Retour sur le NAB 2019 – Mélangeurs et workflows en bonne place

Red Bee montrait sur son stand une technologie permettant de réaliser une bande-annonce de trente secondes d’un film d’une heure en huit minutes. Ce principe de trailer n’est pas pour des blockbusters, mais pour certains programmes, notamment du documentaire, et cela marche assez bien. Focus sur son offre, mais aussi sur toutes celles exposées par Ross, Axon, Blackmagic Design, Datavideo, EVS, Sony, Evertz, Newtek, NexPlayer/Videon, MediaKind, Imagine Communications et Lawo en matière de mélangeurs et workflows.
06_1_Newtek_Main.jpg

 

RED BEE

Red Bee Media a battu un record de latence pour son flux OTT au cours du salon NAB 2019, avec seulement 3,5 secondes de l’objectif à l’écran, soit moins que le broadcast traditionnel. Ce résultat a été possible grâce à des technologies ouvertes basées dans le cloud, en passant uniquement par une connexion Internet commerciale. Le flux provient d’une caméra filmant le salon NAB en direct et transmettant les images au cloud européen de Red Bee Media, par le protocole de transport ouvert SRT. Le Red Bee Media Channel Store prépare alors les contenus en direct pour la diffusion et renvoie le signal à Las Vegas par l’intermédiaire du CDN en utilisant la norme ouverte Chunked CMAF.

Après avoir atteint une latence d’environ 10 secondes le lundi, l’équipe OTT de Red Bee Media est parvenue à réduire ce chiffre à 3,5 secondes, le matin du mardi 9 avril.

Basée dans le cloud, la plate-forme Red Bee Media Managed OTT Services utilise des normes ouvertes lorsque c’est possible. Elle se prête à de nombreux scénarios d’utilisation : évènements en direct, chaînes linéaires, visionnage en décalé ou à la demande, avec différentes possibilités de monétisation et des statistiques sur les utilisateurs. Pour réduire la latence de ses flux OTT, Red Bee Media a collaboré avec Haivision et Anevia.

 

ROSS

En amont de sa présence au salon NAB, Ross a annoncé un nouveau partenariat avec Servus TV, une chaîne entièrement détenue par Red Bull Media House GmbH, basée à Salzbourg (Autriche). Ross travaillera ainsi en collaboration avec Red Bull Media House et Servus TV pour installer, dans deux nouveaux studios et galeries à Salzbourg, les dernières solutions de Ross, y compris des mélangeurs de production Carbonite, des systèmes de graphismes XPression, la solution de rendu XPression Tessera, des systèmes de mouvement de caméra Furio, le système de gestion de salle de rédaction Inception News, le serveur Tria News, le système de gestion des contenus média Streamline et enfin la solution d’automatisation de la production plébiscitée par le secteur, OverDrive.

David Ross, CEO de Ross Video, a bon espoir que ce projet ne sera que le premier d’une longue série avec le géant des médias et du marketing Red Bull. Fidèle à lui-même, il a ainsi indiqué : « Les ingénieurs de diffusion sont souvent amateurs de boissons énergisantes !, plaisante-t-il. Quiconque a visité le QG de Ross au Canada ou nos stands dans les salons professionnels sait que nous apprécions beaucoup les produits Red Bull ; c’est pourquoi nous sommes enchantés que Red Bull Media House et Servus TV apprécient tout autant Ross Video après avoir découvert comment notre écosystème de solutions peut apporter aux téléspectateurs des contenus créatifs en direct, à moindre coût et avec une plus grande efficacité. »

Ross, durant le NAB, a obtenu les prix « Best of Show » et « Product of the Year » du salon pour le Carbonite Ultra UHD qui offre des fonctions 12G/UHD pour le mélangeur de production Carbonite Ultra, faisant de celui-ci un incontournable pour les applications de production en UHD. « C’est un honneur d’avoir reçu non pas un, mais deux des prix les plus prestigieux du secteur », se félicite Nigel Spratling, directeur des mélangeurs de production et des serveurs vidéo chez Ross Video. « Le Carbonite Ultra UHD est très intéressant pour les acteurs de taille moyenne, notamment pour ceux qui cherchent à développer l’utilisation des affichages UHD dans le secteur évènementiel. C’est incroyable de voir ainsi reconnus notre produit et notre contribution au secteur. »

