NAB 2019 : Du neuf en matière de tournage

Le plus grand salon dédié aux industries broadcast, cinéma et nouveau média est un bon indicateur des bouleversements à venir. Retour sur les nouveautés recueillies en termes de tournage chez Nikon, Panasonic, Sony, Canon, Vision Research, Marshall Camera, Blackmagic Design, Datavideo et Filmic Pro.
01_1_Sony_DSC03996.jpg

 

NIKON

En plus de leurs fonctions pour la capture de contenus vidéo, les appareils Nikon Z offrent de nombreuses fonctions qui améliorent les workflows et permettent une meilleure maîtrise du processus créatif lors de la postproduction : sortie en HDMI 10 bits, N-Log, Time Code et Focus Peaking. Le fabricant développe actuellement une LUT pour l’enregistrement N-Log, et prépare la prise en charge du format vidéo 12 bits ProRes Raw.

Le codec ProRes Raw propose « 68 milliards de couleurs » dans la palette des cinéastes, leur offrant ainsi plus de possibilités d’expression, des dégradés plus lisses et plus de flexibilité pour l’étalonnage. Une première dans un appareil photo plein format sans miroir dans cette gamme de prix. Ce format sera disponible pour les appareils Nikon Z6 et Z7, grâce à l’enregistreur 4K HDR Atomos Ninja V avec écran de cinq pouces.

 

PANASONIC

Panasonic Business fête le dixième anniversaire de sa gamme de caméras PTZ. Celle-ci propose une dizaine de caméras et continue à s’étoffer avec la PTZ AW-HE42 et un prototype, l’AW-UE4, une caméra PTZ ultra compacte pour les petites salles. AW-HE42 est une caméra HD PTZ full HD 1080p avec une interface 3G-SDI/HDMI/IP. Par rapport aux modèles PTZ antérieurs, cette caméra bénéficie d’optimisations de stabilisation de connectivité.

La HE42 bénéficie aussi d’améliorations optiques avec un angle de vision de 65,1 degrés et un zoom optique 20x complété d’un zoom numérique intelligent 30x. Elle embarque aussi un stabilisateur d’image optique. Dotée d’un capteur Mos FHD de type 1 / 2,3, la HE42 est compatible NDI | HX et possède un genlock pour la production de directs. Disponible en version noir et blanc, elle devrait être disponible en juin 2019 à un prix inférieur à 5 000 dollars.

Par ailleurs, sur le stand Panasonic on pouvait aussi découvrir la nouvelle PTZ AW-UE150 4K/HD présentée en binôme avec la solution logicielle Tecnopoint Tuning qui pilote des systèmes de colonnes télescopiques Totem, des systèmes Dolly ou des systèmes de plafonds ou sols motorisés. Cette association offre de nouvelles opportunités de production et de création. Grâce au support Free D de l’UE150 (pour l’intégration dans des systèmes virtuels), la caméra suivra le mouvement du sujet en étant fixée sur un système Tecnopoint avec, notamment, une synchronisation en direct de l’affichage d’un objet ou d’une scène AR proposée par la technologie Brainstorm. Le Capteur Mos 1 pouce de la AW-UE150 offre une sortie vidéo 4K/UHD 60p ; la caméra dispose d’un grand angle de vision de 75,1 degrés et d’un zoom optique 20x. Elle prend en charge des sorties 12G-SDI, HDMI, fibre optique et IP.

Panasonic a également annoncé le lancement du workflow P2 Cast sur AWS, ainsi que le développement d’une nouvelle caméra P2 4K exposée en vitrine dans une version beta. Par ailleurs, l’essai sur P2 Cast/AWS est déjà en cours avec Edius Cloud (Grass Valley) et le service est en préparation pour un prochain déploiement. Ces nouveautés P2 devraient voir le jour d’ici la fin 2019.

Panasonic a aussi annoncé l’ouverture à l’encodage MXF et aux cartes MicroP2 de son nouveau caméscope de poing AG-CX350 – un caméscope à objectifs fixes 4K 10 bits au capteur 15M 1.0 pouce – présenté comme le plus léger et le plus sensible de sa catégorie et sorti au début de l’année.

