EUROMEDIA lance son nouveau car polyvalent : le C42

Six mois après la sortie du car A21, EUROMEDIA continue d’innover dans la conception de ses cars régie avec le lancement du C42, un car de taille intermédiaire conçu pour assurer des dispositifs HF mais aussi des prestations multi-caméras « classiques ». A la pointe de la technologie, ce car hybride et modulaire qui peut contenir une douzaine de caméras, rejoint la flotte mobile de 9 cars régie HD d’EUROMEDIA.
IMG_4001.JPG

 

Spécialiste des solutions Hyper-fréquences (HF), EUROMEDIA a conçu cette nouvelle unité mobile spécialement pour les besoins des prestations HF puisqu’il est, depuis le samedi 4 juillet, le car directeur HF de l’évènement. Pour autant, c’est un car polyvalent qui assurera la réalisation d’événements sportifs et de spectacles vivants.

 

Cette semi-remorque compatible HD/4K est totalement autonome en terme de stockage. Le car intègre des équipements de dernière génération et des composants performants tels que la grille SNELL Sirius 830, un contrôleur universel LSB-VSM, un mélangeur SNELL Kahuna 9600 pourvu d’un pupitre Maverick ainsi qu’une console Lawo MC2 56 (la première chez EUROMEDIA). Pour l’interphonie, une matrice Telex 128 ports équipée d’un système Omnéo a également été choisie. Le car C42 bénéficie également d’une architecture réseau très poussée et d’un espace double réalisation.

 

Le confort de ce car est aussi visuel puisque ses fenêtres arrondies et ses ouvertures laissent entrer la lumière du jour. Son originalité vient également de son design et de ses courbes qui permettront notamment aux équipes HF de coordonner la totalité du dispositif HF du Tour de France dans des conditions de confort jamais atteintes.

 

Comme le car A21, le car C42 a été conçu par des spécialistes du groupe et plus précisément par Project Builders, le département de conception de cars et de studios de Videohouse (filiale belge d’EMG).

 

Après avoir débuté son activité lors du Critérium Dauphiné, à la suite du Tour de France le C42 mettra sa polyvalence au service de retransmissions sportives en tout genre, de captations de spectacles vivants et plus généralement d’une gamme d’opérations de taille intermédiaire mais néanmoins techniquement très exigeantes.


Articles connexes





Le sport en mode wireless
 5 décembre 2019




Le sport en mode wireless
 5 décembre 2019