 

AXON

Axon présentait deux nouveaux produits Neuron et Cerebrum. Neuron est une plate-forme de production centralisée. Basée sur une infrastructure IP, Neuron est un système modulaire capable de traiter toutes les tâches offertes dans un environnement traditionnel bande de base audio et vidéo, dans un environnement centralisé et virtualisé, tout en IP pour les besoins de l’industrie du broadcast, avec une faible consommation électrique. Il offre plusieurs canaux sur un simple réseau Ethernet double à 200 Gb/s (connexion SDI optionnelle). Chaque application (production, postproduction, master control, playout, distribution et contribution) devient opérationnelle sur un même réseau sans équipements physiques additionnels. Ce système traite jusqu’à 64 signaux 1 080p et 16 canaux UHD.

Quant à Cerebrum, c’est un système de contrôle et monitoring de multiples workflows conçu pour les utilisateurs audiovisuels au cœur de leur production. Il est totalement compatible avec les infrastructures audiovisuelles et adaptable aux workflows utilisés aujourd’hui. Ces utilisateurs saluent le design intuitif du système, la facilité d’exploitation, même pour un non-technicien, et la possibilité d’ajouter de nouveaux produits dans la chaîne broadcast, pour la rendre plus performante.

Axon est fournisseur des grands diffuseurs en France (TF1, Canal+, France Télévision…). Récemment, TF1 a choisi la solution Cerebrum d’Axon pour l’exploitation de son système de distribution centralisé de sa salle de contrôle. Ce choix a été guidé par son adaptabilité aux fonctions demandées (traitement audio/vidéo, exploitation du multiviewer et du tally/UMD) et par sa facilité à s’interfacer avec des équipements de différents constructeurs (switch, serveur, décodeurs, multiviewers, moniteurs).

 

BLACKMAGIC DESIGN

L’Atem Constellation 8K, mélangeur de production en direct Ultra HD ou 8K native très complet propose 4 M/E, 40 entrées 12G-SDI, vingt-quatre sorties auxiliaires 12G-SDI, 4 DVE, seize incrustateurs, quatre lecteurs multimédia, quatre sorties multi view, deux SuperSource, un réseau d’ordres intégré et un mixeur audio Fairlight à 156 canaux incluant un égaliseur et la dynamique.

Ses quarante entrées 12G-SDI indépendantes intègrent toutes leur propre convertisseur de up et cross conversion. Il est donc possible de convertir des sources 1 080p et Ultra HD en 8K afin de s’en servir pour les programmes en 8K. Les utilisateurs peuvent connecter jusqu’à quarante sources différentes dans tous les formats jusqu’à 2 160p60. En 8K, il est possible de connecter jusqu’à dix sources 8K 12G-SDI Quad Link dans tous les formats jusqu’à 4320p60. Ce mélangeur sera contrôlé par le logiciel Atem Software Control Panel qui est gratuit. Prix de l’Hyperdeck Extreme Control : 8 775 €.

 

DATAVIDEO

Datavideo passe en mode remote et low cost avec le mélangeur vidéo SE-500MU… Fraîchement dévoilé sur le NAB, le SE-500MU est l’un des mélangeurs HD les moins chers du marché, mais c’est surtout une solution idéale pour travailler en remote ! Son interface numérique sera chargée via l’App Store ou Google Play et sera installée sur une tablette.

Au-delà d’un commutateur vidéo 1 080p, le SE-500MU est également un contrôleur de caméra PTZ avec l’application de contrôle PTC SE-500MU (contrôle jusqu’à quatre caméras PTZ). Le SE-500MU dispose de quatre entrées 3G HDMI 1 080p, d’une sortie de programme full HD 1 080p et propose un aperçu Quad. Il dispose des transitions les plus utilisées et de fonctions PIP, écran partagé et Luma Key. Prix public indicatif : 1 025 €.