Enfin, sur le NAB, le constructeur a présenté une nouvelle version de son système de production virtuelle multi-caméras ROI (Region of Interest) avec sa caméra 8K AK-SHB800GJ, révélé lors de l’IBC 2018. Ce nouveau système, dont le lancement est prévu pour juillet 2019, se présente sous la forme d’un boîtier compact muni d’une monture EF. Son capteur CMOS est à même de produire une image grand angle 8K et le système peut recadrer, pivoter, incliner ou encore agrandir jusqu’à quatre flux vidéo HD distincts.

 

SONY

Les caméras Sony XDCAM PXW-FS7 et PXW-FS7 II sont optimisées pour la production de news grâce au nouveau kit de montage CBK-FS7BK de type ENG et au LA-EB1 ; un adaptateur d’objectif B4 pour monture E. Le kit de montage offre une expérience de type ENG, tandis que l’adaptateur LA-EB1 permet d’obtenir une grande profondeur de champ avec le rapport de zoom élevé nécessaire à la production de news traditionnelles. Le kit de montage comprend également une unité d’extension avec un slot pour récepteur audio sans fil et une capacité sans fil intégrée, ce qui permet un fonctionnement réseau avancé pour le broadcast.

Compacts et légers, les nouveaux microphones sans fil de la série UWP-D sont dotés d’une fonction « NFC SYNC » qui offre un réglage de fréquence simple et rapide entre l’émetteur et le récepteur. Ils proposent une nouvelle interface audio numérique utilisant la griffe porte-accessoires multi-interface (MI shoe). Ce nouveau système de microphones permet par ailleurs un enregistrement audio numérique direct et fournit une qualité sonore avec peu de bruit, en ignorant les processus A/N et N/A, en association avec un nouvel adaptateur pour griffe porte-accessoires multi-interface SMAD-P5 et les caméras XDCAM PXW-Z280 et PXW-Z190 de Sony.

Les caméras PXW-Z280 et PXW-Z190 de Sony améliorent leurs capacités avec une nouvelle mise à jour du firmware 3.0, qui comprend le transfert de fichiers sans fil grâce à la connexion Dual Link, le transfert de fichiers sans utilisation d’une application mobile. Elles prennent également en charge la griffe porte-accessoires multi-interface (MI shoe) avec interface audio numérique pour permettre un son d’une qualité supérieure et une utilisation plus conviviale avec la nouvelle série de microphones sans fil UWP-D.

La nouvelle caméra Pan/Tilt/Zoom (PTZ) 4K de Sony, la BRC-X400, est parfaite pour créer du contenu à moindre coût, notamment pour les applications de broadcast et l’enregistrement dans de grandes salles. La caméra prend en charge la technologie IP et est équipée du mode NDI|HX, avec une licence optionnelle. Elle peut également être utilisée avec REA-C1000, la première technologie d’analyse de la vidéo basée sur l’IA créée par Sony.

La caméra HXR-MC88 permet de produire du contenu HD de qualité professionnelle avec un excellent rapport qualité/prix, afin de répondre à la demande croissante de contenus vidéo dans différents secteurs, parmi lesquels l’enseignement, les entreprises et l’administration. Grâce à son capteur CMOS Exmor RS 14,2 mégapixels de type 1.0, les utilisateurs peuvent capturer des images de haute qualité avec moins de bruit, par faible ou forte luminosité. La caméra est également dotée d’un système de mise au point automatique hybride rapide pour une capture fluide du contenu. Parmi ses autres points forts figurent les filtres à densité neutre intégrés et le zoom optique 12x, qui peut être augmenté à 24x avec « Clear Image Zoom », et un zoom 48x avec le multiplicateur de focale numérique de Sony.

