Quoi de neuf en audio ? (Partie 2)

L’édition 2017 de l’IBC aura été marquée par l’engouement autour des technologies réseau, alors que les problématiques de synchro image/son sont encore très marginalement abordées en IP. Dans cette seconde partie de notre compte rendu, nous vous présentons les tendances en matière de captation et quelques autres nouveautés.*
2audio_OK.jpg

 

AUDIO LTD

Répondant à de nombreuses demandes, Audio Ltd fait évoluer sa série HF numérique 1010 en une version A10 qui la remplace depuis octobre, en y apportant de nombreuses améliorations. Ainsi, le récepteur passe en version diversity double canal, avec une consommation de 4 watts revue légèrement à la baisse.

De son côté, l’émetteur de poche propose maintenant l’alim 48 V, un étage d’entrée plus performant, un limiteur ou encore une autonomie de l’horloge interne portée à deux jours. En outre, un clip de fixation et un câble blindé contre les perturbations RF est disponible en option pour le montage sur perche. Les possibilités de télécommande ne sont pas en reste avec, sur l’app iOS, la possibilité de changer à distance la fréquence, ou de piloter l’enregistreur interne, tandis qu’une version Android est en chemin.

 

CINELA

Créateur de Cinela, le français Philippe Chenevez nous fait part de ses avancées et de ses directions de recherche. Du côté des bonnettes, le modèle Léonard pour microphones statiques courts, ainsi que le modèle Albert, dédié aux couples A-B ou aux systèmes LCR compacts, évoluent avec des cages repensées autour d’un matériau incassable.

Encore au stade de prototype, une nouvelle suspension pour micro court, type 4017 DPA, est en cours de finalisation. Autre projet à l’étude, un nouveau concept de cage entièrement suspendue s’annonce prometteur sur plusieurs points. L’ensemble est plus compact, plus étanche, notamment sur l’arrière et serait à même de réduire très notablement le bruit du vent, même sans fourrure. Affaire à suivre…

 

ZAXCOM

Après l’exposition de plusieurs prototypes, Zaxcom fixe enfin les caractéristiques de son enregistreur Deva 24 dont la disponibilité est annoncée pour fin 2017. Parmi ses caractéristiques, on retient : jusqu’à 24 pistes à l’enregistrement (16 iso+8Mix ou iso), stockage sur SSD 2,5 « + deux Compact Flash, écran tactile 2,8 », face avant détachable munie de deux sorties casques se transformant en remote filaire pour pilotage à distance, 12 « faders » rotatifs, fonction MixAhead permettant d’avancer les mouvements de fader jusqu’à une demi-seconde par rapport au temps réel, traitement audio incluant une EQ trois bandes et deux filtres notch, buffer pre-rec de 10 secondes…

Les ports d’entrées/sorties incluent seize entrées analogiques (6 Mic/Line sur XLR en dessous, 6 Mic/line format TA5 sur le côté, 4 Line), un ensemble d’entrées/sorties AES sur Sub-D25 (16 Out, 12 Direct Out sans traitement, 16 In compatibles AES42, 8 Bus Out…), le TC sur BNC, un GPI sur Sub-D9, trois ports USB (deux ports propriétaires réservés pour les surfaces de contrôle de la marque et pour le récepteur Rx12+ 1 USB standard).

Les options incluent deux surfaces de contrôle : la Mix 16 basée sur un écran tactile et l’Oasis composée d’une surface matérielle huit faders doublée de l’écran tactile.

Au rayon HF, aux côtés des émetteurs-enregistreurs numériques miniatures ZMT3, ZMT3-HM (version plug-on) et ZMT3-Phantom, l’enregistreur miniature ZFR400 ressemble à un ZMT3 sans sa partie HF. Muni d’une entrée sur Micro Lemo trois broches, d’une batterie NP-50 donnée pour 10 heures d’autonomie, il se prête particulièrement aux tournages extrêmes ainsi qu’à toutes les situations où l’ingénieur du son est éloigné du plateau (vidéo 360 °, caméra embarquée, paddle, etc.).

Comme sur le reste de la gamme, on retrouve l’enregistrement sur MicroSD au format MARF (Mobile Audio Recording Format convertible ensuite via l’application ZaxConvert) et un lecteur générateur de TC.

Autre nouveauté plus surprenante de la part de Zaxcom, le micro main ZMT3 HH est compatible avec les capsules Earthworks WL40V et Shure (1.25” à filletage 28) et se montre plus particulièrement destiné aux applications broadcast et sonorisation. Également doté d’un enregistreur sur micro SD, il présente l’originalité de pouvoir être utilisé en HF ou en filaire. Il bénéficie de la plage de dynamique 128 dB propre à la marque, d’une autonomie annoncée de 14 heures via l’unique batterie lithium 18650 et peut être identifié avec un cercle Led colorisé.

L’ensemble est comme le reste de la gamme pilotable via ZaxNet, mais la latence, critique sur ce genre d’application, n’est pas ici précisée. La disponibilité est prévue dès novembre prochain dans les bandes 512-614 MHz ou 596-698 MHz.

 

 

ET AUSSI…

 

CLEAR-COM

Clear-Com présente les dernières versions de ses interfaces réseau LQ qui, grâce au support du protocole SIP, permettent de connecter les systèmes d’intercom traditionnel aux téléphones portables via l’app Agent-IC disponible sur iOS ou Android. On note également une augmentation du nombre de canaux d’entrées/sorties sur les systèmes HelixNet digital partyline.

 

GENELEC

Aux côtés de la récente série The Ones, qui comprend désormais trois enceintes coaxiales trois voies, Genelec met en avant sa famille SAM (Smart Active Monitor) qui permet une calibration avec le logiciel Genelec Loudspeaker Manager. Ce dernier évolue en une version 3 qui apporte notamment le stockage des calibrations sur le cloud du constructeur.

Parmi les dernières nouveautés, on trouve la 8430 IP SAM, enceinte de studio compatible AES67 et Ravena, ainsi que la 1032C, dernière version en date de la désormais classique enceinte deux voies qui se dote des fonctionnalités SAM, d’une entrée numérique et d’un peu plus de réserve en niveau SPL.

Dans la catégorie Sub, le constructeur dévoile le 7380 SAM Subwoofer, une enceinte plutôt compacte dans sa catégorie de puissance et qui pourra être intégrée facilement dans un système stéréo, multicanal ou 3D, tant en musique qu’en postproduction. Elle est dotée d’un HP 15 pouces à long débattement et dispose d’une amplification classe D de 800 W.

L’ensemble est donné pour une pression max de 119 dB SPL et une réponse étendue jusqu’à 16 Hz et peut être calibré via SAM ou manuellement avec les switchs DIP présents à l’arrière, ce qui permet de l’utiliser avec des systèmes traditionnels.

 

 

Import et distribution

Audio Ltd : Import VDB Audio
Cinela : disponible chez DCAudiovisuel, Tapages et Areitec (pour les produits compatibles Schoeps)
Clear-Com : Import Audiopole
Genelec : Import Audiopole
Zaxcom : Import Areitec

 

*Extrait de notre « Cahier des tendances IBC 2017 » paru pour la première fois dans Mediakwest #24, p. 36-76Abonnez-vous à Mediakwest (5 numéros/an + 1 Hors série « Guide du tournage) pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.

 

La première partie de cet article est accessible ici


Articles connexes

Sound-Devices : l’interview
 10 septembre 2018