Enfin, Datavideo continue à décliner sa gamme de régie de production vidéo intégrés de la taille d’une valise avec une station de travail 1 080p professionnelle haut de gamme, la HS-3200. Cette régie à douze entrées accepte des résolutions jusqu’à 1 080p60 et offre des fonctionnalités avancées dont un chromakey ou un affichage PiP. La HS-3200 est parfaitement adaptée à la production d’événements en direct de moyenne à grande échelle. Sur le salon, le constructeur présentait aussi sa version entrée de gamme de régie valise, la HS-1300 qui dispose de six entrées SDI et HDMI acceptant des résolutions allant jusqu’à 1 080i60 et la HS-1600T, une station de travail HDBaseT capable d’alimenter et de contrôler jusqu’à trois caméras PTZ avec une entrée HDMI intégrant un processeur de mise à l’échelle pour générer des titres et des entrées supplémentaires pour, éventuellement, intégrer Skype.

 

EVS

EVS a annoncé XNet-VIA, son réseau de partage de médias en direct basé sur Ethernet, qui permet de transférer des contenus à très haute vitesse entre des serveurs XT-VIA et XS-VIA. EVS répond ainsi aux besoins des organisateurs d’évènements, aux gérants de stades et aux prestataires de diffusion en extérieur les plus importants et les plus exigeants au monde.

Avec la démocratisation des contenus en 1080p et UHD-4K (SDR et HDR) ainsi que des workflows IP, il est de plus en plus important de disposer de réseaux Ethernet rapides, efficaces et sécurisés pour le partage de médias. Facile à configurer, le réseau bidirectionnel d’EVS triple la bande passante de ses anciens réseaux SDTI, permettant de transférer plus rapidement des contenus entre les serveurs de production de nouvelle génération créés par EVS.

En reliant les serveurs au réseau XNet-VIA, les opérateurs pourront bénéficier de vitesses de transfert plus élevées pouvant atteindre 10 Go/s, avec un réseau Ethernet optimisé pour les contenus en haute résolution et à haute fréquence d’image. Le réseau est facile et rapide à déployer ; il élimine la complexité des réseaux IP en prenant automatiquement en charge la découverte et l’attribution des adresses.

XNet-VIA peut être installé avec le nouvel outil d’EVS, XHub-VIA, qui remplit ces fonctions de découverte et d’attribution d’adresses ; un seul appareil peut prendre en charge jusqu’à dix-huit serveurs, et le réseau peut être étendu pour regrouper plus de trente serveurs au total. Sa petite taille et sa faible profondeur en font également un outil idéal pour la diffusion en extérieur.

La solution a d’ores et déjà fait ses preuves sur le terrain : MatchTV a choisi XNet-VIA pour la diffusion de la 29e Universiade d’hiver, une rencontre multisports organisée début mars 2019 à Krasnoïarsk (Russie) et répartie entre onze sites. Le centre de diffusion de l’évènement a utilisé XNet-VIA pour partager des clips et des enregistrements de plus de cinquante disciplines sportives, permettant aux équipes de production de proposer plus de contenus que jamais auparavant.

Un réseau XNet-VIA a également été déployé par Mobile TV Group, leader des installations de production en direct, dans sa nouvelle unité de production mobile 45 Flex, entièrement basée sur les normes IP et SMPTE 2110. Ce car régie dernier cri sera présenté sur le stand en plein air de Mobile TV Group tout au long du salon (stand OE2000). XNet-VIA s’intègre avec la nouvelle plate-forme VIA d’EVS, qui est au cœur de tous les nouveaux produits EVS. VIA pose les jalons d’un nouvel écosystème de production en direct, qui permet des workflows de production plus flexibles et plus ouverts, tout en favorisant la créativité.

 

SONY

Sony enrichit ses solutions de production IP Live avec Live Element Orchestrator, son premier logiciel d’orchestration système, afin d’améliorer la performance et l’utilisation des ressources et de réduire le temps d’arrêt du système, en vue d’augmenter la productivité en matière de production de contenu. Live Element Orchestrator fournit la gestion de système globale d’un système de production IP et permet le partage des ressources entre plusieurs sites et configurations. Les deux nouvelles cartes de conversion SDI-IP de Sony, la NXLK-IP50Y et la NXLK-IP51Y(12G-SDI), sont compatibles avec les normes SMPTE ST 2110 et peuvent traiter les formats HDR. Le système complet de production IP Live prend en charge la norme SMPTE ST 2110 à la fois en HD et en 4K.