Sony a présenté la dernière-née de sa famille de caméras systèmes live 4K HDC, la HDC-5500, une nouvelle caméra live multi-format capable de produire une sortie de signal 4K directe en 12G-SDI. Elle est équipée du premier obturateur global 2/3 pouce 4K au monde avec trois capteurs CMOS. En l’associant à la nouvelle unité de commande pour caméra (CCU) HDCU-5500, elle permet une transmission à ultra-haut débit binaire (UHB) diffusant simultanément deux canaux de signaux 4K sans processeur de bande de base. Cette nouvelle CCU half-rack est dotée d’interfaces 12G-SDI, 4K et IP, et prend en charge les normes SMPTE ST 2110 et NMOS IS-04/05 grâce à du matériel. Cette nouvelle caméra système HDC-5500 répond aux demandes du secteur en termes de production live 4K, HDR, HFR, IP et sans fil, et offre aux diffuseurs un moyen flexible et rentable d’améliorer leurs systèmes actuels.

La version 3.0 du firmware de la Venice a récemment ajouté deux nouveaux modes de l’imageur : 5,7K 16:9 et 6K (pleine largeur) 2.39:1, ainsi que le format X-OCN XT et la fonction d’enregistrement sur mémoire cache. Elle permet également d’utiliser le nouveau système d’extension (CBK-3610XS) portable et léger développé par Sony en coopération avec Lightstorm Entertainment de James Cameron pour tourner la suite d’Avatar. Ce système permet de séparer le boîtier de caméra Venice du bloc capteur à l’aide d’un câble. Par ailleurs, la version 4.0 du firmware, récemment annoncée, offrira des capacités d’enregistrement HFR (High Frame Rate) pour du contenu 4K 120 ips et 6K 60 ips avec une licence optionnelle. La version 4.0 du firmware devrait être disponible en juin. Venice a été utilisée pour la photographie principale de Bad Boys 3 avec Will Smith et Martin Lawrence et de Pierre Lapin 2, qui sortira en 2020… Deux films Sony Pictures.

Par ailleurs, sur le NAB, NewTek a annoncé une collaboration avec Sony… À la demande d’un marché, les deux marques ont collaboré étroitement afin d’ajouter la capacité NDI|HX à la toute dernière caméra Sony BRC-X400, premier modèle PTZ 4K sur IP de la marque, caractérisé par une qualité d’image 4K30 p, un puissant zoom 80x en mode full HD avec Clear Image Zoom et Tele Convert. À ces spécifications, s’ajoute la prise en charge d’une large gamme de protocoles de contrôle de caméra, dont les normes 700 Protocol, CGI et Visca/Visca sur IP. Ce modèle de caméra, doté de fonctionnalités de diffusion telles que des lampes tally et des signaux genlock, garantit la mise en œuvre de la production en direct avec une grande efficacité grâce à ses contrôles d’alimentation, de sortie image et de caméra regroupés dans un câble Ethernet unique.

 

CANON

Cette année, Canon complète sa ligne de produits avec trois caméscopes de poing 4K compacts qui délivrent notamment des images full HD à la qualité augmentée : les XA 40, XA 50 et XA 55.

« Pour proposer ces petites caméras aux fonctionnalités puissantes, nous avons agrégé nos savoir-faire en matière d’optique et de capteurs, avec notre processeur Digit DV6 que l’on retrouve dans la F 705… Ces nouveaux caméscopes de la gamme X offrent des fonctionnalités réservées jusqu’à présent aux outils de captation haut de gamme », explique Vincent Heligon, responsable du réseau de distribution vidéo professionnelle et broadcast chez Canon France.

La XA 40 affiche un format compact avec un boîtier qui ne pèse que 730 grammes. Grâce à son capteur CMos UHD 4K UHD de type 1/2,3 pouces, elle pourra produire des images UHD MP4 150 Mbps à 25P et en full HD 35 Mbps/17 Mbps à 50P/25P et un ralenti jusqu’à 1 200x. Son zoom optique 20x, dont la plage de focales débute à 29,3 mm, son stabilisateur d’image sur cinq axes et son mode infrarouge pour capter des images en conditions de lumière ambiante très faible, en font un allié des conditions de tournage critiques.

