Ayahuasca, l’expérience VR au firmament (Web TV SATIS Rodolphe Chabrier)

Président de Mac Guff au sein de Small, plus spécialisé VR, AR et technologies immersives, Rodolphe Chabrier, véritable passionné d’images, a supervisé le projet Ayahuasca (Kosmik Journey) de Jan Kounen. Il était l’invité d’une keynote sur le salon Satis à ce propos et est venu également sur le plateau de la Web TV Satis pour nous révéler les dessous de l’expérience technico/chamanique fabriqué en 6 dof qui repousse toutes les limites de la technique et de l'artistique…
video

 

« C’est un projet qui nous a demandé quelques mois de fabrication ! Il est terminé depuis un petit moment maintenant et tourne principalement dans les festivals de manière mondiale. Il sera sur des plateformes qui peuvent offrir des expériences VR dans les casques haut de gamme dans les jours qui viennent. »

 

C’est un projet qui a une spécificité. Il a une certaine valeur ajoutée technologique…

« Nous sommes à une période maintenant où c’est comme si l’on revenait trente ans en arrière… quand nous avions commencé Mac Guff où nous faisions des images de synthèse avec des moyens raisonnables. La technologie était en train de se fabriquer, tout changeait… Cela redevient le cas aujourd’hui avec la VR et l’AR. Même si nous avons l’impression que c’est une technologie totalement maîtrisée, ce n’est pas le cas du tout. Tout change tout le temps, la puissance des processeurs, la technique de tracking, les modes de diffusion, les résolutions, l’optique etc… Nous sommes donc en train d’expérimenter un maximum de choses ! Et dans Ayahuasca (Kosmik Journey), nous avons dû développer des dispositifs particuliers, surtout visuels. Nous poussons jusqu’au dernier retranchement au niveau visuel ce que nous pouvons faire de par le sujet. Cette pièce de VR réalisée par Jan Kounen que je connais depuis 30 ans avec qui nous avons déjà fait des films qui parlent du sujet, c’est de raconter ce qu’est une transe chamanique quand les indiens Shipibo ou ceux qui essayent, prennent de l’ayahuasca et vont rentrer à l’intérieur d’un nouveau monde, le monde des morts qui est parfaitement réaliste avec ces règles et qui totalement indescriptible. C’est pourtant ce qu’on a essayé de faire avec un casque VR car pour la première fois, nous pouvons mettre les gens dans une immersion très grande, bien plus grande que le cinéma ! »

 

Pour Rodolphe Chabrier, il ne s’agit plus de fabriquer des images mais bien de véritablement fabriquer des mondes !

Pour prendre de l’ayahuasca ou bien entrer dans le monde immersif, enthousiaste et optimiste de Rodolphe Chabrier, pour connaître son point de vue sur l’avenir des marchés de la VR, de l’AR et des moteurs 3D en temps réel… visionnez l’intégralité de son interview vidéo !


Articles connexes