Sony présente également la production IP à distance d’un tournoi de jeux vidéo en temps réel qui se déroulera à l’eSports Arena située à l’hôtel Luxor. Cette démonstration était gérée par Live Element Orchestrator de Sony et les signaux de production à distance sont transmis en SMPTE ST 2110 via Wave 10 GbE fourni par Century Link.

 

EVERTZ

Evertz Microsystems a annoncé le lancement du nouveau car régie de Mediaset basé sur la technologie IP d’Evertz. Deux fabrics basées sur des mélangeurs Evertz 3080IPX-128-25G sont ainsi utilisées en configuration redondante pour les fonctions centrales de routage du car régie. Ultra-compacte, cette infrastructure de routage permet la commutation déterministe des signaux, ce qui est essentiel pour des productions en direct. Elle offre en outre une bande passante élevée (25G), rendant possible la production en UHD/HDR aussi bien qu’en HD, tout en gardant une taille réduite : un atout de taille dans un environnement où la place est particulièrement limitée.

Le multiviewer IP d’Evertz, le 3067VIP10G, est également utilisé pour la surveillance de toutes les fonctions du car régie. L’interface entre les systèmes SDI et l’infrastructure de routage IP est assurée par des passerelles SDI Evertz 570IPG. Le traitement du signal est quant à lui effectué par la plate-forme d’Evertz evEDGE, capable de proposer des microservices à la demande : l’outil idéal pour un environnement où les workflows sont en constante évolution.

La plate-forme IP DreamCatcher d’Evertz prend en charge les productions d’évènements en direct, offrant trente-six canaux d’enregistrement et huit canaux de lecture, permettant ainsi la production d’évènements de grande envergure. DreamCatcher est une plate-forme dédiée à tous les aspects les plus critiques de la production en direct, notamment l’acquisition, la lecture, le playout, le montage en direct, le stockage, l’enregistrement de logs et la gestion des contenus. L’architecture unique de DreamCatcher™ s’appuie sur un réseau IP à haute capacité pour s’ajuster de manière dynamique aux besoins de toute production.

L’orchestration est un élément essentiel de n’importe quel système IP, et la plate-forme d’orchestration et de contrôle d’Evertz, Magnum, offre un point unique de contrôle et de gestion des ressources pour l’infrastructure toute entière.

La technologie SDVN IP d’Evertz est entièrement compatible avec les normes du secteur et, pour faciliter l’interopérabilité entre les systèmes internes et externes, le nouveau car régie utilise la norme SMPTE ST 2110 pour le routage des signaux vidéo, audio et de données.

 

NEWTEK

Figure de proue dans l’univers de la vidéo sur IP, Newtek a annoncé la sortie de nouvelles solutions et fonctionnalités logicielles qui permettent de repousser les limites de l’automatisation de la production en direct. Au menu de ses nouveautés : Live Story Creator, au cœur de l’offre Premium Access, la production simultanée dans plusieurs formats d’images, le logiciel VMC, les produits TriCaster 410 Plus et les nouveaux convertisseurs Spark Plus, dont un modèle 4K…

Le pack d’utilitaire Premium Access est accessible à tout propriétaire de matériel NewTek IP Series et TriCaster TC1. Ses fonctionnalités d’automation basées sur des scripts s’appuient sur une intelligence artificielle qui exécute le script automatiquement. Au cœur de cette offre, Live Story Creator propose une approche révolutionnaire de l’automatisation de programmes via le logiciel de traitement de texte Microsoft Word. Conçu comme un simple script intégré à Microsoft Word et doté de déclencheurs d’actions, ce composant permet, une fois installé dans TriCaster ou VMC, d’exécuter aisément un script souhaité sans talent de programmation avancé.

Premium Access comprend également l’enregistrement et la retransmission illimités avec synchronisation intégrale pour faciliter l’édition multi-caméra, la gestion automatisée des ratios d’image (16/9, carré, 9/16) et de la fréquence d’images pour les écrans numériques. Live Story Creator et toutes ces nouvelles fonctionnalités sont inclus dans l’abonnement au logiciel NewTek Premium Access.

