighting (Eclalux) se décline en plusieurs variantes. Les Pipeline Reporter sont deux tubes légers qui se fixent sur pieds de table ou sur bras magique et transportables dans une petite valise. Un tube de 30 cm (1’) fournit 1 000 lumens avec un rendu des couleurs TLCI indiqué supérieur à 95. Sur la même base de tube, BBS décline en quatre longueurs (de 30 cm à 1,20 m) les Pipeline Raw, graduables et pilotables par DMX. Eclalux distribue aussi la gamme Lighting de Arri, dont la série des Skypanel qui s’enrichit du très grand Skypanel S360C. Eclalux propose aussi la gamme Dedolight où l’on trouve des minettes de reportage, des panneaux et des projecteurs focalisables.

 

EMIT

Exposé sur le stand EMIT, le système HF Arri transmet un signal vidéo HD avec une faible latence (moins de 1 ms) jusqu’à environ 600 m. Un émetteur WVT1 peut être appairé à quatre récepteurs WVR1. En plus de l’image, le système transmet deux canaux audio, le time-code et le Rec flag. Le WVT1 est identique au module HF de l’Alexa SXT W. Les connectiques sont protégées et renforcées car dans la pratique, on constate que les pannes des systèmes sans fil proviennent très souvent d’une prise BNC fragilisée ou d’une fixation antenne abîmée, salie, détériorée par une manipulation malhabile.

Cmotion (Emit) finalise sa nouvelle gamme cPro qui comprend la télécommande HF cPro Hand Unit, le moteur à module HF intégré et l’interface cPro Camin. L’ensemble est compatible avec les moteurs cForce. L’intégration du transmetteur HF dans le moteur cPro accélère la mise en œuvre, simplifie le câblage et réduit les risques de dysfonctionnement. Le système cPro reprend le protocole Lbus de chaînage dans les environnements Cmotion et Arri. L’ergonomie de la commande a été soignée, en particulier l’angle de la poignée qui maintient la main dans l’axe du bras pour minimiser la fatigue. L’imposante molette a été dessinée pour tenir bien en main, garantir une grande précision de mouvement avec des repères très lisibles. Six boutons utilisateur (de couleur jaune) sont configurables. La molette de configuration peut actionner un quatrième axe. Notons encore la possibilité d’afficher des données renvoyées par l’objectif. De son côté, le boîtier Camin (caméra interface) permet de commander des moteurs filaires. Il intègre aussi le protocole EF pour commander l’ouverture et le point sur les caméras utilisant des objectifs Canon EF.

 

EUROLIGHT SYSTEM

Un des avantages des diodes électroluminescentes (leds), c’est la petite taille des sources. Les constructeurs rivalisent d’idées pour proposer des rubans, des panneaux dans des tailles très diverses. Les panneaux souples et flexibles sont maintenant courants. Eurolight System importe la marque allemande Carpetlight et faisait la démonstration de la souplesse et de la solidité en faisant un nœud avec un panneau allumé. Les Carpetlight sont disponibles en différentes tailles (du Carpetino au CL84), graduables, compatibles DMX, et la température de couleur est réglable. Autre choix, la gamme Intellitech FlexLite de petits panneaux souples, légers, bi-color, proposés en trois puissances électriques, 40, 80 et 160 W. Nouveauté chez Thelight, les Mini Power 1 et 2 élargissent la série des Velvet et sont étanches aux projections (IP54). On remarquait aussi les fresnels Rayzr 7300 et 200 en version lumière du jour ou réglables 3 200/5 600.

 

EUROSATCOM

Eurosatcom est spécialisé en conseil aux opérateurs en liaisons satellites ou intégrateurs et leur fournit des équipements de transmission de hautes performances. Il s’agit de block-up-converter en bande X et Ka de Acorde (Espagne), en bande C et Ku du canadien IRT Technologies, des systèmes de distribution des signaux de l’allemand Novotronik ou encore des antennes Alpha-Satcom.

 

K5600

Nouvelle gamme Joker 2 pour K5600 qui reste fidèle à la qualité de la lumière et à la puissance des lampes HMI. Les Joker 2400, 800 et 1600 se distinguent par un nouvel amorceur enfichable qui assure une maintenance plus rapide, une bague filetée pour faciliter le changement de lampe ou de globe, un nouveau système de serrage supportant les grandes boîtes à lumière. Le pied de lyre est à trois positions, dont une à 45 ° pour l’utilisation des Joker 2 avec boîte à lumière. Les ballasts comportent un transmetteur HF pour le contrôle sans fil DMX (protocole CRMX). Le rendement lumineux a été amélioré de 25 % grâce au travail sur le réflecteur.

K5600 s’intéresse aussi aux dels avec One Stop Supply qui distribue des produits comme les kits Boa Flex Ruby Light, conçu en France. Ce sont des rubans de leds exibles, aimantés, munis d’attaches velcro, bicolores et graduables. S’ajoutent les minettes et les fresnels Yegrin, les accessoires DopChoice.

