Prises de vues drones : l’envol de Poles d’Images (Web TV)

La société Poles d’Images, fondée par Rémy Marion, est spécialisée dans les prises de vues aériennes avec des drones. Après avoir fait ses gammes sur le créneau du documentaire, cette entreprise familiale envisage désormais de conquérir le marché du cinéma... Ce qui l'a naturellement conduit aux Rencontres de Dijon, événement organisé par l’ARP que Mediakwest accompagnait cet automne en tant que partenaire…
video

« Les drônes étaient jusqu’à l’année dernière avant tout considérés comme des jouets ce qui freinait la progression de leur utilisation sur le marché du cinéma », commente Guillaume Marion, opérateur drone et fils de Rémy Marion.

« Depuis peu, les fabricants ont mis au point des techniques qui nous permettent d’embarquer des caméras adaptée aux exigences du cinéma et nous permettent d’observer la qualité que l’on peut avoir sur un tournage au sol ou sur des grues.

La prise de vue drones propose de concevoir des plans qui ne sont absolument pas faisable avec un autre outil. Dernièrement, nous avons travaillé sur un tournage drone au château de Chambord et nous avons pu faire des plans en passant au milieu des cheminées du château qui n’auraient jamais pu être réalisés avec un autre moyen technique.

Ce type de prise de vue va ouvrir de nouvelles portes créative au cinéma permettre de nouvelles écritures. Pour le moment nous faisons un travail d’éducation. Nous pouvons apparenter l’arrivée du drone à celle du steadicam : les choses doivent se mettre en place et toute la chaîne de la production doit comprendre l’intérêt qu’elle peut en tirer. Les  réalisateurs peuvent gagner en créativité et les producteurs en budget : il y a des contraintes mais une prise de vues drone est moins longue à  mettre en place qu’une prise de vues avec de la machinerie… »

 

L’évolution de l’offre drone…

Dans son interview vidéo livrée à l’occasion des rencontres de Beaune, Guillaume Marion fait aussi le point sur l’offre technologique disponible et ses attentes en termes de nouveautés produits…

« Au moins de juin, la société Free Fly aux États-Unis a sorti l’Alta, la dernière plate-forme arrivée sur le marché. Aujourd’hui on ne fait pas mieux mais c’est possible que d’ici quatre à cinq mois de nouvelles innovations arrivent. De son côté, la société Shotover travaille sur un nouveau drone et une nouvelle nacelle. Beaucoup de choses avancent et en parallèle les technologies de caméra évoluent beaucoup. Ce qui nous limite actuellement c’est le poids de la caméra : un combo cinéma pèse environ 14 kg avec 4,5 kg de caméra, ce poids est considérable pour un drone… Nous sommes donc heureux de voir l’arrivée de caméras plus légères. Nous sommes aussi en attente de batteries aux capacités supérieures pour pouvoir avoir des batteries à la fois plus légère et gagner en temps de vol. »

 

Pôles d’Images travaille actuellement sur…

– L’odyssée, prochain film de Jérôme Salle, qui emmènera Guillaume Marion en Antarctique pour 15 jours de tournage dans des conditions très complexe

– Le projet The Explorers Network qui vise à créer une banque de contenus  documentaires en 4K… (Plus de détails sur le travail de cette société de production sur la Web TV Mediakwest Satis avec l’interview de Julien Philippe & Forest Finbow – The Explorers Network )