Le puissant système de production intégré VMC1 de NewTek est maintenant disponible en tant qu’abonnement logiciel. Cette version SaaS inclut les graphiques intégrés, l’automatisation, la lecture multimédia, l’enregistrement, la diffusion, le transcodage, les sets virtuels. Ces options logicielles de production, opérationnelles en 4K, fonctionnent sur des stations de travail standard et restent ouvertes à la mise à niveau des processeurs et des GPU au fur et à mesure de leur disponibilité. VMC propose des configurations allant jusqu’à 44 entrées, 8 M/E, permettant aux utilisateurs de créer un système de production UHD IP sur mesure…

Newtek lance aussi le Tricaster 410 Plus. Cette régie de production live offre huit entrées externes, quatre sorties M/Es, quatre sorties mixtes, ainsi qu’une intégration NDI pour la transmission vidéo, audio et de données sur IP. Outre la diffusion en direct, le système propose également la publication en temps réel sur les réseaux sociaux, l’enregistrement multicanal, la lecture vidéo, la visualisation multi-vues intégrée, des templates graphiques, des fonctionnalités de compositing, des sets virtuels, le mixage audio… Le Tricaster 410 Plus est montable en rack et son tarif est inférieur à 10 000 euros. Il sera livré au deuxième trimestre 2019.

Deux nouveaux modèles de convertisseurs HDMI vers NDI sont également désormais disponibles : le Spark Plus 4K 30 IPS et le Spark Plus 1 080p HDMI-NDI. Spark Plus capture des vidéos directement à partir de caméras ou d’appareils connectés et les transporte sur le réseau sous le protocole NDI à bande passante complète pratiquement sans latence. Les périphériques Spark Plus représentent le moyen le plus rapide et le plus simple d’acquérir une source vidéo 4K UHD ou 1 080p à intégrer dans une production vidéo sur IP.

 

NEXPLAYER ET VIDEON

NexPlayer et Videon ont annoncé la prise en charge de la synchronisation des flux vidéo OTT, permettant l’interopérabilité des SDK de NexPlayer pour les plates-formes Android et iOS avec AWS Elemental MediaStore et Amazon CloudFront, ainsi qu’avec les encodeurs de Videon. Les acteurs des médias qui souhaitent lancer des services interactifs pour renforcer la participation des téléspectateurs et gagner de nouveaux abonnés sont confrontés à deux grands obstacles : la latence élevée et le manque de synchronisation.

NexPlayer est un lecteur média pour Android et iOS, ainsi que pour les téléviseurs intelligents et les box, qui permet une lecture en haute qualité et de nombreuses fonctions avancées. Afin de réduire la latence et de synchroniser la lecture avec HLS et Dash, NexPlayer possède des API spécifiques qui garantissent la lecture immédiate dès réception des segments vidéo tout en contrôlant la taille du tampon. Les autres fonctions de NexPlayer incluent la lecture hors ligne, la compatibilité avec le système de protection des contenus Widevine sur tous les appareils Android et iOS, la lecture en différé, la vidéo à 360 ° et les onglets dynamiques.

Avec sa plate-forme de traitement en périphérie, Videon transfère les processus qui nécessitent beaucoup de puissance de calcul et de temps – transcodage, conversion de débit, préparation de packages – à la périphérie du réseau, en produisant les signaux HLS et Dash directement depuis l’encodeur. En ajoutant l’intégration de NexPlayer à toutes ces fonctions, la plate-forme voit sa puissance démultipliée par la technologie de synchronisation de NexPlayer.

AWS Media Services permet de transporter, de préparer, de traiter et de diffuser (en broadcast ou en OTT) des contenus vidéo hébergés sur Amazon Web Services (AWS). Ce service à la carte offre l’infrastructure vidéo dont les utilisateurs ont besoin pour proposer des contenus exceptionnels sur plusieurs écrans.

Ce workflow est compatible avec différents services, dont AWS Elemental MediaStore et Amazon CloudFront. AWS Elemental MediaStore est un service d’AWS optimisé pour les contenus média, qui offre aux utilisateurs les performances, la stabilité et la faible latence nécessaires pour la transmission de contenus en direct et à la demande. AWS Elemental MediaStore joue le rôle de bibliothèque de contenus dans le workflow vidéo de l’utilisateur.

Quant à Amazon CloudFront, il s’agit d’un réseau de distribution de contenus (CDN) qui permet la distribution sécurisée de données, de contenus vidéo, d’applications et d’API pour des clients dans le monde entier, avec une faible latence et une vitesse de transfert élevée, le tout dans un environnement convivial pour les développeurs.