 

LCA LIGHTS

LCA Lights est un distributeur du Royaume-Uni qui a ouvert, au moment du Satis, une antenne pour la France. Le stand présentait différents matériels d’éclairage, dont les très beaux Cineo Lighting. Le LiteMat est un panneau de leds fin et léger, disponible en différentes tailles et en bi-couleurs. Le RedBack de Hudson Spider est un étonnant système à huit bras articulés qui forment un projecteur parabolique « araignée ». Replié, il se range facilement. Il est graduable, réglable de 2 900 à 6 300 K et pilotable en DMX.

 

MANIETO

Gilles Cousin, réalisateur expérimenté, a voulu concevoir une machine de ralenti qui corresponde à sa pratique du direct. Il a convaincu Jean-Charles Despres, dirigeant de Datanaute, intégrateur sarthois de connexion Internet temporaire, satellite, 4G, fibre optique, wi-fi , et de Fabien Péan, ingénieur. Le résultat, c’est Manieto, un serveur de ralenti qui se raccorde à un car-régie et offre toutes les fonctionnalités attendues. Basé sur un PC enrichi d’une grosse carte vidéo et de SSD, le Manieto enregistre quatre canaux avec 48 h de capacité. « Nous sommes partis de ce que fait un serveur de ralenti : l’enregistrement en continu, la lecture des ralentis, le montage », explique Gilles Cousin. De plus, il a cherché à ajouter des fonctionnalités qu’il avait du mal à trouver sur les machines existantes : ralenti immédiatement commutable dans le flux du direct, possibilité d’ajouter aux ralentis des mots- clés, (nom d’un joueur, événement, etc) et de les rendre accessibles par une touche (effet de transition, incrustation d’un log). De plus, il est possible d’encoder un flux en parallèle au direct pour diffusion Internet. Le Manieto est livré soit en valise soit en boîtier rackable à un prix accessible.

 

NAGRA

Nagra est présent sur trois marchés de l’audio, la haute délité de prestige, la sécurité et, celui qui nous intéresse plus particulièrement, le broadcast.

Proposé depuis trois ans, le Nagra Seven est un véritable « couteau suisse ». Remplaçant de l’Ares-C (sur le terrain depuis 1995), cet enregistreur portable de nouvelle génération permet l’enregistrement, le montage et le transfert des sons.

Développé en collaboration avec les principaux acteurs (Radio France, Europe 1, RTL…) c’est l’outil de reportage pour le journaliste par excellence. Commercialisé entre 3 000 et 5 000 euros, il enregistre sur deux cartes SD (une externe et une seconde interne pouvant être changée). L’enregistrement peut se faire en interne, avec une sauvegarde automatique sur la carte externe pour la livrer directement à la production ou à la radio. Le Seven enregistre deux canaux en 24 bits 192 kHz, et propose des options: wi-fi, 4G, VoIP (Voice over Internet Protocol). Il peut également être utilisé pour la captation d’ambiance, de musique, ou pour les films animaliers avec un couple par exemple. À la place des outils 4G on peut choisir l’option timecode pour le tournage. Une future évolution va apporter le port AES 42 pour la gestion plus aisée des micros numériques sur les tournages et les enregistrements musicaux.

 

OBJECTIF BASTILLE

Vendeurs de solutions, la spécialité première d’Objectif Bastille est la vente d’unités de tournage, de caméras, d’optiques, d’éclairage et d’accessoires. L’enseigne accompagne ses clients dès l’origine de leurs projets.

Le Ronin 2 de DJI était à l’honneur. Polyvalent, il accepte aussi bien les caméras légères ou plus conséquentes, de l’alpha 7S à la C300 MKII ou aux caméras Red ou Alexa mini.
 Pendant un moment disparue avec l’augmentation de sensibilité des caméras, la lumière a su s’adapter aux demandes, avec des panneaux Led de petites tailles qui rentrent dans les sacs de voyage. Objectif Bastille mettait en avant les panneaux Led exibles des marques Cineroid et Fomex.

 

PhotoCineRent

Chez PhotoCineRent, le visiteur pouvait découvrir la nouvelle Vision Research Phantom VEO 4K-S, caméra hautes vitesses sur cartes C-Fast 2. Une configuration de tournage multicaméra en qualité grand capteur – pour des concerts ou la mode – mettait en œuvre une Alexa Mini, équipée d’un zoom Cooke 35 – 140, avec un boîtier interface Camin Broadcast Cmotion entre les commandes de zoom & point et les moteurs Arri. Les gammes d’optiques proposées sont variées, Zeiss Master Anamorphic, Leica Summilux C, jusqu’aux Hanse Inno Celere HS qui restituent le rendu image des Zeiss HS.

 

* La suite de cet article est disponible ici

 

Pour retrouver les conférences du SATIS 2017 : www.satis-expo.com

 

 

** Extrait du Dossier Compte-Rendu SATIS 2017 paru pour la première fois dans Mediakwest #25, p. 32-58. Abonnez-vous à Mediakwest (5 numéros/an + 1 Hors-Série « Guide du tournage ») pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.


Articles connexes









Du Nagra 4S au Cantar
 25 octobre 2021