Aski-da Taldea met en avant son savoir-faire et ses outils Woody

Le groupe Aski-da Taldea est une holding consacrée à l’ingénierie audiovisuelle qui comprend aujourd’hui cinq structures... *
AskidaDA.jpg

La marque Askida en elle-même propose des prestations de support d’ingénierie, de maintenance pour de nombreuses chaînes de télévision, parmi lesquelles France 2, France 3, Canal Plus, C8, C-Star, iTélévision ou France 24.

« Askida est reconnu en tant que ressource technique par Avid ou IBM sur des projets techniques d’envergure où son expertise sur un ensemble de workflows MAM et PAM lui permet de faciliter la compréhension et l’intégration de tierces parties au sein de workflows parfois complexes. Nous disposons de techniciens de terrain qui peuvent discuter à la fois avec les techniciens et les ingénieurs », affirme Nicolas Gautron, le président du groupe.

 

Autre entité bien connue de ce groupe, Lapins Bleus Formation accompagne depuis vingt ans les techniciens de l’audiovisuel, qu’ils soient salariés ou intermittents du spectacle. Cet organisme de formation continue dispense, par exemple, des formations au montage, à la prise de vues en drone, ou encore au Media Asset Management, et dispose d’une cinquantaine d’intervenants spécialisés. Le groupe a également développé une activité de conseil, avec Lapins Bleus Conseil, qui fournit des études et la mise en place de workflows pour le compte de clients importants, comme la cellule audiovisuelle de l’Elysée ou Michel & Augustin.

Stations Services est une troisième structure accompagnant plus spécifiquement les journalistes au sein des newsrooms des chaînes de télévision qui, « bien souvent se retrouvent un peu seuls face aux évolutions rapides des outils d’édition qu’ils utilisent et ont besoin d’être accompagnés par des personnes référentes sur le plan technique, et comprenant également les contraintes de leur métier ». Stations Services opère notamment de la sorte au sein de France 24 depuis les débuts de la chaîne, ainsi que plus récemment au sein de la chaîne de France Info pour la mise en place de numéros zéro des JT.

Enfin, la filiale Woody Technologies développe depuis deux ans des solutions logicielles comme In2it qui permet aux journalistes des chaînes de télévision de réaliser un ingest simple, sans paramétrage manuel complexe, de n’importe quelle source vidéo au sein d’un MAM Avid, Dalet, Cantemo ou d’un dispositif de stockage partagé. À titre d’exemple, In2it est aujourd’hui utilisé par TF1 afin d’adresser les rushes vers les deux systèmes de production (Avid et Dalet) qui cohabitent au sein de l’architecture informatique du groupe.

Les journalistes news de la chaîne M6 utilisent, quant à eux, Woody in2it afin de retrouver facilement et rapidement leurs rushes pour monter leurs sujets : deux champs à renseigner au moment de l’ingest (le nom du journaliste et celui de son sujet), le renommage des médias et le classement dans le système de production de la chaîne s’effectuent de manière automatique. Woody in2it récupère également les métadonnées de n’importe quelle caméra ou associées aux médias.

Au-delà de la simplification du process d’ingest et de la préservation des métadonnées, Woody in2it permet aussi de gagner du temps en offrant la possibilité de commencer un montage pendant que l’ensemble des vidéos se charge dans le système de production d’une chaîne. De ce point de vue, Woody in2it permet facilement de borner les parties importantes d’un reportage ou de faire un bout à bout dans l’ordre du tournage.

Généralement, Woody in2it s’installe sur quelques postes dans une rédaction et au sein d’une cellule technique. Le succès de la solution d’Ingest de Woody, notamment à l’export, est tel que le groupe va installer prochainement une filiale à Los Angeles afin d’y commercialiser son logiciel d’ingest.

Fort de ce premier succès, Woody Technologies s’est associé récemment à un autre éditeur français de solutions logicielles pour le monde broadcast, Automate-IT, en vue de concevoir Share-IT. Mettant en commun leur expertise dans le développement de l’interface et de fonctionnalités intégrées directement dans le panel d’Adobe After Effects et leur moteur de workflow compatible avec les MAM du marché, les deux sociétés ont conçu conjointement un outil Share-IT qui rapproche le monde de l’infographie et celui de la production.

Après la présentation d’un numéro zéro de Share-IT à l’IBC Amsterdam, Woody et Automate-IT présentaient au Satis, chacun respectivement sur son stand, la première version commercialisable de ce nouvel outil d’habillage facilitant la communication entre les cellules d’infographie et les postes de montage. Le gros avantage de Share-IT vis-à-vis de l’offre existante est de permettre le transfert de manière fluide d’habillages graphiques entre un MAM Avid Interplay et des stations Adobe After Effects. Share-IT est capable de préserver les couches Alpha d’effets réalisées dans Adobe (MatteKey) et de permettre l’incrustation directe dans une time line Media Composer.

 

* Extrait de notre compte-rendu du Satis 2016 paru pour la première fois dans Mediakwest #20, p. 40-45Abonnez-vous à Mediakwest (5 nos/an + 1 Hors série « Guide du tournage) pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.