 

MEDIAKIND

Lors du salon NAB 2019, MediaKind (anciennement Ericsson pour la partie non-prestation) et ses partenaires Deutsche Telekom, Tiledmedia, INVR.Space et Magnum Film ont remporté le prix BaM Award de l’IABM pour le meilleur projet, collaboration, ou évènement, avec la première diffusion en 6K à 360 ° d’un match de basket depuis le Telekom Dome de Bonn.

Angel Ruiz, CEO de MediaKind, indique : « Il s’agit du deuxième prix reçu pour notre diffusion sportive en 6K à 360° ; c’est un grand pas en avant que nous avons réalisé avec nos partenaires, et qui confirme le potentiel de la technologie utilisée. La diffusion de vidéos à 360 ° donne une toute nouvelle dimension aux rencontres sportives en direct. Cette technologie immersive est déjà très demandée, et nous sommes impatients de découvrir comment d’autres acteurs innovants l’utiliseront pour offrir à leur public des programmes sportifs ou d’autres évènements. »

Dans le cadre d’un projet commandité par Deutsche Telekom, un flux vidéo à 360° du match de basket entre Telekom Baskets Bonn et EWE Baskets Oldenburg a été diffusé le 9 décembre 2018 en 6K depuis le Telekom Dome en Allemagne, sur l’application Magenta VR de Deutsche Telekom, utilisée par ses abonnés. MediaKind a assuré la gestion du workflow en tant que prestataire technologique principal du projet. L’encodeur utilisé pour produire en direct des images à 360 ° a été mis au point à l’aide de la technologie d’encodage virtualisée de MediaKind, intégrant des fonctions de Tiledmedia pour le prétraitement et la préparation, déployée sur Google Cloud Platform. Magnum Film était responsable de l’acquisition et de la production sur place des images à 360 °, tandis qu’INVR.Space fournissait et gérait les caméras et la plate-forme d’assemblage des images.

Le 8 avril 2019, MediaKind a reçu le prestigieux prix de l’innovation technologique pour cette diffusion en 6K à 360°. Ce prix, qui fête son dixième anniversaire, récompense les organisations qui exposent des solutions exceptionnelles lors du salon. La démonstration primée concernait une utilisation en direct d’un nouveau produit lancé par MediaKind : Cygnus 360 ° as-a-Service (360aaS). Il est possible de consulter les contenus via un masque 360 ou depuis une tablette (plus souple à utiliser sans doute).

 

IMAGINE COMMUNICATIONS

Depuis longtemps, Imagine Communications propose des systèmes critiques de playout, dont sa fameuse solution d’automatisation ADC déployée dans le monde entier. À l’occasion du salon NAB 2019, les visiteurs ont pu découvrir les dernières fonctions de playout – notamment l’intégration entre ADC et la plate-forme modulaire Versio – grâce auxquelles l’utilisateur peut utiliser les technologies de nouvelle génération sans abandonner son investissement en équipement et en formations. Il minimise également son risque en conservant le système ADC qu’il connaît et utilise déjà. Versio prend en charge les normes TS, SDI, 2022-6 et désormais SMPTE ST 2110 : l’utilisateur peut ainsi manipuler ses différents systèmes au sein d’une unique solution de playout, quel que soit le format des contenus, et passer à une infrastructure IP à son propre rythme.

La synchronisation entre Versio et ADC permet de mettre en place un playout hybride et représente de plus un grand pas en avant vers le passage à un centre de playout entièrement basé sur logiciel, flexible et prêt pour de nouveaux formats. Cette intégration garantit en outre qu’un système de reprise après sinistre hébergé dans le cloud pourra offrir la même fonctionnalité qu’une plate-forme de playout locale, préservant ainsi les flux de revenus. Afin de rendre cette possibilité encore moins coûteuse, une autre nouveauté de Versio sera présentée lors du salon NAB : la prise en charge de canaux multiples, permettant une plus grande densité de chaînes et une virtualisation plus efficace, ainsi qu’une redondance N+M pour une protection totale à un coût optimal.