Les XA55/XA50 sont quant à eux des caméscopes UHD 4K dotés d’un capteur de type 1.0, d’un autofocus AF CMos à double pixel et d’un zoom optique 15x (plage focale plage de focales de 25,5 à 382,5 mm). La version XA55 bénéficie en plus du connecteur de sortie 3G-SDI.

Prix public de la XA 40 : 1 450,00 € HT
Prix public de la XA 50 : 1 850 € HT (fin juin)
Prix public de la XA 55 : 2 270 € HT

Canon a aussi annoncé des upgrades firmwares orientés streaming pour la XF 705, la première caméra HEVC du marché et la XF 405.

 

VISION RESEARCH

Compacte et accessoirisable, la nouvelle Phantom est dotée d’un capteur 4 millions de pixels. Elle se décline en plusieurs modèles, dont le modèle S qui est pourvu de sorties SDI, HDMI et d’un logement pour cartes CFast. Elle gère le format Cine Raw et peut capturer jusqu’à 1 100 im/s en plein format (4 Mpx – 2 560 x 1 600 px) et 2100 i/s en 1 920 x 1 080. Elle accepte les montures Nikon, PL, C et Canon EF et possède une alimentation 12 V par batteries.

 

MARSHALL CAMÉRA

La caméra POV full HD ultra compacte CV 503 a été conçue pour le streaming live avec des objectifs interchangeables monture M12-sortie 3G SDI ou HDMI. Développée autour d’un capteur 1/2,86 pouces 2,5 mégapixels de nouvelle génération (20 % plus grand que pour la CV 502, modèle précédent), la CV503 peut produire des images 1 920 x 1 080p à 60/59/50 fps et entrelacées de 1 920 x 1 080i à 59,94/50 fps. Elle dispose d’une sortie BNC (3G/HDSDI) et d’une connexion d’entrée/sortie verrouillable pour l’alimentation, d’un contrôle et d’une entrée audio stéréo (intégrée à la sortie 3G-SDI). Ses commandes de réglage à distance sont transmises via une manette de menu RS485 (Visca) ou OSD sur un câble épanoui de verrouillage.

Marshall avait, sur IBC 2018, dévoilé la caméra 4K CV420-CS. Celle-ci, construite autour d’un capteur 1 pouce de 12,4 mégapixels et pouvant délivrer des images jusqu’à 4 096 x 2 160p à 60 fps vient de bénéficier d’un upgrade firmware qui la rend compatible HDR.

Son format de monture d’objectif CS/C flexible l’ouvre à une large gamme d’objectifs avec une capacité de plug-in DC Iris automatique ; elle dispose d’une prise 12G (BNC) et d’une sortie HDMI 2.0 simultanée.

 

BLACKMAGIC DESIGN

Avec un design électronique optimisé, un capteur Super 35 4.6K HDR, une plage dynamique de 15 diaphragmes, des fréquences d’images jusqu’à 300 i/s en 1 080 HD, le Blackmagic Raw en mode Film et Extended video, l’Ursa Mini Pro 4.6K G2 nouvelle génération dispose d’un potentiel de captation inégalé au regard de sa taille… Le codec Blackmagic Raw offrira à ses utilisateurs des images optimisées, mais aussi une prise en charge étendue des métadonnées, ainsi qu’un traitement ultra amélioré de l’accélération GPU et CPU. L’Ursa Mini Pro 4.6K G2 utilise également la colorimétrie Blackmagic Design de quatrième génération. Cette caméra dispose d’une sensibilité jusqu’à 3 200 Iso et elle est livrée en série avec une monture PL. Prix public : 5 000 €.

Blackmagic Design annonce la nouvelle Blackmagic Pocket Camera Battery Grip, une poignée de caméra conçue pour la Blackmagic Pocket Cinema Camera 4K qui peut accueillir deux batteries série L pour filmer pendant plus de deux heures sans discontinuité. Elle est composée de fibre de carbone et dotée de poignées antidérapantes ainsi que d’un plateau coulissant pour insérer deux batteries série L.

