Vers une ouverture des normes et une interopérabilité des technologies avec l’Alliance IP for Media Solutions (AIMS)

Les leaders du secteur des médias unissent leurs forces pour faciliter la transition vers les réseaux IP en faisant la promotion des technologies VSF TR-03/-04, SMPTE 2022-6 et AES67...
AIMS.jpg

Un groupe de fournisseurs des secteurs du broadcast et des médias, incluant Grass Valley, Imagine Communications, Lawo, Snell Advanced Media et Nevion se sont rassemblés pour former l’Alliance for IP Media Solutions (AIMS). Cette nouvelle association professionnelle se donne pour mission de mettre sur le marché des solutions IP qui offrent une interopérabilité totale, qui sont basées sur des normes ouvertes, et qui s’intègrent de manière fluide dans les workflows de médias existants afin de stimuler l’innovation et l’efficacité dans le secteur. L’AIMS concentrera ses efforts sur la promotion de l’adoption, de la standardisation, du développement et de l’amélioration de protocoles ouverts pour le transfert de médias sur IP, et mettra initialement l’accent sur VSF TR-03 et TR-04, SMPTE 2022-6 et AES67.

À mesure que les diffuseurs et les autres entreprises du secteur des médias se tournent vers des workflows IP afin d’accélérer et de simplifier les transferts et la gestion de contenus de plus en plus complexes tout en adaptant leur activité afin de faire face aux autres sources de contenus telles que les offres over-the-top (OTT), l’adoption de normes ouvertes est un élément crucial pour protéger les investissements actuels et garantir l’interopérabilité à long terme…

L’AIMS poursuivra trois stratégies prioritaires:

  1. Lancer des initiatives facilitant la formation aux normes ouvertes et leur adoption
  2. Promouvoir les activités accélérant le développement de solutions de soutien à ces normes ouvertes
  3. Favoriser la création de nouvelles normes en soutenant les organismes de normalisation par l’intermédiaire de contributions et d’environnements de test en conditions réelles.

« La mission de l’Alliance for IP Media Solutions est de soutenir les normes ouvertes et de protéger le choix des entreprises du broadcast et des médias lorsqu’elles sélectionnent la solution la plus adaptée à leurs besoins spécifiques, » observe Steve Reynolds, directeur technique d’Imagine Communications.

Mike Cronk, directeur du marketing stratégique chez Grass Valley, ajoute, « Notre objectif est d’éviter de perpétuer une situation dans laquelle les fournisseurs exigent l’utilisation de leur technologie propriétaire, ce qui contraint les entreprises de médias à adopter des technologies qui ne fonctionnent pas bien avec d’autres systèmes ou qui sont difficiles à faire évoluer ou à mettre à jour. »

Andreas Hilmer, directeur du markéting et de la communication chez Lawo, complète : « Le soutien par l’AIMS des normes ouvertes et des recommandations techniques telles que TR-03, TR-04 et AES67 nous donne l’occasion d’éliminer la fragmentation des technologies dont notre secteur souffre depuis 20 ans — c’est l’occasion pour nous d’éviter de répéter les erreurs du passé, dont le cout en investissements et en temps a été important. ». Tandis que Tim Thorsteinson, PDG de Snell Advanced Media (SAM), souligne: « Nous devons profiter de cette transition vers les réseaux IP pour adopter une série de normes qui pourra être aussi plébiscitée que l’a été la norme SDI. SAM offre son soutien à l’AIMS parce qu’elle fait la promotion de la seule série de normes IP développées de manière collaborative et répondant aux besoins des modèles économiques de l’avenir. »

Le travail sur les normes ouvertes en vue de la transition vers les réseaux IP a déjà commencé parmi les 74 membres du Video Services Forum (VSF), avec le soutien d’organisations telles que la SMPTE et l’UER. L’AIMS soutient le travail du VSF et continuera d’apporter son soutien au développement d’une approche standard des réseaux IP. Plus de 30 fabricants d’équipement de broadcast sont en train de tester et de valider de manière active l’approche du VSF.

Dans son règlement, l’AIMS offre des orientations spécifiques à l’intention de ses membres et du secteur des médias, par l’intermédiaire de sa feuille de route. Elle soutient un programme de transition vers les réseaux IP compatibles avec la norme SMPTE 2022-6 AES67 ainsi que les recommandations TR-03 and TR-04 du VSF.

Plusieurs solutions sont déjà sur le marché afin d’aider les entreprises de médias à démarrer leur transition en introduisant des composants IP dans un workflow SDI. Cette transition représente un investissement significatif, et elle ne se fera pas du jour au lendemain. Une approche basée sur des normes ouvertes permettra aux entreprises de médias d’adopter les nouvelles technologies de manière progressive, et de réaliser la transition au rythme qui convient à leur activité.

« Les secteurs du broadcast et des médias évoluent à une vitesse sans précédent, et il est donc essentiel que l’industrie adopte rapidement des normes ouvertes pour le bien de tous les acteurs en jeu — des fournisseurs aux utilisateurs finaux, » explique Brad Gilmer, directeur exécutif du VSF. « L’approche d’AIMS bénéficie déjà d’un large soutien dans le secteur et correspond aux attentes du secteur pour l’avenir, les réseaux IP permettant une amélioration des couts et de l’efficacité en tirant parti des importants investissements dans des technologies IP commerciales. »

L’AIMS est ouverte aux individus et aux entreprises qui soutiennent les normes ouvertes et partagent un engagement envers les principes sur lesquels est construite l’alliance.

Pour en savoir plus sur l’importance des normes ouvertes et de l’interopérabilité dans les secteurs du broadcast et des médias, rendez-vous sur le site de l’AIMS sur www.aimsalliance.org. Vous pourrez y télécharger le nouveau livre blanc de l’Alliance for IP Media Solutions intitulé An Argument for Open IP Standards in the Media Industry.


Articles connexes








Et maintenant, l’e-Sport
 1 décembre 2020