Le Selenio Network Processor (SNP) est désormais reconnu comme un élément critique des environnements audio et vidéo IP et hybrides. Il crée une passerelle transparente entre des réseaux SDI et IP, offrant des fonctions avancées de traitement vidéo dans un appareil compact (seulement 1 U) et peu énergivore. Doté de quatre blocs de processeurs indépendants basés sur des FPGA, le SNP apporte à l’utilisateur une flexibilité totale pour s’adapter aux besoins de différents workflows de production : 3G, UHD, HDR, et plus encore.

Pionnier du secteur pour la transmission d’images UHD sur un unique flux ST 2110-20, le SNP offre également une liaison 12G-SDI pour transmettre des images UHD sur une liaison unique, ce qui représente un avantage significatif dans une architecture de transition. De plus en plus de workflows de production intègrent la HDR, et le SNP peut désormais prendre en charge plusieurs formats dont S-Log3, HLG et PQ, permettant aux chaînes d’offrir à leurs téléspectateurs des images encore plus impressionnantes.

Les réseaux basés sur logiciel nécessitent des fonctions de contrôle avancées pour réaliser les économies et les gains d’agilité promis.

Le Magellan SDN Orchestrator (SDNO) d’Imagine Communications est une solution de contrôle qui a fait ses preuves dans de nombreuses installations à travers le monde. Il est entièrement compatible avec les formats SMPTE ST 2110 et ST 2022-6. La couche de contrôle Magellan permet désormais de créer des boucles virtuelles d’E/S pour la gestion de flux complexes, ainsi que la préparation à l’avance de plusieurs actions simultanées pour une prise unique, simplifiant ainsi la gestion et le contrôle de réseaux hybrides et full-IP.

 

LAWO

De nouvelles fonctionnalités de monitoring ont été introduites dans la solution SmartScope, l’analyseur de réseau et d’inspection de paquets de Lawo ainsi que dans SmartDash, sa solution de surveillance du système et de télémétrie en temps réel, des produits qui offrent une visibilité complète du réseau et des médias sur les plate-formes IP… L’emblématique console de mixage audio mc²56, qui entre dans sa version 3, regorge aussi de nouvelles fonctionnalités.

Le SmartScope Lawo prend désormais également en charge les formats vidéo SMPTE ST2110-20/21/30/40 et ST2022-6/7, ce qui permet une surveillance intégrée des flux compressés et non compressés dans les systèmes hybrides intégrant plus de 100 services. Lorsque la solution est connectée au réseau, elle affiche une représentation en temps réel de l’architecture avec des informations sur le trafic, sur les streams multicasts… La solution délivre ainsi des informations critiques sur les infrastructures avec beaucoup d’acuité. SmartScope peut aussi désormais s’exécuter sur des machines virtuelles et dans le cloud pour une surveillance des canaux de diffusion virtualisés.

En complément, le nouveau SmartDS, solution de stockage de données, peut consigner et stocker des mois d’alarmes et de journaux de données pour un historique de la bande passante réseau et des pertes de signal. La fonction de rapport de SmartDash accédera aux données smartDS et les analysera pour créer des rapports détaillés, destinés aux responsables d’exploitation, d’ingénierie et de gestion de l’organisation.

Lawo apporte également des améliorations significatives à l’interface de la troisième génération de son emblématique console Lawo mc²56, qui offre une prise en charge native des flux audio SMPTE 2110, AES67/Ravenna, Dante et Madi. Avec sa nouvelle option double fader, la mc²56 devient la seule console de mixage audio de sa catégorie à pouvoir accueillir jusqu’à 144 faders dans un encombrement aussi réduit. Le double fader intègre toujours les aperçus miniatures LiveView de Lawo qui permettent de visualiser les flux vidéo associés aux faders, pour plus de précision dans le mixage. Les commandes Button-Glow à code couleur de la mc²56 fournissent aussi un repère pour les tranches de console apportant une visibilité améliorée et un accès rapide dans les conditions de faible luminosité. Cette mc²56 version 3 regorge d’autres fonctionnalités…

 

Extrait de notre compte rendu du NAB 2019 paru pour la première fois dans Mediakwest #32, p.42/82. Abonnez-vous à Mediakwest (5 numéros/an + 1 Hors-Série « Guide du tournage ») pour accéder, dès leur sortie, à nos articles dans leur intégralité.

 


Articles connexes












Micro Salon AFC 2020
 15 septembre 2020