 

DATAVIDEO

Après la rafale d’annonces de l’ISE, de nouvelles sorties produits semblaient improbables de la part de Datavideo… La société a pourtant dévoilé entre autres une nouvelle solution intercom, une nouvelle caméra HD…

La nouvelle unité intercom Datavideo ITC-300 a été développée pour les écosystèmes communication IP. Avec son câblage CAT5E standard et l’interfaçage TCP/IP, elle est opérationnelle avec des longueurs de câble jusqu’à 200 mètres. Son ergonomie a été totalement revue par rapport au modèle ITC-100 et elle sera disponible après l’été.

La BC 100, nouvelle caméra HD-HDR de Datavideo au capteur CMOS 4/3 de pouce est dotée d’un réducteur de bruits 3D pour plus de détails dans les basses lumières. Sa monture d’objectifs MFT la rend compatible avec les optiques des plus grands fabricants et elle peut s’accompagner d’une unité CCU. Sa taille de capteur et son codage d’image 12 bits apporteront toute la précision nécessaire aux prises de vues en studio sur fonds verts. Elle peut être contrôlée à distance via une tablette ou un smartphone.

Datavideo a aussi complété sa gamme de caméras avec une caméra PTZ d’entrée de gamme : la PTC-140T, une caméra compacte avec un zoom optique 20x. Cette caméra, compatible avec la régie Datavideo HS-1600T, possède une interface HDBaseT à l’arrière qui permet de véhiculer le signal de la caméra, de la contrôler jusqu’à 70 mètres via un câble Ethernet Cat5E standard.

 

FILMIC PRO

Au NAB, la star de la société Filmic Pro était la version 6 de sa caméra 4K HD pour smartphone. Elle a été utilisée dans de nombreux projets vidéo médiatisés et son application vidéo iOS a été élue cette année. Elle offre aux réalisateurs, présentateurs, professeurs, artistes et musiciens la possibilité de filmer en courbe de gamma Log qui offre une large plage de nuances et une grande flexibilité en postproduction. Et la prise en charge de l’Apple Watch pour un démarrage/arrêt à distance et une prévisualisation vidéo. Les fonctionnalités de base se résument aux modes standard, manuel et hybride, avec des options d’effets de ralenti et d’accéléré configurables, et l’histogramme avec un moniteur de forme d’onde (Proc A7 et +).

Elle offre aussi le réglage des paramètres vidéo après la capture (exposition, contraste, saturation, nuance, température de la couleur), le sous-échantillonnage aux formats/résolutions multiples, les préréglages personnels enregistrés, la stabilisation de l’image et la prise en charge de la télécommande FiLMiC, pour contrôler un appareil iOS. Son zoom est variable, comme les cadences d’images/seconde de 24, 25, 30, 48* 50* et 60* im/s. (* iPhone 6 et 6s uniquement), 120 et 240, mais limité à 30 im/seconde en 4K. Il offre les formats et ratios suivants : écran large HD (16:9), Cinerama (2.59:1), CinemaScope (2.39:1), Letterbox (2.20:1), Digital Cinema Initiative (17:9), Définition standard (4:3), Ultra Panavision (2.76:1) et Carré (1:1). Il est compatible avec les matériels suivants : adaptateur anamorphique Moondog (2.40:1), adaptateur d’objectif 35 mm, DJI Osmo Mobile gimbal, Zhiyun Smooth 4 gimbal, accessoire COVR. Pour l’audio il prend en charge l’AAC, l’AIFF ou le PCM et offre un gain audio ajustable et la stéréo.

En bref, c’est la caméra la plus sophistiquée du moment pour mobile, grâce à des fonctionnalités nombreuses et une interface manuelle réactive.

 

Vous pouvez aussi consulter notre article NAB 2019 : Enregistreurs et convertisseurs se perfectionnent

 

Extrait de notre compte rendu du NAB 2019 paru pour la première fois dans Mediakwest #32, p.42/82. Abonnez-vous à Mediakwest (5 numéros/an + 1 Hors-Série « Guide du tournage ») pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.


Articles connexes






Micro Salon AFC 2020
 15 septembre 2020